jeudi 18 août 2022

2607 lecteurs en ligne -

fraren

Maradi : une dizaine de boutiques calcinées dans un incendie à l’autogare

ecogar maradi

Le jeudi 19 mars aux environs de 22H30, un incendie a ravagé une partie des boutiques installées à la devanture de l’autogare de Maradi. Le feu a calciné une dizaine de boutiques malgré l’intervention des sapeurs pompiers, appuyés par des forces de l’ordre et des bonnes volontés. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée mais des dégâts matériels importants. En plus des boutiques et des kiosques dont certains ont été complètement calcinés, l’incendie a également endommagé des lignes électriques et téléphoniques.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon un témoin, c’est une partie des boutiques situées du coté nord-ouest du marché qui a été ravagée par les flammes. Les autorités locales et municipales se sont rendues ce vendredi tôt dans la matinée pour constater les dégâts et compatir avec les victimes. Une enquête a été également ouverte pour déterminer les circonstances de l’incendie mais selon la presse locale, qui cite un responsable de l’autogare, le feu serait parti du kiosque d'un vendeur d'essence.

Le feu a été vite circonscrit malgré la violence des flammes qui ont provoqué une véritable panique au sein des populations environnantes. Plusieurs kiosques ainsi qu’une station d’essence se trouvaient, en effet, pas très loin des lieux du sinistre.

On se rappelle qu’en 2006,  quelques 250 personnes ont été blessées dont 27 grièvement, dans l'explosion d'un dépôt de carburant de contrebande à Maradi,  la capitale économique du pays.

ecogar maradi bis

ecogar maradi bis1

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

+3 #1 Dan Agogo 20-03-2020 17:27
Voilà une belle occasion pour les autorités d’interdire la fraude des hydrocarbures, qui endeuille chaque jour des nombreuses familles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Condor 20-03-2020 18:28
Alhamudulilahi, pas de pertes en vie humaines. Cependant ces incendies recurrents doivent nous interpeller tous. Il y a un enorme travail de sensibilisation et de respect de regles de base en matiere de securite. des cables electriques fixes par des boutiquiers, du the a longeur de journee et des fourneaux non eteints laisses dans des boutiques, des telephones laisses en charge pendant la nuit sur du textile (avec souvent des batteries defectueuses lesquelles surchauffes peuvent prendre feu, essence stocke, etc. Autant de pratiques qu'il faut banir. un eveil des conscience est necessaire et bien sur un travail de sensibilisation de nos mairies.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com