mercredi, 30 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


cacs

Cela fait aujourd’hui cinq (5) ans que notre pays est confronté à l’une des crises sécuritaire et humanitaire les plus sérieuses de son histoire récente. Cette double crise s’est traduite par des centaines de morts, civils et militaires, et des milliers de déplacés internes. Elle s’est traduite également par l’érosion des moyens d’existence des populations aussi bien des régions les plus affectées par les attaques des groupes armés, que des autres régions du pays qui semblent relativement épargnées.

Zeyna transfert argent bis

Au cours de ces cinq (5) dernières années, il importe de rappeler que la crise sécuritaire, conjuguée aux mesures d’état d’urgence édictées par le gouvernement, a entraîné le déplacement de 193 300 personnes, dont 111 058 à Diffa, 59 170 à Tillabery et 23 102 à Tahoua. Ces milliers de personnes que l’État du Niger a l’obligation d’assister et de soutenir au maximum de ses ressources, ne survivent que grâce à l’aide de la communauté internationale.

Devant la dégradation sans précédent de la situation sécuritaire dans notre pays, le Président Issoufou et son gouvernement ont décidé, avec l’aval du parlement et une certaine bienveillance de l’opinion, de consacrer d’énormes ressources financières aux secteurs de la défense et de sécurité. Entre 2015 et 2019 seulement, ce ne sont pas moins de 607 milliards francs CFA qui ont été inscrits au budget général de l’État pour le seul ministère de la défense nationale ; mais, nous savons aujourd’hui qu’une part considérable de ces ressources a été purement et simplement empochée par une poignée d’individus en charge de leur gestion.

Le 26 février 2020, le gouvernement de la République du Niger a reconnu publiquement ce que tout le monde savait déjà et que les organisations de la société civile et les médias n’ont eu de cesse à dénoncer depuis des années, à savoir que des sommes importantes ont été indument payées à des fournisseurs du ministère de la défense nationale par le biais des procédés désormais classiques des voleurs de la république : surfacturation des services et biens, paiement sans livraison et réalisation de biens et services, livraison de biens et services non conformes aux spécifications contenues dans les commandes.

A ce jour, seul le président Issoufou et certains membres de son gouvernement connaissent le montant réel de l’argent public volé ; et tout indique qu’ils n’ont aucune intention de rendre public le rapport de l’audit des fonds alloués au ministère de la défense, a fortiori de traduire devant la justice les auteurs, co-auteurs et complices de ces crimes économiques. Le président Issoufou et son gouvernement, qui se sont arrogés les prérogatives de la justice, se proposent simplement de faire rembourser l’argent volé et de prendre quelques sanctions administratives contre les agents publics impliqués dans l’affaire.

Devant cette forfaiture, Nous, organisations de la société civile nigérienne, engagées dans la défense des droits et des intérêts de toute la population, lançons un vibrant appel à la mobilisation générale pour la journée du 15 mars 2020, afin d’exiger la publication du rapport d’audit du ministère de la défense nationale et des poursuites judiciaires contre les auteurs, co-auteurs et complices des pratiques mafieuses mises à jour par cet audit. Cet appel s’adresse à tous les citoyens, toutes les citoyennes de pays, à toutes les forces politiques et sociales, qui s’opposent à l’impunité des crimes économiques.

Les organisations de la société civile initiatrices de la journée d’action citoyenne du 15 mars 2020 saluent l’extraordinaire mobilisation des acteurs de la justice, magistrats, avocats et autres agents du service de la justice, qui ont observé hier une journée « Justice morte » sur toute l’étendue du territoire national. Elles exhortent toutes les forces sociales et politiques du pays, en particulier les organisations des jeunes et des femmes, à leur emboiter les pas et prendre des initiatives diverses pour stopper la descente aux enfers de tout un peuple. Elles en appellent à la conscience de tous.

Au regard de la désinvolture avec laquelle les autorités en place veulent traiter le dossier des malversations qu’elles ont constaté elles-mêmes au sein du ministère de la défense nationale, il est important que les Nigériens et les Nigériennes gardent à l’esprit les éléments suivants :

1-Les auteurs, co-auteurs et complices des malversations ayant eu cours au ministère de la défense nationale n’ont pas seulement volé de l’argent public ; ils ont aussi contribué à la mort de centaines de jeunes soldats, nos fils, nos frères, nos amis, engagés sur les différents fronts à Diffa, Tillabery, Tahoua, Maradi et ailleurs ;

2-Les auteurs, co-auteurs et complices de ces malversations n’ont pas seulement profité de la guerre pour s’enrichir sur le dos du contribuable ; ils ont aussi porté atteinte à des nombreux secteurs sociaux, notamment ceux de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et de l’élevage, qui auraient pu bénéficier de ces ressources ;

3-Les auteurs, co-auteurs et complices de ces malversations n’ont pas seulement porté préjudice aux finances du pays ; ils ont aussi favorisé le bradage de sa souveraineté, en créant des conditions justifiant la présence des forces étrangères.

C’est pour toutes ces raisons que nous, organisations de la société civile, considérons que le détournement et le vol des ressources allouées au ministère de la défense nationale constituent un acte de haute trahison qui ne doit pas rester impuni. C’est pour ces raisons que nous vous invitons à prendre part massivement à toutes les actions prévues partout dans le pays dans le cadre de la journée d’action citoyenne du 15 mars 2020, en particulier au meeting prévu à la Place de la Concertation à Niamey.

Conscientes de l’hostilité traditionnelle des autorités en place à toute expression démocratique, nous rappelons aux éléments des forces de sécurité que rien ne les oblige à obéir à tout ordre tendant à entraver l’exercice par les citoyens et les citoyennes d’une liberté fondamentale garantie par la Constitution. Nous rappelons également aux citoyens et aux citoyennes qu’il est de leur devoir de ne pas plier devant toute tentative éventuelle d’entrave à l’exercice de la liberté de manifestation garantie aussi bien par la Constitution de la République du Niger que par les instruments juridiques internationaux et régionaux qu’elle a ratifiés.

 

Commentaires  

+8 #1 Albatros 11-03-2020 00:17
Y'en a marre de ces Guristes de mes testos... Ils faut que les choses changent dans ce pays... Nous n' avons pas installé ces gens au pouvoir pour qu'ils nous martyrisent... Trop c'est trop... Y'a trop d'injustice... Seydou Bakary en prison depuis 4ans sans raison, sans jugement et même félicité par les partenaires techniques et financiers... Et ce pauvre journaliste jeté aux oubliettes de la prison de Niamey pour avoir publié une information erronée... Mais ceux qui sont mise en cause ou soupçonnés de complicité dans les assassinats de nos frères porteurs de tenues... Dorment tranquille sachant qu'ils ne seront jamais inquiétés... Ce pays n'appartient pas uniquement aux membres du gouvernement et à leurs proches... Le véritable pouvoir appartient au peuple... Et le 15 Mars nous allons le démontrer à ces vautours
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 haba 11-03-2020 07:54
Bonjour,

Trop d'emotions etouffées, trop d'injustices subies, trop de malversations approuvées et maintenues, trop de libertés baffouées, trop de decisions partisanes....Il faut que ca s'arrette.
Vous pouvez emprisonner les gens, mais vous ne pouvez jamais emprisonner les idées et les ideaux, encore moins la capacité d'agir de la jeune generation consciente
Citer | Signaler à l’administrateur
-12 #3 gaskiya 11-03-2020 11:53
Hum....Cette soit disant societe civile n,a jamais ete derriere nos F D S. Ce n;est que fable qu;il raconte. Ils n;ont qu,a se rapeler de leur declaration ou ils accusent nos F D S de raqueter la population de DIFFA et de violer les femmes. vous faites vraiment honte si on vous entend faire certaines declarations anodines.On vous comprend vous etes utilises par ces demons occidentaux
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 souleymane Amadou . 11-03-2020 13:57
trop c'es trop. hey la jeunesse nigerienne dan allah mobilisont nous pour un grand changement de notre bien aimer le Niger. le system educatif e politiser,les concour e meme l'armer aussi trop c'est trop. plus + de place a la jeunesse . aba l'inpunuter au NIGER . :-x
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 dan kalloh 11-03-2020 15:21
vous passez a coté en vous limitant aux auteurs, co-auteurs et complices. Ne me dites pas que Issoufou, CHEF Supreme des Armées, patron du Ministre de la Défense n'était pas au courant des vols et pillages organisés pendant des anneés. L'entiere responsabilité doit carrement reposer sur ses épaules.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Le frère 11-03-2020 16:09
L'un des internautes a besoin qu'on lui explique la déclaration de la société civile. Il ne s'agit pas d'un soutien aux FDS ou à un partie politique, mais à contraindre le pouvoir à remettre les voleurs quels qu'ils soient à la justice comme c'est la pratique pour quiconque vole l'argent des contribuables. N'oublions pas qu'il y'a eu mort d'hommes par leur fait
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 DIYANFO 12-03-2020 08:55
Il faudra une grande détermination des nigériens pour amener les autorités actuelles à régler cette question du détournement des fonds au MDN. On dit que c'est le Président qui a demandé l'audit, soit. Si réellement le Président est animé d'une bonne foi, il doit nécessairement confie l'affaire à la justice. Dans tous les cas, il est le chef de la magistrature, il peut intervenir à tous les niveaux de la procédure, s'il constate des défaillances. Je lui demande au nom d'Allah qui a fait en sorte qu'il soit Président de la République, au nom du nombre énorme des victimes, de leurs parents, leurs épouses et leurs enfants, de transmettre ce dossier à la justice. Si cet acte là ne lui grandira pas, il ne lui baissera jamais.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 RAFOU 12-03-2020 14:03
Que Dieu nous préserve des âmes sans moralité , ni foie
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 14:13
societe-civile-apres-6-mois-de-detention-mounkaila-halidou-maikoul-zodi-et-moudi-moussa-libres-en-attendant-le-delibere-de-leur-proces-en-appel Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 10:07
journee-de-solidarite-coris-day-2020-coris-bank-niger-offre-des-vivres-et-du-materiel-a-plus-de-300-sinistres-de-harobanda-et-de-saga L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...

Dans la même Rubrique

Société civile : après 6 mois de détention Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa libres en attendant le délibéré de leur procès en appel

29 septembre 2020
Société civile : après 6 mois de détention Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa libres en attendant le délibéré de leur procès en appel

Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés d’office par la justice ce mardi 29 septembre 2020, après plus de six...

Journée de solidarité « Coris Day » 2020 : Coris Bank International Niger offre des vivres et du matériel à plus de 300 sinistrés de Harobanda et de Saga

29 septembre 2020
Journée de solidarité « Coris Day » 2020 : Coris Bank International Niger offre des vivres et du matériel à plus de 300 sinistrés de Harobanda et de Saga

L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été célébrée le samedi 26 septembre 2020 à Niamey.  A cette occasion, les agents du groupe...

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...