jeudi 18 août 2022

3357 lecteurs en ligne -

fraren

Diffa : au moins 20 personnes mortes dans une bousculade lors d’une opération de distribution de vivre aux réfugiés nigérians

zulumdiffa

Au moins vingt (20) personnes ont perdu la vie  et  douze (12) autres blessées, au cours d’une bousculade ce lundi matin à Diffa, dans l’extrême sud-est du pays. Selon des sources humanitaires, les victimes, en majorité des femmes et des enfants, sont pour l’essentiel  des réfugiés nigérians  qui  ont afflué à la Maison des jeunes et de la culture (MJC) de la ville, pour bénéficier de l’aide qui leur a été octroyée par le gouverneur de l’Etat de Borno, M. Babagana Oumara Zulum, qui a effectué une visite dans la région. Au cours de cette visite, le gouverneur a fait un don de 5.000 nairas et un pagne pour chaque femme identifiée comme réfugiée et 2 sacs de riz plus un bidon d’huile de 25 litres pour les hommes.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La distribution avait bien démarré la veille à Diffa et c’est ce lundi que le drame est survenu du fait de l’affluence massive de la population. Selon les sources locales, les corps des victimes ont été acheminés au niveau de l'hôpital régional de Diffa pour identification.

Situation humanitaire critique

A noter que ce lundi 17 février, une mission conduite par le ministre de l’Action humanitaire et des catastrophes naturelles et composée de plusieurs responsables d’organisations humanitaires, est attendue à Diffa, pour s’enquérir de la situation humanitaire dans la région. Depuis 2015, la région de Diffa fait face à une situation humanitaire critique suite aux nombreux attaques de la secte nigériane Boko Haram, et qui ont fait des milliers de victimes ainsi que des déplacés internes et autres réfugiés en grand nombre.

zulum2

zulum3

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires  

-1 #1 Soumaila Hamadou 17-02-2020 14:22
Ce grave pour Mon Niger(allah y'a issa)
1
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Nathalie Aboubacar 17-02-2020 14:23
:cry: :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Bâ Kwayni 17-02-2020 14:23
Pourquoi les autorités locales n'ont pas bien organisé la réception de ces dons par les réfugiés pour éviter les débordements et sauver ces vies humaines???Il y'a trop de laxisme dans ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Hamni Aminou 17-02-2020 14:44
C'est la faute du gouverneur
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 MANI ORTHÉ 17-02-2020 15:04
que leurs âmes reposent en paix
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 bachir 17-02-2020 15:24
grave
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Niger Oye 17-02-2020 16:08
Puisse Dieu accorder son paradis aux disparus et Prompt Rétablissement aux Blessés
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Ibrahima Samaila 17-02-2020 16:41
Nous espérons que le président de la République doit prendre une sanction envers ces responsables qui ont organisé cette distribution
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 SBM 17-02-2020 17:26
Bonsoir à tous,
Que l'âme des disparus reposent en paix.
Les autorités doivent capitaliser et consolider la distribution des dons aux nécessiteux afin d'éviter des débordements.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Intarou 18-02-2020 08:19
Quelle tragédie encore !
Que leurs âmes reposent en paix.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Zoro 18-02-2020 08:58
L'action est vraiment salutaire...c'est sur on regrette ce drame mais dites vous bien, tous les intervenants sur cet article qui condamnent le gouverneur, ou les distributeurs et même l’État, sachez que dans le contexte actuel de cette zone de Diffa, les gens sont tellement en difficultés que des lors qu'ils entendent ce genre d'aide, ils vont foncer aveuglement....c'est dans cette confusion que ce genre de drame arrive...
si on disait aux gens de rester sur place, l'aide va les retrouver, ça sera pareil, il y aura une grande confusion dans les camps de réfugiés et même une affluence de gens qui sont en ville et si on disait aussi de recenser tous les réfugiés et de faire le don par vague selon un communiqué par la radio au autre, ça sera la même histoire, une grosse affluence de la foule que personne ne peut vraiment contrôlée... bref c'est très complexe ce genre d’opération donc jugez avec réserve....en tout cas c'est humain ce que fait ce gouverneur de l’État de Borno....même si souvent c'est politique
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 omar 18-02-2020 12:16
C est la faute du gouverneur sinon, les réfugies devrai etre filtrés un par un a la porte d 'entée surtout avec le climat sécuritaire ambiant, ou un kamikaze peut infiltrer la masse pour faire un carnage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 JMJ 18-02-2020 17:36
Cela fait des années que des humanitaires distribuent des dons régulièrement à ces déplacés et ce genre de situation ne s'est jamais posée. Il faut de l'expérience et l'expertise nécessaire pour mettre en place ce genre d'initiative. C'est malheureux que Dieu accueille leurs âmes au paradis.
A nos autorités renforcer les capacités de vos agents en assistance humanitaire à l'avenir surtout que à Diffa il y a une multitude d'organisation avec l'expertise nécessaire qui assistent un nombre plus grand de réfugiés sans causer de désastre.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com