samedi 13 août 2022

3067 lecteurs en ligne -

fraren

Covid-19 : « Dans une semaine nous allons passer de 11 lits à plus de 300 lits à assistance respiratoire », annonce le ministre de la Santé publique

Illiassou Mainassara visite Hopital reference BIS

Afin de faire face à la pandémie de coronavirus, le Niger va accroître dans les prochains jours, sa capacité en matière de lits à assistance respiratoire. De 11 lits actuellement, elle passera à 300 lits dans une semaine selon ce qu’a annoncé dimanche dans la soirée, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, sur les plateaux de la télévision nationale. Selon le ministre, « c'est un budget d'environ 9 milliards FCFA qui a été alloué à l'acquisition de ces appareils d'assistance respiratoire ».

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

« Dans une semaine nous allons passer de 11 lits à plus de 300 lits à assistance respiratoire. C'est un budget d'environ 9 milliards FCFA qui a été alloué à l'acquisition de ces appareils d'assistance respiratoire ».  Dr Idi Illiassou Mainassara, ministre de la Santé publique

Recrutement de 1.500 agents de santé dans la Fonction publique

Ces mesures s’ajoutent à d’autres déjà prises par le gouvernement pour renforcer la capacité du pays à faire face à la pandémie de coronavirus. Le vendredi 27 mars, le Conseil des ministres a annoncé un recrutement de 1500 agents de la santé dans la Fonction publique et le renforcement des équipements sanitaires du pays.

Le Niger a adopté un plan de réponse de plus de 150 milliards de FCFA pour faire face à la propagation de l’épidémie de Covid-19. Les partenaires techniques et financiers (PTF) se sont engagés à hauteur de 127 milliards pour soutenir les efforts du gouvernement à contenir la pandémie.

A noter que le Niger a enregistré son premier cas de coronavirus le 19 mars dernier.  A la date du 22 mars, 22 cas ont été enregistrés dans le pays dont 3 décès.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires  

+5 #1 Zoom 30-03-2020 12:26
Une initiative à encourager mais il faut surtout éviter les crimes financiers auxquels bon nombre des politiciens et proches s'adonnent pendant des situations pareilles
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Bonjour 30-03-2020 13:28
Je n'arrive pas à comprendre beaucoup des milliards pour coronavirus, mais pourquoi des n'étaient pas injecter pour le coronafamine alors que son remède est est simple.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Yampabou 30-03-2020 13:57
A quelque chose, malheur est bon, vont se dire ces politiciens véreux. Mais sachez que, quoi qu'il en soit, vous ferez que votre temps. Chaque chose en son temps. De la même façon que ceux qui vous et nous précédé, ont quitté et laissé la place, nous serons tous appelés à quitter pour que certains puissent venir et occuper nos places.
Mais, Mais, Mais, ne viendrez pas vous plaindre si on vous fait subir une infime partie de ce que vous faites actuellement.
Comme l'a dit le journal de Sanoussi, la roue de l'histoire tourne. Et elle tourne inexorablement que personne ne peut l'arrêter.
Avis!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Santé Pour Tous 30-03-2020 14:37
Est ce que le nombre delits est synomyme de capacité de traitement? J'en doute fort. Nous avons besoin d'une communication honnête sur la situation du covid-19 dans notre pays. Il y va de la vie des populations.
Qu'Allah nous assiste et protège notre peuple contre cette maladie.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Mari rose 30-03-2020 20:30
Que dieu nous assiste
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com