samedi 13 août 2022

3554 lecteurs en ligne -

fraren

Criminalité : démantèlement par la PJ, d’une bande de malfrats opérant au Niger et au Bénin

bande criminel operant gaya malanville benin

La Police Judiciaire (PJ) vient de démanteler une bande de malfrats responsable de sept (7) meurtres et plusieurs braquages à Niamey, Gaya et à Malanville au Bénin.

Il s'agit d'une bande de plusieurs individus basée à Gaya dont le principal chef de gang s'est retrouvé à Niamey. Ce dernier et un autre membre du groupe évadé de la prison civile de Gaya en 2018, ont procédé à un nouveau recrutement sur place pour accomplir leur sale besogne. C'est ainsi que cette bande reconstituée s'est rendue, dans la nuit du 05 au 06 mai 2020, au quartier Aéroport de Niamey, plus précisément dans une usine dénommée Liwang Industrie où ils ont froidement assassiné le nommé Li Zhuppep de nationalité chinoise et blessé grièvement son collègue. Ils ont emporté une somme d'environ 1.200.000FCFA, deux (2) téléphones portables, un (1) ordinateur de bureau et deux (2) unités centrales. 
Cette bande a, à son actif, trois (3) cas de vol de nuit dont celui cité plus haut, un autre dans une boutique qu'ils ont vidée de son contenu et un autre cas dans une habitation où ils ont emporté deux (2) téléphones portables et un (1) poste téléviseur. La même bande est responsable de trois (3) vols de nuit avec effraction commis à Malanville au Bénin dans trois (3) boutiques où ils ont blessé l'un des propriétaires de boutiques et emporté sa moto. Le chef de gang reconnaît avoir commis d'autres braquages dans la même ville suivis de six (6) meurtres.
Au cours de leur interpellation, une arme à feu, des munitions et quatre (4) machettes ont été saisies. Également, des receleurs ont été appréhendés dont un individu de sexe féminin, de nationalité nigérienne résidant à Gaya.
Le mode opératoire de ces malfrats consiste à escalader nuitamment des murs et menacer leurs victimes avec l’arme à feu en leur possession ou des machettes pour commettre les forfaits.

Source : Direction générale de la police nationale (DGPN)



Commentaires  

+14 #1 nigerien 10-06-2020 08:18
A quand le demantelement de la bande de criminels tapis dans le palais de issoufou, a l'assemblee nationale, au ministere de la defense ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 Zoro 10-06-2020 09:05
Si seulement on pouvait les tuer si les faits prouvent qu'ils sont coupables, quelqu'un qui est auteur ou complice de 7 meurtres ne doit plus respirer sinon il tuera encore et encore....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Maigari Moussa 10-06-2020 15:08
Chapeau une fois encore à notre police nationale !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 nigerien 11-06-2020 10:28
Citation en provenance du commentaire précédent de Zoro :
Si seulement on pouvait les tuer si les faits prouvent qu'ils sont coupables, quelqu'un qui est auteur ou complice de 7 meurtres ne doit plus respirer sinon il tuera encore et encore....


Les tuer n'est pas la solution. Tu les tues aujourd'hui d'autres prendront leur place le lendemain. Voyons les comme les consequences inevitables de la mal gouvernance politique, economique du pays qui n'a pas permi a l'ecole de jouer pleinement son role d'ascenseur social. Ils ont besoin a ce stade de recyclage pour etre de bons citoyens et se joindre aux efforts d'edification d'une societe juste et progressiste.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 ABDOULAYE 11-06-2020 17:03
Même si on a un bon système éducatif, on doit revoir notre système judiciaire. La seule chose dissuasive, est que, quelqu’un qui ôte consciemment la vie de son prochain, n'a plus droit à la sienne. C'est pédagogique en réalité. Nous devront ramener la peine de mort pour mettre fin à cette criminalité qu'on ne connaissait pas avant dans notre pays. C'est la seule façon pour préserver la vie des populations. c'est une façon de sauver nos vies.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 gaskiya 11-06-2020 17:30
La police fait de son mieux mais le probleme est au niveau des juges et des regisseurs des prisons.Ces criminels vont tjrs beneficier des faveurs pour leu comdamnation ou remise des peines.La prison au niger est faite aux pauvres voleurs de portables
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com