vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


trafic animaux sauvages

" Nous sommes profondément attristés par les pertes en vies humaines causées par la pandémie COVID-19 et nos pensées vont aux familles qui ont perdu des proches ou qui sont malades et nous leur souhaitons un prompt rétablissement. "

1er Avril 2020 - À l'échelle mondiale, et en particulier en Afrique, le commerce illégal d'espèces sauvages est une activité en pleine expansion qui représente plusieurs milliards de dollars. Les statistiques indiquent que cela génère entre 7 et 23 milliards de dollars par an dans le monde. En outre, on estime qu'une espèce d'oiseau ou de mammifère sur quatre à l’échelle de la planète est victime de ce commerce.

En Afrique, il s'agit du commerce et du trafic de défenses d'éléphants, de cornes de rhinocéros, d'écailles de pangolin, de viande de brousse, de bois tropical et d'oiseaux menacés, dont les vautours. Le commerce des espèces sauvages conduit de plus en plus d'espèces à l'extinction et détruit la biodiversité. En outre, il menace les moyens de subsistance des communautés rurales, entrave les efforts de développement et met les écosystèmes en danger. L'une des réalités les plus effrayantes de ce commerce est peut être la menace qu'il fait peser sur la santé humaine, par la propagation de zoonoses - des maladies infectieuses qui se transmettent des animaux aux êtres humains. Dans un passé récent, le monde a vu l'émergence de maladies infectieuses d'origine animale telles que le SRAS, le Nipah, l'Ebola et la fièvre de Lassa.

La pandémie COVID-19 actuelle qui a fait des ravages dans le monde entier est soupçonnée d'avoir vu le jour sur un marché d'animaux sauvages à Wuhan, en Chine. La Chine a déjà pris des mesures louables et a interdit le commerce et la consommation d'animaux sauvages, en attendant la formalisation de cette interdiction au travers d'une loi. Le Vietnam a également suivi le mouvement en interdisant ce commerce.

“Le commerce des espèces sauvages atteint des niveaux sans précédent et, alors que des efforts sont déployés pour lutter contre ce commerce, les gouvernements nationaux doivent promulguer des lois efficaces pour réprimer ce commerce. Cela contribuerait grandement à assurer la protection et la conservation des espèces et permettrait probablement à réduire l'apparition de zoonoses à l'avenir", note Stoyan Nikolov, Chef du Projet EV New LIFE/BSPB.

Au niveau international, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) fournit un cadre juridique pour réglementer le commerce des animaux et des plantes sauvages. Les pays africains parties à la convention doivent envisager d'intégrer dans leur législation nationale les différents aspects de la lutte contre les infractions liées aux espèces sauvages, conformément à la CITES, et veiller à une application rigoureuse de cette législation.

“Il est important d'interdire le commerce des espèces sauvages et de sensibiliser davantage le public à l'impact de ce commerce sur la biodiversité et aux risques qu'il représente pour la santé humaine. Par conséquent, des mesures décisives doivent être prises pour mettre fin à ce commerce”, note Cloé Pourchier, Responsable de Projet à SCF.

“Le rôle des gouvernements nationaux, des communautés locales, des institutions traditionnelles, des organisations de conservation, des organisations de la société civile et des entreprises est essentiel pour mettre un terme au commerce des espèces sauvages sur le continent. Le plus important est que les autorités mettent en oeuvre des politiques, appliquent les lois promulguées et mettent en place des systèmes de surveillance efficaces pour contrôler ce commerce illégal. Le commerce des espèces sauvages dépasse les frontières nationales ; la coopération entre les pays est donc essentielle pour réussir”, dit Rebecca Garbett, Responsable Conservation des vautours à BirdLife.

En outre, il est nécessaire de sensibiliser le public à l'impact négatif de ce commerce en termes de risques potentiels cachés sur la santé humaine. Au départ, le commerce illégal d'espèces sauvages a été critiqué presque uniquement en termes de conservation des espèces, mais d'autres considérations sont apparues récemment, notamment la biosécurité et la santé publique.

“En particulier, le principal défi consiste à changer les attitudes et les croyances, qui sont les principaux moteurs du commerce d'espèces sauvages en Afrique. Cela est essentiel pour lutter contre ce commerce, surtout en cette période. L'Afrique doit être proactive, alors que nous nous attaquons au défi sanitaire actuel du COVID 19, nous devons prévenir l'éventuelle explosion de toute autre maladie animale infectée en gardant notre faune sauvage dans la nature grâce à une application stricte des lois et de la législation sur la faune”, ajoute Dr. Muhtari Aminu-Kano, Directeur Générale de NCF.

Logo NCF et cie

A propos de BSPB

Bulgarian Society for the Protection of Birds/BirdLife Bulgaria est une organisation non gouvernementale qui travaille pour la conservation des oiseaux sauvages, des zones d'importance pour eux et de leurs habitats. Nous défendons le droit à l'existence de la faune sauvage et contribuons ainsi à l'utilisation durable des ressources naturelles, ainsi qu'au bien-être de l'humanité. BSPB coordonne le projet le plus important au monde pour la conservation des vautours d'Égypte, qui comprend des institutions et des organisations de 14 pays des Balkans, du Moyen-Orient et d'Afrique - le projet "New LIFE pour le Vautour Percnoptère" !

 

A propos de NCF

Nigerian Conservation Foundation (NCF) est la principale organisation non gouvernementale basée au Nigeria, créée en 1980, qui se consacre à la conservation de la nature et au développement durable. En tant que partenaire de BirdLife au Nigeria, le modèle d'adhésion à plusieurs niveaux de la NCF permet à la Fondation de réaliser sa vision et sa mission tout en offrant des avantages mutuellement bénéfiques à ses membres dans les domaines des affaires, de la famille, de la jeunesse et des particuliers.

www.ncfnigeria.org

 

A propos de BirdLife

BirdLife est le plus grand partenariat de conservation au monde, avec plus de 10 millions de membres et de sympathisants. Le partenariat s'efforce de conserver les oiseaux, leurs habitats et la biodiversité mondiale, en travaillant avec les gens à une utilisation durable des ressources naturelles. https://www.birdlife.org/

 

A propos de SCF

Sahara Conservation Fund (SCF) a été créé pour conserver la faune et la flore du Sahara, des zones sahéliennes limitrophes, ainsi que les paysages diversifiés nécessaires à la survie de la faune et de la flore de la région. En 2004, lorsque le SCF a été créé, de nombreuses espèces étaient menacées d'extinction, plusieurs d'entre elles occupant moins de 5 % de leurs anciennes aires de répartition, en grande partie à cause de décennies de chasse excessive. Les efforts du SCF se concentrent actuellement sur le Tchad et le Niger et sur leur biodiversité et leurs habitats désertiques, uniques mais de plus en plus menacés. Un soutien supplémentaire est accordé à des projets et programmes de  conservation en Tunisie, au Sénégal et au Maroc.

 

 

Commentaires  

0 #1 HAMIDOU RABE 07-04-2020 15:04
Maitre Ola, tu n'est qu'un sombre [mot censuré] irrécupérable!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 11:53
signature-d-une-convention-de-partenariat-entre-les-regulateurs-nigeriens-et-francais-de-l-energie-communique-de-presse Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger...Lire plus...
Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

27 novembre 2020
Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger à travers l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE), la...

47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

27 novembre 2020
47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sous...

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...