lundi 8 août 2022

4055 lecteurs en ligne -

fraren

Maradi : les organisations de la société civile s’inquiètent de la dégradation de la situation sécuritaire et socio-économique dans la région (Déclaration)

declaration OSC Maradi 08 dec 2019

Déclaration de presse du CCAC/SCIN/MARADI.

Nous, organisations de la Société Civile indépendante de la région de Maradi, réunies en ce jour dimanche 08 décembre 2019 en vue d'examiner la situation sécuritaire et socioéconomique dans la région et particulièrement dans les départements de Guidan Roumdji et Madarounfa, faisons la déclaration dont la teneur suit :

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Considérant les rapts et les actes de vandalisme et banditisme de tout genre dans plusieurs localités dont entre autres les communes de Gabi, Tibiri, Safo, Dan Issa, pour ne citer que cela;
Considérant les attaques récentes perpétrées par les bandits armés dans les villages de Chawagui, de Galadi ,de Maissajé , soldées respectivement par la mort de deux de nos forces de défense et de sécurité, l'enlèvement de 3 personnes , et 3 autres dans le village de Gonar Maissajé ;
Considérant la fermeture de la frontière Niger-Nigeria engendrant la dégradation du tissu économique, la cherté de la vie, le chômage grandissant de la jeunesse ,...;
Considérant la dégradation des systèmes éducatif et sanitaire ;

1. Nous présentons nos condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés .
2. Nous apportons notre soutien moral à nos vaillantes FDS qui sont sur les différents fronts , à la population de ces localités vivant dans la terreur et le désarroi total.
3.Nous recommandons aux autorités compétentes de doter les FDS des moyens conséquents et de les renforcer pour l'éradication absolue de ce phénomène.
4. Nous demandons à la population locale de collaborer avec les FDS afin de dénoncer tout cas suspect.
5. Nous exigeons de l'État de déployer tous les moyens nécessaires pour la libération des otages.
Sur le plan économique.
6. Nous encourageons l'État à redoubler d'efforts dans sa politique de lutte contre le chômage des jeûnes en vue de la capture de dividende démographique.
7. Nous demandons à l'État de rehausser l'enveloppe budgétaire allouée aux secteurs sociaux de base qui sont en déliquescence et un meilleur suivi de ce budget afin qu'il soit réellement bénéfique à la population.
8. Et enfin, nous encourageons le gouverneur de la région de Maradi à continuer son opération de contrôle de l'assiduité et de ponctualité dans les services publics afin de prendre des mesures qui s'imposent !

Fait à Maradi le 08 décembre 2019.

Ont
signé:

ROTAB- TLP- MPCR –CADDRH- CODDAE



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com