vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


bande presente PJ 05 05 2020 BIS1

Le Procureur de la République adjoint près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey a animé un point de presse ce jour 05 Mai 2020 dans les locaux de la Direction de la Police Judiciaire de Niamey, en présence du Procureur Général près la Cour d'Appel de Niamey, du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, de la 1ere substitut du Procureur, du Directeur de la Police Judiciaire, du Directeur du Service Central de l'Information, des Relations Publiques et des Sports, Porte parole de la Police Nationale et de plusieurs invités de marque.

Zeyna transfert argent bis

Le point de presse a porté sur le démantèlement par les éléments de la Direction de Police Judiciaire de deux (02) bandes de malfrats responsables de plusieurs braquages à Niamey, à l’intérieur du pays et à l’étranger.

LA PERMIERE BANDE EST RESPONSABLE DE PLUSIEURS BRAQUAGES A NIAMEY ET VILLAGES ENVIRONNANTS


Elle est composée de dix (10) membres. Au cours de leur interpellation quatre (04) Pistolets Automatiques et des minutions ont été saisies.
Cette bande a, à son actif, quatre (4) vols de nuit en réunion par effraction avec arme à feu :
- deux (02) cas au quartier Yantala où ils ont volé plusieurs objets dont un Pistolet Automatique et quatre (4) ordinateurs ;
- un (01) cas à Komabangou où ils ont emporté une moto ;
- un (01) cas à la station Bac Farié située sur la route de Tillabéri, où ils ont disparu avec un coffre fort contenant une somme de 675 000 FCFA.
Le modus operandi de leurs actions criminelles consiste soit à faire usage de leurs armes à feu pour commettre leurs forfaits soit mettre à profit la nuit pour escalader les murs des concessions et voler.

LA DEUXIEME BANDE EST RESPONSABLE DE PLUSIEURS BRAQUAGES ET ASSASSINATS A DOSSO, KONNI, NIAMEY ET AU NIGERIA


Par rapport à cette bande, neuf (9) personnes ont été interpellées dont (4) membres du gang et cinq (5) complices. Parmi les personnes interpellées, trois (3) sont de nationalité nigériane et six (6) sont de nationalité nigérienne.
Les investigations menées sur cette bande ont permis de :
- récupérer huit (8) armes à feu dont sept (7) Pistolets Automatiques et une (01) Kalachnikov appartenant à un agent de la Garde Nationale du Niger (GNN), assassiné le 27 février 2020 ;
- recenser quatre (4) victimes assassinées :
* un élève assassiné à Dosso lors du braquage de la maison d’un marabout, le 25 février 2020 ;
* un agent de la GNN au quartier Bassora de Niamey, assassiné le 27 février 2020 ;
* un gardien d’une boutique au quartier Bassora de Niamey, assassiné le 5 mars 2020 ;
* un conducteur de taxi-moto assassiné à Konni lors d’un braquage au niveau des monnayeurs, le 8 mars 2020.
Il a été aussi recensé treize (13) autres victimes de braquage : six (6) vols de véhicules à mains armées (dont cinq (5) à Niamey et un (1) à Konni) et sept (7) autres vols, plus le vol d’une (01) arme à feu et quelques minutions commis au Nigeria. Les véhicules volés au Nigéria ont transité par le Niger pour être revendus au Burkina Faso et au Mali.

Le Procureur de la République a salué et encouragé les éléments de la brigade de recherche pour le travail abattu et a lancé un appel à l'endroit de la population pour qu'elle collabore avec la Police Nationale afin de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens.

bande presente PJ 05 05 2020

bande presente PJ 05 05 2020 BIS

bande presente PJ 05 05 2020 BIS2

Commentaires  

+1 #1 Bravo 05-05-2020 19:59
BRAVO AUX FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #2 Yampabou 05-05-2020 21:45
Passez-les par les armes. De grâce, ne les mettez pas en prison pour aller grossir l'effectif et aussi les prendre en charge avec l'argent du contribuable.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Admirateur 05-05-2020 22:42
Bravo à nos vaillants limiers. Je vous souhaite le meilleur
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Sharia 06-05-2020 00:17
Coupez-leur la main !
Tranchez à partir du poignet !

N'ayez pas pitié d'eux.

Pensez-y que ces personnes auraient pu vous tuer vous-même au moment ou vous êtes le plus vulnérable c'est-à-dire dans votre sommeil.

Prenez des décisions dissuasives afin que les autres comprennent le sort qui les attend s'il se font prendre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Amadou saibou Ali. Allemagne 06-05-2020 02:32
Vive la Police Nigerienne, du courage la lutte continue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 TARANA 06-05-2020 07:39
CES GENS N'ONT PAS EU PITIE. ILS ONT TUE ILS ONT TRAUMATISE DES PAISIBLES CITOYENS, ENDEUILLE DES FAMILLES. DONC A LEUR TOUR ILS DOIVENT SUBIR LES RIGUEUR DE LA LOI. AUCUNE PITIE POUR EUX.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 honorable 06-05-2020 09:42
Il devron etre executé vraiment comme sela les autres de derriere seront que maina sa vraiment changé
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 Black faulcon 06-05-2020 10:43
Ils sont devenus des cancer de la sociéte, il faut les fusjllés
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Aboubacar 06-05-2020 18:23
Et vous allez faire un bijou avec eux?
Les criminels doivent être éliminés, point barre. Qd le sort des criminels est juste la prison pour plaire à Amnesty, on n'aura pas la sécurité
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 H mounkaila 06-05-2020 18:56
Peine de mort ou pas, droit de l'homme ou pas le peuple nigerien doit se lever comme un seul Homme pour reclamer la mort de ces criminels.
Le Niger a assez perdu de ses fils par la sale besogne de ces bâtards
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Uahoisa dillale 06-05-2020 20:52
Bravo à notre vaillante sécurité nationale!
Ces gens , méritent d être enquêtés profondément, car ils ne sont certainement pas seuls. Depuis combien de temps les gens sont toujours traquesy,au niveau des banques,sur les vois, a domiciles ciblés etc.
En avant la police nationale !!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Uahoisa dillale 06-05-2020 20:52
Bravo à notre vaillante sécurité nationale!
Ces gens , méritent d être enquêtés profondément, car ils ne sont certainement pas seuls. Depuis combien de temps les gens sont toujours traquesy,au niveau des banques,sur les vois, a domiciles ciblés etc.
En avant la police nationale !!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 asma mumuni 07-05-2020 05:18
bravo à l'ensemble du personnel militaire et para militaire, qu'Allah vous protège. De grâce pour la première fois appliquez la loi d'Allah sur eux en les tuant tout simplement parce qu'ils ont tué.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Niger Republic 07-05-2020 09:46
Coupez leur mains après avoir tuer des innocents ? Si l'état leur garde dans la prison, l'état est complice, il faut les massacrer tous ! Period !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 16:10
troubles-post-electoraux-2-morts-et-pres-de-500-arrestations-depuis-mardi-niamey-toujours-sous-haute-tension Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 14:36
ibrahim-moussa-redacteur-en-chef-du-journal-nigerien-la-roue-de-l-histoire-analyse-pour-apa-les-principaux-chantiers-de-mohamed-bazoum Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...

Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

25 février 2021
Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de quelques irrégularités, notamment la saisie de faux bulletins de vote à Dogondoutchi (Sud-Ouest) par la Commission...

Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

25 février 2021
Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité...

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...