lundi 8 août 2022

3073 lecteurs en ligne -

fraren

Grève du SNECS : le ministre Yahouza répond au syndicat des enseignants et chercheurs (vidéo)

yahouza 29 01 2020


Le ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation, Yahouza Sadissou, était face à la presse, hier mercredi 29 janvier dans l’après-midi, pour donner sa version sur le mouvement de grève d'un mois enclenché depuis le 20 janvier par le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNECS). De retour de Djibouti où il a accompagné le Premier ministre à un Forum international sur la qualité de l’éducation, le ministre Yahouza Sadissou a évoqué les deux principaux points revendicatifs du syndicat des enseignants et chercheurs.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Sur le point relatif à la nomination des recteurs dans les universités publiques, le ministre a affirmé que dès lors que c'est une loi qui a été votée par le parlement et ensuite promulguée par le Président de la République,  elle devient une loi de la République et s'impose à tous. Par conséquent, le gouvernement ne peut pas revenir là-dessus.  Sur le second point portant sur les droits statutaires (primes de recherche, copies corrigées et les charges horaires),  le ministre a fait savoir que le gouvernement s'est engagé à éponger tous les arriérés d'une valeur de 854 millions en deux tranches à savoir en février et mars. A la fin de son point de presse, le ministre Yahouza Sadissou s’est félicité du fait que les activités académiques et pédagogiques se déroulent normalement dans les IUT et certaines facultés. Il a aussi tenu à réaffirmer que le gouvernement reste ouvert au dialogue.

En intégralité, le point de presse ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation sur cette nouvelle crise qui paralyse les activités dans les universités publiques.

{mp4}yahouza-point-de-presse-29-01-2020{/mp4} 

Ikali  (actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Malick 30-01-2020 18:31
Au Madagascar tu aurais ete demis de tes fonctions. Mais comme issoufou est tout aussi incompetent et insouciant des affaires de l'etat de pauvres rats comme ce ministre et bien d'autres peuvent faire ce qu'ils veulent sans consequences pour eux.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Dandizé 31-01-2020 08:05
Mr le Ministre rendez votre tablier ou bien la rue vous emportera vous n'êtes pas plus orateur et béni oui oui qu'un de vos prédécesseurs qui est sorti par la petite porte et cagoulé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Intarou 31-01-2020 15:10
Monsieur le Ministre, c'est bien une ancienne Loi qui a été modifié sur votre initiative en tant que gouvernement. Donc, elle peut être modifiée pour permettre aux enseignants chercheurs et aux étudiants de sauver les années académiques en cours.
Mettez l'intérêt des enfants des pauvres et du Niger en avant, SVP !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com