samedi 13 août 2022

3337 lecteurs en ligne -

fraren

Trafic international de drogue : deux importants réseaux démantelés à Niamey et Zinder

arrstation tarficants de drogue 08 07 2020 BIS1

L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a démantelé, la semaine dernière, deux grands réseaux de trafic international de drogue à haut risque. Ils ont été présentés à la presse le mercredi 8 juillet 2020 en présence du procureur de la République près le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, Sayabou Maman Issa.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le premier réseau est un groupe de neuf  (9) individus parmi lesquels une fille et un mineur, tous de nationalité étrangère. L’essentiel de ces délinquants ont une activité principale : la vente de pièces détachées automobiles. 
Suite aux investigations menées pendant plusieurs jours, il a été saisi plusieurs quantités de drogues et des produits de synthèse ainsi que du matériel servant à l'usage et à la fabrication de crack, mettant en évidence l’existence d'un laboratoire artisanal clandestin de fabrication de crack, le troisième du genre découvert depuis 2018.
Au cours des perquisitions, il a été saisi : 115 grammes d'héroïne, 48 grammes de cocaïne, 50 grammes de crack, 270 grammes de bicarbonate de sodium, une balance, une pipe pour la consommation de crack, des actes de cession, des chéquiers, divers documents et un véhicule.

Le deuxième réseau est un groupe de sept (7) personnes de nationalité nigérienne interpellées à Zinder et à Niamey. Au cours de l’enquête, 1kg 375g de la mèthamphétamine a été saisi. La valeur marchande de la drogue est estimée la valeur à plus de 91 millions de FCFA, soit un peu moins de 139.000 Euros à l'achat. Très vite, les investigations ont révélé que l'affaire à des ramifications en Europe et dans certains pays de l’Afrique de l'Ouest. Ainsi, un des cerveaux actifs du réseau résidant à Niamey et ses complices ont été interpellés le 04 juillet 2020 et deux véhicules saisis.
Il convient de noter une implication accrue de jeunes dans les trafics, jouant un rôle majeur dans les transactions illicites vers les pays européens.
Face à l'émergence de nouvelles drogues comme le crack, la méthamphétamine et l'héroïne afghane qui ont une forte capacité d'addiction et auxquelles les jeunes deviennent de plus en plus accrocs, l'OCRTIS appelle la population à plus de vigilance et de collaboration dans la lutte contre la drogue.

arrstation tarficants de drogue 08 07 2020 BIS

arrstation tarficants de drogue 08 07 2020

Source : Direction générale de la police nationale



Commentaires  

+5 #1 Zeuss 09-07-2020 17:53
"...L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a démantelé, la semaine dernière, deux grands réseaux de trafic international de drogue à haut risque..."

"...Au cours des perquisitions, il a été saisi : 115 grammes d'héroïne, 48 grammes de cocaïne, 50 grammes de crack, 270 grammes de bicarbonate de sodium, une balance, une pipe pour la consommation de crack, des actes de cession, des chéquiers, divers documents et un véhicule..."

"...Au cours de l’enquête, 1kg 375g de la mèthamphétamine a été saisi. La valeur marchande de la drogue est estimée la valeur à plus de 91 millions de FCFA, soit un peu moins de 139.000 Euros à l'achat...."

Le procureur de la republique qui dormait profondement sur une affaire de "37 milliards cfa" du MDN est sorti de son sommeil pour une affaire de 91 millions de cfa impliquant comme d'habitude des petits escrocs quand les vrais criminels et leurs parrains parradent tranquillement dans les couloirs de l'AN et dans le Palais. Foutaises.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Commandeur 09-07-2020 20:10
hum!ce sa seulement que les responsables ce souci.les petit voleur de mouton,ou des poules sont en prison.alors que d'autres ont détourner des milliards pour les peuples nigériens et son endormi dans la tranquillité chez eux.meme si tout le monde a toléré pour sa,moi je ne pardonnerai jamais
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 TOTO A DIT 10-07-2020 01:46
JESUS CHRIST !!!!! Pourquoi cherchez vous à cacher l'identité de ces chenapans dealers??

MONTREZ leur sale bobine pour que le monde sache qui fait quoi .... ou épargnez le monde de cette vue de derrière ????
pourquoi vous les protégez s'il est fait cas de démantèlement de réseaux ou bien n'est ce pas le cas ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Komche 10-07-2020 06:05
Enfin une bonne action de la part de nos autorités..
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 bali 10-07-2020 10:07
Bonjour,
Messieurs,
Vous demandez une collaboration de la population et vous cachez les visages des trafiquants, il faut plutôt montrer leurs visages et donner toutes informations les concernant, c'est cela qui permettra une véritable collaboration. Les droits de l'homme détruisent nos sociétés, ça vaut rien.
Merci bien
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 labize 10-07-2020 11:36
procureur mon œil
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 AB 10-07-2020 11:43
Un jeune désœuvrer est toujours la proie facile de ces genres de réseau. Si ceux qui sont en haut détournent les biens publics destinés à la réalisations des projets qui permettront de créer de l'emplois à ces jeunes pour les mettre à l’abri de la délinquance, il seront tentés à aller vers ces genres de réseau. Leurs action est condamnables, mais c'est une suite logique des comportements de certains de nos responsables. Trouvons du travail à ces jeunes pour les protéger de la déliquescences.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Mallam 10-07-2020 13:54
Ces jeunes delinquants sont avant tout des victimes de la course de l'argent facile mais encore plus de l'impunite dont jouissent les criminels de tous poils.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #9 Arouna Sidikou 10-07-2020 18:17
Mes felicitations Ocrtis. Il y a lieu de demander au procureur une commission rogatoire pour reprendre l'affaire de la resine de Cannabis decouverte au Quartier Niamey 2000 Courant 2018. Vous savez apres la decouverte de 2,5 t aucune investigation n'a eu lieu et des individus impliques n'ont jamais fait l'ibjet d'interpellation. Il semblerait que deux ex ministres de la mouvance dont un est décédé sont aussi impliques dans le trafic d'stupefiant si vous pouvez mener des investigations dans ce sens. Ne prenez pas les petits trafiquants et laissez les grossistes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Tanko 10-07-2020 23:01
Il est defois imprudent de denoncer ces trafiquants au risque d'etre dénoncer à votre tour aux trafiquant.voilà pourqoi les gens on peur de dénoncer.ces jeunes nigeriens sont juste des dédeseouvrés qui ne savent plus à quel saint se voués nous ne pouvons plus assuret leur avenir politique à tout gàter oh Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com