samedi 28 janvier 2023

3842 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : un policier tué dans une nouvelle attaque à Ayorou, la deuxième en une semaine


Ayerou village Ne 

Un policier a encore perdu la vie dimanche soir, suite à une attaque  par des  individus armés du poste de police d’Ayorou, à 200 kilomètres au nord-ouest de Niamey, dans la région de Tillabéri et à la frontière avec le Mali. Selon des sources locales, c’est en milieu d’après-midi que les tirs de roquettes ont commencé mais l’assaut a été vite contenu par les FDS.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Cette attaque contre le poste de police d’Ayorou intervient moins d’une semaine après celle du lundi 10 février qui a fait deux (2) morts parmi les agents de la police. L’attaque s’est déroulée dans les mêmes circonstances que celle d’hier, c'est-à-dire aux environs de 17h00 et menée par des individus venus à bord de motos.

Malgré l’interdiction de la circulation des engins à deux roues dans la région, des individus armés continuent à circuler dans la zone où ils sèment la psychose dans plusieurs villages. A plusieurs endroits, ils ont sommé la population de quitter les lieux provoquant ainsi des déplacements de la population dans cette zone frontalière du Mali.

Ikali (actuniger.com)

.

Commentaires  

+2 #1 Steve Harvey 17-02-2020 16:32
Je salue le courage et la détermination des fds d ayerou dans cette guerre asymétrique , aujourd'hui encore un policier a fait preuve du sacrifice suprême cela prouve une fois de plus le degré de notre détermination dans la lutte contre le terrorisme et son cortège de malheur , aucun sacrifice n'est de trop , j en appel à toutes les couches de tous bords à une forte collaboration aux côtés des fds , c'est dans des sueurs ,du sang et des larmes que se construise les grandes nations
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Yara Lesmane 17-02-2020 16:35
Cette histoire doit être suivi de prêt par les autorités compétentes , c trop xa
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Ramatou Abdoulaye 17-02-2020 16:37
La solution serait d infiltrer bocou d agent secret compétent au sein de la population d ayerou. Pr connaitre ou ces bandits se cachent.... Irkoy beri
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Karimou Moumouni Madougou 17-02-2020 16:39
Pendant qu'on tue d'un côté de l'autre des supers nigériens sont déjà en campagne pour les élections. Où va le Niger ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Mamadou Yacouba 17-02-2020 16:39
Celui qui a de l"estimé pour son pays ne collabore jamais avec un terroriste
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 EL Mans 17-02-2020 16:40
C'est normal vu que le ministre de l'intérieur est en campagne au lieu de s'occuper des flux d'intérieur..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Shakala 17-02-2020 20:12
Que l’âme de notre brave frère repose en paix.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Guim Bubbac 17-02-2020 21:00
Karimou Moumouni Madougou, le nigérien en campagne n'est autre que le ministre de l'intérieur.
Pendant que son pays brûle, il vise le fauteuil.
C'est inadmissible pour un ministre de l'intérieur !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 JMJ 18-02-2020 17:31
Un ministre de l'intérieur en campagne dans un pays en guerre. Bazoum doit ceder sa place à quelqu'un de mieux concentrer sur les défis sécuritaires. Le PRIM lui trouvera bien un place de conseiller avec rang de ministre à la présidence. Cette situation est indécente.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 dd 20-02-2020 00:40
c'est un honte pour le ministère de intérieur d'un côté le pays entre de brûlé il vise a son compagne
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 moumouna 20-02-2020 08:29
Que Dieu assiste ces populations en détresse
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 hamidou rabe 20-02-2020 12:43
Vous interdisez les motos aux paisibles citoyens mais vous ne pouvez arreter ou contenir des assaillants qui utilisent aussi des motos? Quelle contradiction!!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com