lundi 15 août 2022

2721 lecteurs en ligne -

fraren

LUCAS University de Niamey : une nouvelle filière «Agro-business » et le « blended learning » pour la nouvelle rentrée

Pr Toufik Tasso face a la presse Janvier 2020

La nouvelle rentrée académique s’annonce sous de bons auspices à Leaders Universities and Colleges for Applied Sciences (LUCAS) de Niamey. En effet, de nouvelles filières ainsi qu’un nouveau système de formation, vont venir enrichir l’offre de formation à LUCAS Universty de Niamey. C’est ce qu’à expliquer le PDG de LUCAS University, Pr Toufik Tasso, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée, en prélude à la seconde rentrée académique qui démarre à partir de février 2020.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

« Cette année, nous allons introduire une filière que nous avons lancé au Togo et qui est importante en Afrique parce qu’elle concerne tout ce qui est agrobusiness. Il ne s’agit pas d’études d'agronomie, mais plutôt le business dans l'agronomie. C’est donc pour former des jeunes et des moins jeunes dans le secteur de l’exploitation agricole, de la distribution  dans le domaine de l'agriculture et tout ce qui concerne, de manière général, les activités relatives à l'agriculture, comme dans le domaine du management et d'exploitation du domaine. Aussi, une autre nouveauté pour cette année, et que nous ne proposions pas l'année dernière, c’est le blended learning : c'est-à-dire l'éducation ou la formation qui combine notamment le présentiel et le distanciel. La troisième nouveauté, c’est que nous faisons encore plus d'effort au niveau des frais de scolarité que nous avons revu à la baise pour les rendre davantage à la portée des uns et des autres, ainsi qu’au niveau des bourses où nous avons également fait des efforts pour améliorer nos offres ». Pr Toufik Tasso, PDG LUCAS University.

De nouvelles opportunités de formation dans des filières prometteuses 

L’ouverture d’une nouvelle filière dans l’agrobusiness est une nouvelle opportunité pour les jeunes notamment ceux qui ambitionnent d’entreprendre dans le secteur de l’agriculture qui est en  pleine expansion en Afrique.  Jadis délaissé, malgré son potentiel et son atout stratégique pour le développement du continent, le secteur agricole est un secteur transversal qui touche plusieurs aspects de l’économie des pays africains et mondiale. Avec la montée en puissance de l’agriculture africaine notamment en matière de modernisation agricole,  de l’intégration des Technologies de l’information et de la communication (TIC), du développement des filières et des chaines de valeur, le secteur de l’agrobusiness attire de plus en plus d’investissements et offre de réelles opportunités d’emplois et de perspectives d’entrepreunariat pour les jeunes.  D’où l’opportunité de cette filière qu’ouvre Lucas Universty pour cette année académique, d’autant que le Niger est un pays où l’agriculture a un potentiel confirmé.

L’autre nouvelle opportunité qu’offre LUCAS University, c’est l’introduction du «blended learning », ou formation mixte. Il s’agit d’un dispositif qui combine deux modalités d’apprentissage : l’eLearning (apprentissage en ligne) et le présentiel (formation classique). Ainsi, avec le «blended learning », l’apprenant est placé au cœur du processus de formation et il est également acteur de sa formation. Comme l’explique le Pr Toufik Tasso, ce type d’apprentissage favorise l’interactivité et l’apprentissage en ligne. L’apprenant se sent, en effet,  plus impliqué, et donc plus motivé. Les sessions en présentiel lui permettent d’échanger, de dialoguer avec le formateur et les autres apprenants, de travailler en collaboration et d’enrichir son apprentissage.

A Lucas University, une formation bilingue orientée vers le monde professionnel et de l’entreprise

LUCAS University renforce et améliore son offre de formations qui se différencie des autres  écoles de formations ou autres établissements de la place, par son coté bilingue et professionnalisant. Les formations de Lucas au Niger sont, pour le moment, dispensé dans trois domaines principaux à savoir la gestion et le management ; l'informatique ; et l'hôtellerie et le tourisme. Dans ces différents domaines, les offres de formations sont de niveau licence et master, ainsi que le niveau BTS et dans certains pays dont le Niger, il s’agit de formations qui donnent accès à des diplômes nigériens et des diplômes français certifiés. LUCAS est, en effet, en partenariat avec des universités Irlandaises et françaises, ce qui permet aux étudiants des séjours à l'étranger comme il permet aux étudiants des séjours à travers les différents campus du Groupe, ce qui ouvre la voie à la délivrance de doubles diplômes. Chacun des domaines offre des possibilités d'études diverses et variées avec plusieurs filières. A LUCAS University, les études se font soit dans un système présentiel où l'étudiant doit être présent régulièrement, semaine après semaine, ou les études peuvent se faire en combinant le présentiel et le distanciel.  Cette formule combinée permet aux étudiants qui sont en dehors de Niamey, ou loin des campus en général ou même qui travaillent loin et qui ne peuvent pas quitter leur emploi, de bénéficier du système d'études tout en venant  à Lucas une fois toutes les 4 à 6 semaines, pendant l'année. Durant l’année, l’étudiant n’aura donc qu’à venir 5 à 6 fois sur le campus pour suivre 2 à 3 jours de cours intensifs, et le reste de l'année il fera ses études à distance avec un système informatique qui lui permet de bénéficier pratiquement des mêmes avantages que celui qui étudie sur place.   Ce système permettant une double diplômation est offert non seulement à des étudiants de milieu aisé mais aussi à des étudiants de milieu défavorisé à travers un système d'aide financière et de bourses qui permet au maximum de personnes de pouvoir profiter pour étudier à Lucas Universty.

« La devise de LUCAS, c'est l’ambition,  c'est celle d'une université panafricaine, bilingue, et qui est orientée vers le monde professionnel et vers le monde de l'entreprise. LUCAS est une université euro africaine puisque nous avons des partenaires pédagogiques et financiers qui sont européens, tout comme certains sont africains, et cette ambition est de couvrir un certain nombre de pays et de diffuser des méthodes d'enseignements au niveau supérieur qui soient modernes, qui soient en phase avec le monde dans lequel nous vivons, et qui utilisent la technologie au maximum pour rendre le processus d'apprentissage beaucoup plus efficace et qui soit en permanence tourné vers les besoins du marché du travail.» Pr Toufik Tasso.

 Le Groupe LUCAS est aujourd’hui présent dans 4 pays d'Afrique : le Ghana (premier campus à voir le jour), le Togo, le Niger depuis février 2019, et  le Mali depuis fin 2019. Actuellement, un campus est en cours d'implantation à Bangui en République centrafricaine (RCA), ce qui confirme la vision panafricaine du Groupe LUCAS.

Universite Lucas min

A.K. Moumouni (actuniger.com)



Commentaires  

+2 #1 Amadou le General 15-01-2020 20:40
Il faut créer des emplois, est ce que filière donne salaire ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 hmmm 16-01-2020 10:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Amadou le General :
Il faut créer des emplois, est ce que filière donne salaire ?

tes emplois là c'est des tonneaux vides que tu vas embauché? debile va
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com