jeudi 18 août 2022

2928 lecteurs en ligne -

fraren

Pipeline Niger-Bénin : le matériel commence à arriver au Port de Cotonou

materiel pipeline Niger Benin

Les premiers conteneurs de matériels destinés à l'exécution des travaux du projet Pipeline Niger-Benin ont commencé à arriver cette semaine au Port autonome de Cotonou. Au total, quelques 500.000 tonnes de matériels seront réceptionnés dans le cadre de la réalisation de ce gigantesque projet qui va permettre à l’horizon 2020, l’acheminement du pétrole brut nigérien sur le marché international via le port béninois Sèmè-Podji.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est à bord du navire « SAGA WELCO » que les premiers conteneurs des matériels entrant dans le cadre du projet Pipeline Export Niger-Bénin, sont arrivés jeudi 27 février au Port Autonome de Cotonou. Pour l’occasion, le ministre béninois de l’Eau et des Mines, Samou Adambi et son collègue des Infrastructures et des Transports, Hervé Hehomey, se sont rendus au niveau du port pour constater l'arrivée de cette première cargaison composée de 164 kilomètres de tuyauterie et de divers matériaux. «Nous sommes dans la réalité. Pour ceux qui se demandent à quand le démarrage du projet, voici une réponse et dans l’intervalle de trois à quatre semaines les navires vont se succéder à Cotonou », s’est félicité le ministre Samou Adambi qui, par la suite, a tenu a rappelé que c’est lors des négociations du contrat du projet que le gouvernement a obtenu que le port de Cotonou soit le port qui reçoive les matériels. De son coté, le ministre des infrastructures et des transports, Hervé Hehomey  a, quant à lui, exhorté les responsables du Port Autonome de Cotonou, les différents manutentionnaires de la plateforme portuaire à redoubler d’ardeur pour la réussite du défi de traitement du trafic lié au projet du Pipeline Niger-Bénin Export. Dans une note d’information du gouvernement béninois, le ministre a rassurer que « toutes les dispositions sont prises afin que les navires qui vont débarquer au Port Autonome de Cotonou puissent accoster et être déchargés à temps ». Selon le ministre, les aires de stockage dans les différentes communes sont en préparation et, dans ce cadre les mairies concernées sont invitées à une séance de travail la semaine prochaine à Cotonou.

500.000 tonnes de matériels attendus

C’est au total 500.000 tonnes de matériels qui seront réceptionnés au Port Autonome de Cotonou pour le compte de ce projet dont le début des travaux sera retardé de quelques mois en raison de l’épidémie de coronavirus qui sévit particulièrement en Chine.

Selon les détails du projet, les travaux vont prendre fin en 2022 avec la fin de la construction de l’oléoduc d’une longueur de 1.982 km dont 1 298 au Niger et 684 km au Bénin. L’ouvrage et les autres infrastructures connexes, qui vont nécessiter un investissement de 4,5 milliards de dollars,  vont permettre d’exporter la production du pétrole brut du Niger via le port en eau profonde de Sèmè-Podji, au Bénin. Une fois réalisé, le pipeline Niger-Bénin qui a été officiellement lancé le 17 septembre 2019, va permettre au Niger «d’accroître sa production qui est initialement d’un million de tonnes /an pendant la première phase d’exploitation à 4.5 millions tonnes /an pour la deuxième et faire partie des pays exportateurs du pétrole brut sur le marché international », comme l’a indiqué dans un communiqué, Wapco-Niger, la société en charge de la construction et de l’exploitation du système intégré du pipeline d’export du pétrole brut.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

+1 #1 Jeuneration future 01-03-2020 08:51
Aucun 'une importance, toujours sur la casse de départ
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 guizo 01-03-2020 18:19
quelle aubaine pour les barons du régime pour détourner et se remplir les poches avant les prochaines échéances. Faut mettre quelques milliards à coté, de préférence à Dubai au cas ou.. on sait jamais!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Albatros 02-03-2020 01:14
A quoi bon se réjouir??? De toute façon les retombées seront dans les poches de qui vous vous savez
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Observateur 02-03-2020 19:11
Espérons qu'avec le coronavirus, les précautions sont prises car tout vient de chine.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com