samedi, 19 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


fsa photo de famille

Dans le cadre des activités commémoratives de son quarantenaire, le Fonds de Solidarité Africaine (FSA) a organisé, jeudi 23 janvier dans les locaux de son siège à Niamey, une Journée Portes Ouvertes. L’occasion de découvrir l’institution et ses différents mécanismes d’intervention mais aussi de permettre à ses partenaires de promouvoir leurs activités.

Zeyna transfert argent bis

« Le rôle du FSA dans le financement des entreprises au Niger » : c’est le thème qui a été choisi pour la Journée Portes Ouvertes organisées par le Fonds de Solidarité Africaine (FSA), le jeudi 23 janvier, dans le cadre des activités commémoratives de son 40e anniversaire. La Journée a débuté avec une cérémonie solennelle qui a enregistré la participation du Directeur de cabinet du ministre des Finances qui représentait le ministre, des membres du gouvernements et responsables d’institutions publiques de l’Etat et d’entreprises du secteur privé, des administrateurs du Fonds de Solidarité Africain, ainsi que des Directeurs généraux des banques et des établissements financiers des pays membres, les anciens Directeurs généraux du Fonds et un public venu massivement découvrir le Fonds.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le Directeur général du FSA a tout d’abord tenu à exprimer sa grande joie d’accueillir tout le beau monde qui s’st déplacé pour assister à cette journée « Portes Ouvertes du FONDS », qui donne ainsi le ton des manifestations commémoratives du quarantenaire du FSA. M. Ahmadou Abdoulaye Diallo a ensuite exprimer ses sentiments de gratitude et de reconnaissance à l’endroit des hautes autorités nigériennes pour leur continuel appui aux activités du FSA dans tous les domaines notamment les facilités logistiques et les appuis institutionnels constants dans le cadre de l’accord de siège qui ont beaucoup contribué au développement des activités du fonds. « Le témoignage le plus éclatant est l’implication personnelle de SEM. Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger et Chef de l’Etat, dans l’organisation de ce quarantenaire », a souligné le DG du FSA qui a également adresser ses sentiments de gratitude à l’ensemble du gouvernement nigérien pour la sollicitude dont bénéficie le FSA.

Poursuivant son intervention, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo  a rendu un vibrant hommage à ses illustres prédécesseurs notamment M. Jean Marie Vianney Nyirimihigo (DG de 2000 à 2010) et M.  Pierre Yaovi Sedjro (DG de 2010 à 2015), qui sont présent à Niamey pour ce 40e anniversaire du FSA. « Votre sens du travail bien fait, votre  abnégation et votre vision de la cohésion des équipes ont jeté les bases des performances que nous saluons aujourd'hui. Je vous demande d’en être heureux et fiers. La graine que vous avez mise en terre et arrosée, a poussé et est devenue un grand arbre et commence à donner des fruits savoureux », a déclaré le DG du FSA, qui a aussi salué la mémoire des autres anciens directeurs généraux du FSA, qui ont aussi porté la même ambition.

1979-2019 : 40 années au service d’une Afrique solidaire et émergente

Après un bref aperçu historique de l’institution, le DG du FSA a dressé la genèse de l’évolution des missions du Fonds, de 1979 à 2019 ainsi que les moments phares de l’institution. « Les premières opérations de bonification de taux d'intérêts ont amorcé une période de maturation à l’issue de laquelle le FSA s'est trouvé renforcé dans son rôle de catalyseur des financements en étendant progressivement ses opérations à tous les besoins du financement des investissements publics et parapublics des Etats mais aussi en apportant son appui aux entreprises et sociétés du secteur privé à travers les instruments tels que la garantie qui est devenue plus tard l’activité phare. », a indiqué M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, qui a ajouté qu’en plus de la garantie des prêts et emprunts obligataires, il faut ajouter le refinancement, la prise de participation, la structuration de financement et la gestion de fonds pour compte de tiers.

Ahmadou Abdoulaye Diallo DG FSA

« 1979 – 2019 : cela fait 40 ans que le Fonds de Solidarité Africain s’évertue inlassablement à apporter sa pierre à la construction des économies africaines. 40 ans que le Fonds de Solidarité Africain apporte sa contribution à la lutte pour la réduction de la pauvreté des populations dans ses pays membres. 40 ans que le Fonds de Solidarité Africain travaille avec les Etats et les Bailleurs de fonds pour la mise en place des infrastructures capables d'impulser et/ou de renforcer le développement économique de ses Etats membres. 40 ans que le Fonds de Solidarité Africain met à la disposition des entreprises publiques, parapubliques et des entreprises privées, des mécanismes adéquats pour le financement de leurs investissements. 40 ans que le Fonds de Solidarité Africain mitige les risques des Banques et des Etablissements financiers dans le cadre du respect des normes prudentielles mises en place par la réglementation bancaire et le dispositif bâlois. 40 ans que le Fonds de Solidarité Africain œuvre pour construire une Afrique solidaire et émergente ». M. Ahmadou Abdoulaye Diallo

C’est pourquoi, a estimé M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, la célébration de ce quarantenaire revêt une importance particulière pour l’Institution. L’occasion pour le DG de rendre un vibrant hommage aux pères fondateurs et tous les gouvernements des Etats membres, « qui ont porté cet ambitieux idéal de départ et pour avoir continué de croire a la pertinence des différentes orientations stratégiques qu'impose |'évolution de l'environnement économique et  financier tant au niveau des Etats membres que sur le plan international ». Le directeur général du FSA a indiqué par la suite que l’appui dont le Fonds a bénéficié auprès de ses Etats membres a été de plusieurs ordres. « Nous sommes donc l’émanation des Etats et un des instruments de leur politique économique et financier. Notre ambition est de demeurer un outil pour appuyer les économies des Etats membres », a ajouté M. Ahmadou Abdloulaye Diallo qui a fait le bilan des interventions du FSA.

Ainsi, au 31 décembre 2019, le volume des interventions ont atteint 554,366 milliards de francs CFA en garantie des financements, permettant de mobiliser 1 115,333 milliards de francs CFA au profit du secteur privé, et 19,415 milliards de francs CFA au titre des interventions en bonification ayant permis de rendre concessionnelles des conditions de prêts au profit des Etats et des entités publiques pour un montant global de 375,296 milliards de francs CFA. Le montant global des refinancements a atteint 9,099 milliards de francs CFA, ce qui a permis de restructurer au profit des Banques et Etablissements financiers des créances de l'ordre de 42,315 milliards francs CFA en faveur d'entreprises privées ; alors que les prises de participations dans le capital de quelques entreprises des Etats membres ont atteint un montant global de 2. 199 .000. 000 francs CFA.

« En raison de l'accroissement régulier des fonds propres de l'Institution, le potentiel d’engagement au 30 septembre 2019 se chiffre à 317 milliards de francs CFA. C'est vous dire que la capacité d'intervention du Fonds est importante. Certes, les besoins de financement des économies des Etats sont énormes. Nous n’avons pas la prétention de pouvoir les couvrir seul. C'est pourquoi nous entretenons de solides partenariats avec bien d'Institutions et d'Etablissements de crédits pour faire jouer pleinement l'effet de levier des concours du FSA ».

Le FSA, un engagement constant en faveur de l’Economie nationale

En prenant la parole à son tour au nom du Ministre des Finances, M. Neino Chaibou, directeur de cabinet, a aussi sacrifié à la tradition en remerciant les participants pour leur présence massive ainsi qu’aux administrateurs ainsi qu’au personnel du FSA qui ont œuvré au cours de ces quatre dernières décennies, «  pour faire du FSA, une institution de référence, un instrument crédible au service du développement économique des Etats membres ».  Actuellement au nombre de quatorze (14), le Directeur de cabinet du ministre des Finances n’a pas manqué de mettre en exergue, « l’intérêt manifesté par plusieurs autres Etats pour adhérer au FSA, ce qui dénote de l’ampleur qu'il a prise pour sa contribution au financement des économies de nos Etats ». Selon M. Neino Chaibou « le FSA est de nos jours, un Fonds de Garantie dont nous pouvons tous être fiers. Les synergies déployées ont permis de mettre à la disposition de nos différents Etats, des produits adaptés et innovants, afin de créer les conditions les plus adéquates pour assurer le financement de tous les segments économiques de nos Etats ».

Selon le représentant du Ministre de Tutelle du Fonds de Solidarité Africain pour le compte du Niger, sur la base de la garantie financière, le FSA a contribué à plus de 1.000 milliards de FCFA en faveur des entreprises nationales et son appui sur ses autres produits opérationnels est aussi très  appréciable.

« Le Niger fait partie des principaux bénéficiaires des interventions opérationnelles du Fonds de Solidarité. Ainsi, au titre des garanties, le Niger est classé 4éme bénéficiaire des interventions du Fonds. Cela constitue une part d’environ 12% des garanties totales octroyées pour faciliter le financement des entreprises. Cette part correspond a un montant nominal de garanties de l'ordre de 68 milliards de FCFA en faveur des banques pour le financement de 71 entreprises nigériennes. Le montant des financements dont ont bénéficié ces entreprises est de l'ordre de 123 milliards de FCFA ».M. Neino Chaibou

En terminant son allocution, le directeur de cabinet du ministère des finances a cité quelques projets emblématiques accompagnés par le FSA au Niger notamment la nouvelle Cimenterie construite à Malbaza, qui a démarré ses activités en janvier, l’Hôtel BRAVIA qui est venu agrandir le tissu des hôtels de grand standing de Niamey ; la Société Nigérienne de Logistique Automobile (SONILOGA), ainsi que des cliniques médicales  et des groupes scolaires de renom.  « Vous conviendrez avec moi que l’impact du FSA sur le financement des entreprises Nigériennes est très appréciable », a indiqué M. Neino Chaibou, pour qui, cet échantillonnage fait à dessein, permet de se rendre compte que les produits opérationnels du Fonds peuvent accompagner tous les segments d'activités économiques de nos Etats notamment les Très Grandes Entreprises, les Petites et Moyennes Entreprises (PME) ou les Très Petites entreprises (TPE).

Un programme dense et diversifié

Après la cérémonie officielle de lancement, la « Journée Portes Ouvertes du Fonds » s’est poursuivi avec la présentation des différents mécanismes d’interventions et particulièrement de financement par le Directeur des opérations du Fonds. S’en est suivi une photo de famille pour marquer l’évènement et par la suite, le grand clou de la journée, l’exposition photos mais aussi des stands animés par les principaux partenaires du FSA qui ont massivement répondu présent, de même que le public qui s’est beaucoup de l’organisation de cet évènement. On notait la présence de plusieurs institutions financières de la place, des entreprises nationales et du secteur privé opérant dans plusieurs domaines notamment le transfert d’argent, les télécoms, la formation, l’hôtellerie ou la restauration. En marge de l’exposition, s’est tenu un forum sur le thème : « Le rôle du FSA dans le financement des entreprises au Niger », qui a permis des échanges entre les responsables du Fonds et des entreprises actives dans l’économie nationale.

A noter que les activités commémoratives du 40e anniversaire du FSA se poursuivent avec un dîner de gala, ce vendredi 24 janvier, offert par le Président de la République aux Chefs d’Etat des pays membres et des pays observateurs invités pour honorer l’évènement. La cérémonie officielle d’ouverture de cette commémoration est prévue le samedi 25 janvier   au Palais des Congrès de Niamey sous la présidence de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger. Dans le programme, il est inscrit à cet agenda une Conférence axée sur le thème principal de l’événement et qui sera animée par des Chefs d’Etat des pays membres après la cérémonie d’ouverture. Trois (3) thématiques seront notamment abordées : « Le financement des infrastructures économiques de base : la place du FSA » ; « La contribution du FSA aux échanges commerciaux sur le continent africain » ; et enfin « Le FSA, le développement des marchés financiers et l’inclusion financière des populations ».

Stand FSA

Stand Banque Atlantique

Stand NITA

Abdoul Karim Moumouni (actuniger.com)

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...

Lutte contre le chômage des jeunes : lancement de la formation de reconversion professionnelle des jeunes diplômés par l’ANPE sur financement du PRODEC

17 septembre 2020
Lutte contre le chômage des jeunes : lancement de la formation de reconversion professionnelle des jeunes diplômés par l’ANPE sur financement du PRODEC

Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15 septembre 2020, pour le lancement officiel de la formation de reconversion professionnelle des jeunes...

Communiqué de presse conjoint : trois défenseurs des droits humains injustement détenus entament leur sixième mois en prison

16 septembre 2020
Communiqué de presse conjoint : trois défenseurs des droits humains injustement détenus entament leur sixième mois en prison

● Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maikoul Zodi sont des prisonniers de conscience qui doivent être libérés immédiatement et sans condition ●Inquiétudes face à une répression croissante des droits humains...

Inondations : l’Union européenne décaisse 52,4 millions FCFA pour les populations affectées

16 septembre 2020
Inondations : l’Union européenne décaisse 52,4 millions FCFA pour les populations affectées

En réponse aux fortes inondations causées par les pluies diluviennes pendant le mois d’août et de septembre, au Niger dans les régions de Dosso, Tahoua et Maradi, l'Union européenne a...