samedi 13 août 2022

4293 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : les forces de sécurité ont mis la main sur les braqueurs armés de Konni (Tahoua)

CMPFkonni

Les Forces de sécurité ont mis la main sur les principaux présumés braqueurs qui ont attaqué un marché de Birni N’Konni, dimanche 7 mars aux environs de 21H00. Selon des sources locales, les mis en cause sont présentement au commissariat de police de la ville, et la population s’est spontanément mobilisée pour féliciter les agents pour cette action assez prompte qui a permis de mettre rapidement hors d’état de nuire, des individus qui n’ont pas hésité à tirer à balles réelles sur de paisibles citoyens.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dimanche aux environs de 21H, des individus armés non identifiés ont semé la panique dimanche 8 mars aux environs de 21H00 à Konni, à 420 km de Niamey, dans le centre-sud du pays, à la frontière avec le Nigéria. Selon des informations recueillies auprès des sources locales, dont des témoins, c’est sur des motos et encagoulés qu’ils ont fait irruption sur un des principaux marchés de la ville. Les braqueurs  se sont ensuite dirigés vers l’emplacement des monnayeurs de devises. Ayant constaté que ces derniers, qui étaient visiblement leurs cibles, n’étaient pas là, ils ont commencé à racketter les personnes qui ont eu la malchance de se trouver sur les lieux. Pour commettre leur forfait, ils ont tiré plusieurs coups de feu et ont touché plusieurs personnes dont une, un jeune homme, a rendu l’âme sur place par balles et au moins 7 personnes blessés dont un cas grave.

Les blessés ont été admis au centre hospitalier de Galmi et malgré la panique provoquée par les tirs dans la ville, les forces de sécurité et les autorités se sont rendues sur les lieux, bien après le tragique évènement qui a duré plus d’un quart d’heure. Sous le choc, la population n’a d’ailleurs pas manqué de protester vigoureusement auprès des autorités, sur ce que certains ont considéré comme un retard dans la réaction des forces de l’ordre alors que les braqueurs étaient restés sur les lieux pendant au moins plus d’une dizaine de minutes. Aussitôt une enquête a été ouverte et les FDS se sont lancées à la recherche des braqueurs.

Banditisme

Selon les sources locales, il s’agit de bandits armés en provenance du Nigeria voisin. Le département de Konni est frontalier du Nigeria, notamment les Etats du nord qui font face à une insécurité grandissante en raison du banditisme organisé qui a pris des proportions inquiétantes ces derniers mois, et a même affecté les départements de Madarounfa et de Guidan Roumdji dans la région voisine de Maradi.

Il faut noter que la ville de Birni N’Konni est un important carrefour commercial situé sur la RN1, est à une vingtaine  d’un important marché nigérian, celui d'Illela dont la foire hebdomadaire se tient justement chaque dimanche. Depuis quelques mois, la ville de Birni N’Konni abrite une Compagnie mobile de contrôle des frontières (CMPF), une unité d’élite de la Police nationale destinée à sécuriser et contrôler les régions faisant face aux menaces terroristes et de la criminalité organisée. Elle a été rendue opérationnelle grâce à l’appui de l’Union européenne dans le cadre de la mission Eucap Sahel.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

+3 #1 Lecteur Actuniger 09-03-2020 14:32
Condoléances aux familles des défunts et Prompte rétablissement aux blessés
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Lecteur Actuniger 09-03-2020 14:33
Beaucoup du Courage pour les FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 AN AY KENI 09-03-2020 17:47
les commentateurs , ont ne vous pas là où il faut parler;les FDS ont travaillé mais vous refusez de les soutenir moralement si c'est parmi eux qu'il y a eu des victimes vous allez criez et dire que le pouvoir a failli .Nous , nous soutenons nos FDS jusqu'à la dernière énergie ;du courage bonne chance que Dieu vous protège nuits et jours partout où vous êtes merci.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Flou 09-03-2020 19:35
Votre papier ne précise pas comment les FDS ont procédé à la capture de ces malfrats qui, nous a-t-on dit, avaient décampé bien avant leur arrivée, et se sont dirigés vers le Nigeria voisin dont la frontière se trouve à quelques encablures de Konni. Qu'est-ce qui prouve donc que ce sont bien les vrais assassins qui ont été appréhendés? Surtout que l'on nous avait aussi dit qu'ils avaient emporté une grosse somme d'argent, et qu'ils étaient lourdement armés. Cette situation mérite quelques éclaircissements à mon avis.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Interrogation 06-05-2020 13:06
Ceux qui ont été présentés hier par la PJ ils sortent d'où finalement ?
Complice ? Auteurs ou co-auteurs dudit braquage ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com