jeudi, 17 octobre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

WhatsApp Image 2019 08 28 at 18.43.25

Déclaration du comité de veille citoyenne de Diffa contre la modification du couvre-feu

Le comité de veille citoyenne de la région de diffa réuni ce jour Dimanche 14 Avril 2019 en vue d’analyser la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans la région de diffa rend la déclaration dont la teneur suit :

Depuis un peu plus de quatre ans, La région de diffa vit dans une situation sécuritaire et humanitaire sans précédent. Les mesures de l’état d’urgence instauré depuis le 10 février 2015 dans le but de contenir sécuritaire n’ont pas fourni les résultats escomptés.
En effet, ces mesures de restrictions découlant de l’état d’urgence notamment le couvre-feu nocturne, les déplacements des personnes dans certaines zones, l’interdiction de l’accès aux intrants agricoles n’ont pas permis de juguler la crise sécuritaire et humanitaire car pendant que aux heures de couvre-feu les paisibles citoyens s’enferment dans les maisons, les bandits et les BH ont quartier libre pour circuler et opérer où ils veulent, comme ils veulent et quand ils veulent. Pire ces mesures de restrictions ont contribué à l’effritement du tissu socioéconomique et mieux à accentuer la vulnérabilité des ménages de la région de diffa.
Rappelons que les deniers événements nés des attaques terroristes de N’gagam et Alaye Mainari qui ont engendré un déplacement massif de la population des dites localités vers diffa. Environ 18 000 personnes sont venues s’installer dans la ville de Diffa. Cette situation a révélé au grand jour la mauvaise gestion de cette situation.
Et la dernière attaque en date du 09 avril 2019 dans la ville de diffa qui a visé le Groupement de la Gendarmerie de Diffa a conduit le Gouverneur de la région de Diffa a prendre un arrêté portant modification des horaires de couvre-feu. 
Nous rappelons au gouverneur que rien ne peut justifier cette modification des horaires car les couvre-feux n’ont jamais empêché à BOKO Haram d’agir. Pour preuve Chétima wango a été Attaquée à 18h, Gueskerou à 17h, Toumour à 2H du matin, N’Nguigmi vers 23H). Et des enlèvements sont faits chaque nuit que Dieu fait ces derniers jours. Donc cela prouve à suffisance que le couvre-feu ne dissuade pas BH.
Mais plutôt le couvre-feu contribue à confiner les paisibles citoyens et détruire la petite économie telle que les bouchers, les restaurants, les tabliers, les taximan…. Mais aussi limite les alertes et les dénonciations des suspects que les populations peuvent faire. 
Nous voyons en cet arrêté du gouverneur une volonté manifeste de soumettre la population de diffa dans la psychose et la torture morale.
Enfin nous rappelons à l’opinion nationale et internationale qu’un mémorandum a été remis aux autorités régionale en date du mais aucun suite n’a été réservé à ce mémorandum. 
Eu égard à tout ce qui précède, la coalition 
Dénonce la mauvaise gestion des déplacés de Gagam et Alayi Mainari par les autorités et les humanitaires. 
Fustigeons le silence inquiétant du président de la république face à cette descente aux enfers que subit la région de Diffa jadis Havre de paix. 
Exigeons un minimum vital dans la région de Diffa. 
Appelons aux autorités et aux FDS de cesser de stigmatiser certaines communautés de la région de diffa et de considérer toutes les personnes vivant à Diffa comme complice de BH
Demandons au gouverneur de la région de reconsidérer son arrêté portant modification des horaires de couvre-feu.
Procéder à la levée pure et simple des mesures de l’état d’urgence. 
Procéder à l’identification, au recensement et l’évacuation des refugiés qui sont dans la région de diffa en vue de les déplacer sur un site à 50 km de la frontière.

Fait à Diffa, le 14 avril 2019

Le comité de veille

declaration comite de veille

declaration comite de veille BIS1

declaration comite de veille BIS

 

Commentaires  

0 #1 Zak 15-04-2019 00:54
Les déplacer sur un site à 50km de la frontière...
Merci d expliquer....vois voulez les sacrifier?ils n ont pas échappé à des centaines de km .vous voulez quoi?
Ces réfugiés ne sont pas le problème.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 May Ido 15-04-2019 06:55
c'etait prévisible. Personne ne peut vivre longtemps sous pression. Si au début les gens ont acclamés les mésures de sécurité, à la longue cela devient lassant. Il faut comprendre la situation de la population et soulager leur quotidien. Par exemple: Tout le monde n'a pas les moyens de s'acheter une voiture et le déplacement en taxi coute plus cher que le deplacement sur sa propre moto. Dévélopper le transport en commun du genre "faba faba" à 100f aurait pu soulager la population. Et il y a beaucoup de petits points qui irritent la population. Mais comme on a coutume de dire "les petits ruisseaux font les grandes rivières", vous comprenez que l'ensemble des petits point a fini par devenir une grosse tache.
Ce qui est fait, est fait. Maintenant pour controler la situation, il faudra ecouter la population qui veut s'exprimer et considérer leur point de vu dans les prochaines décisions.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Niger 15-04-2019 08:07
Bonjour Peuple du Niger
Sachez que depuis 04 longues années, Diffa est confiné faisant tombé les indicateurs. Diffa survit grace à l´intervention humanitaire en substitution de l ´Etat.
Des terroristes ont attaqués la gendarmerie de DIffa au quartier administratif `moins de 20 metres du domicile du SG de la Région, de son adjoint, du DRPN de Diffa, du President et du vice président du Tribunal,du Procureur de la République qui sont toutes des autorités de la Région de Diffa.
Questions: Pourquoi des terroristes ont traversé la ville de Diffa, en demandant à des passants, la position de la Gendarmerie, sans qu´il ne soit intercepté? comment des individus sont rentrés dans Diffa ?
Vous constatez vous Même que aucunes mésures n´a ete prise. Mieux ceux qui ont eu l´infortune de les croiser ont de bonne foi alerter les FDS 40 minutes avant l´attaque mais aucune reaction?
Désolé de vous le dire mais quelque chose ne tourne pas rond dans le systeme securitaire de Diffa.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Lesfaits 15-04-2019 08:21
Citation en provenance du commentaire précédent de Niger :
Bonjour Peuple du Niger
Sachez que depuis 04 longues années, Diffa est confiné faisant tombé les indicateurs. Diffa survit grace à l´intervention humanitaire en substitution de l ´Etat.
Des terroristes ont attaqués la gendarmerie de DIffa au quartier administratif `moins de 20 metres du domicile du SG de la Région, de son adjoint, du DRPN de Diffa, du President et du vice président du Tribunal,du Procureur de la République qui sont toutes des autorités de la Région de Diffa.
Questions: Pourquoi des terroristes ont traversé la ville de Diffa, en demandant à des passants, la position de la Gendarmerie, sans qu´il ne soit intercepté? comment des individus sont rentrés dans Diffa ?
Vous constatez vous Même que aucunes mésures n´a ete prise. Mieux ceux qui ont eu l´infortune de les croiser ont de bonne foi alerter les FDS 40 minutes avant l´attaque mais aucune reaction?
Désolé de vous le dire mais quelque chose ne tourne pas rond dans le systeme securitaire de Diffa.


Plutôt , disons nous la vérité. Les BH se cachent au sein de la population. Cette population est complice des BH . Arrêtons cette hypocrisie.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Daouda Sadou Diawara 15-04-2019 09:13
Je pense que l'etat du niger n'a pas preparé ses forces avant de rentre en guerre contre le terrorisme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Mamane Lamine 15-04-2019 09:17
Le grand problème du terrorisme à Diffa c'est l'existence des complices au sein de la population. Sinon comment comprendre une attaque à 17h quand est ce que ces gens sont rentrés dans la ville?comment ont t-ils planifiés ces attaques s'ils ne sont pas déjà infiltrés dans la population?
Bref le couvre feu n'est pas une solution je suis d'accord, mais il faudrait que la population dénonce les suspects pour pallier à ce problème.
Que Dieu protège Diffa!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 May Ido 15-04-2019 09:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Lesfaits :
Plutôt , disons nous la vérité. Les BH se cachent au sein de la population. Cette population est complice des BH . Arrêtons cette hypocrisie.

Ca se voit que tu n'as pas vecu dans la region. Cette population deteste au plus haut point les BH, mais souvent se sent abandonnée ou mal protégée. Combien de fois cette population informe les autorités des actions malsaines des BH? Combien de fois cette population qui informe les autorités se retrouve non sécurisée et victime de represaille? J'aimerais voir ce que tu feras si tu étais à leur place.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Kallal 15-04-2019 10:08
La population de Diffa souffre le martyre, je l'accepte. Mais elle doit aussi juger à sa juste valeur le sacrifice que consent la Nation pour venir à bout de ce problème. Il n'y a pas un seul nigérien qui n'a pas perdu un parent dans ce conflit. Alors, les populations de Diffa sont mal placées pour aller contre une mesure visant à faciliter la tâche aux FDS.
Souhaitons tous que ce conflit prenne fin le plus tôt possible. Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Niger 15-04-2019 10:54
Arrêtons cette hypocrisie.
C´est facile de dire des absurdités quand on ne vit pas une situation au quotidien. Le ridicule ne tue pas dans ce monde cher monsieur. Vivez vous à Diffa? Si oui vous ne direz pas cela. La réalité fait que le problème est plus grave que vous ne pensez.
Parceque la ou vous êtes vous avez tout et ne manquez de rien, vous circulez librement . Telles n´est pas le cas pour les gens de Diffa.
Que direz vous si vous ne vous sentez pas en sécurité malgré l´Etat d´urgence?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Niger 15-04-2019 11:00
Citation en provenance du commentaire précédent de Kallal :
La population de Diffa souffre le martyre, je l'accepte. Mais elle doit aussi juger à sa juste valeur le sacrifice que consent la Nation pour venir à bout de ce problème. Il n'y a pas un seul nigérien qui n'a pas perdu un parent dans ce conflit. Alors, les populations de Diffa sont mal placées pour aller contre une mesure visant à faciliter la tâche aux FDS.

Souhaitons tous que ce conflit prenne fin le plus tôt possible. Amen!

Kalal les FDS font tous ceux qu´ils peuvent mais cela n suffit pas si devant tant de souffrance si aucune mésure n´est prise.
Maintenir les gens dans cette situation de précarité, vous pensez que les esprits faibles n´iront pas grossir les rangs des BH?
Allez-y à Diffa voir comment l´Etat a laissé cette region aux mains des ONG Humanitaires qui sont 10 fois plus élévés dans les recrutements.
Combien de contractuels ont déposé les craies pour rejoindre les ONG? Alors aujourd´hui chaque partie a sa part de responsabilité dans le pourrissement de cette situation, il faut l´admettre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Guim Bubac 15-04-2019 11:40
Bonjour, je pense que le problème ne concerne pas uniquement Diffs. D'abord c'était prévisible! Depuis la toute première de BH, les autorités niģériennes avec le président Issoufou en tête ,n'ont pas pris les vraies measures qu'il fallait prendre pour dissuader BH de continuer ses attaques.Pourquoi les moyens ne sont pas mis aux mains de l'armée, à quoi servent les 2 chasseurs sukhoi et autres hélicoptères de combat, à embellir le tarmac du GAN?
Posez-vous la question pourquoi le gouvernement maintient ces appareils à Niamey qui n'est pas zone de combats?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Guim Bubac 15-04-2019 11:51
Alors ces appareils devraient survoler de tous temps les zones de mouvements de BH . Et qu'elle est l'utilité de la présence forces étrangères , puisqu'apparemment elles ne voient pas les placements de l'ennemi, qui passe sous leur nez pour mener des attaques.
Attendons de voir si malgré le couvre-feu, BH arrive à perpétrer des attaques, alors là...
Suivez bien mon regard!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Guim Bubac 15-04-2019 12:22
Le commentaire de NIGER a bien un sens .
On peut bien ne pas se sentir en sécurité malgré un état d'urgence.
La politique sécuritaire de nos responsables nous pète à la gueule.
Le président Issoufou a créé de gros problèmes à son successeur, la patate qu'il va lui refiler ne va pas qu'être chaude, elle sera brûlante!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Léo 15-04-2019 16:35
Tout ce qu'on peut faire pour Diffa, c'est de prier afin que la situation soit équilibrée.
Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Léo 15-04-2019 16:35
Tout ce qu'on peut faire pour Diffa, c'est de prier afin que la situation soit équilibrée.
Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Moussa ABDOU IRO 15-04-2019 22:09
Prions pour tous frère et sœur et que la paix se retrouve dans cette belle cité. Honte à ceux qui pense autrement. Ce qui se passe à Diffa peut être partt. Ne juger pas prions pour eux
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Un ressortissant 16-04-2019 01:53
On ne peut que se rallier au cri de coeur des citoyens face à la restriction du mobilité en raison des patrouilles. Au vu des honoraires,il y a lieu de signaler qu' il y a un décalage horaire d'une heure avec Niamey.21H correspond à 22 heures de Ny, une heure où de nombreux citoyens sont dans leur ménage. On peut se demander et évaluer objectivement l'impact de ses mesures sur la sécurité. Diffa serait-elle encore habitée si elles n'existaient pas? Les populations ne connaîtraient elles pas le sort des déplacés et réfugiés de certaines localités ou des maliens au Niger. Il faut trouver un juste compromis et ne vouloir hâtivement faire feu de tout bois.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 To wait And see 16-04-2019 06:32
Et si on évoque un peu le budget englouti dans la lutte cocontre BoKo Haram. Arrêtons svp de nous mettre la poudre au yeux
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Bonjour 16-04-2019 08:00
Les gens qui ont fait cette déclaration ne autre que les complices de Bh .l'état n'a qu'à durcir les mesures de sécurité. Ces complices, imaginons si y'a pas les couvrez feu à Diffa!.Ils sont tous comme ça en disant société civile ils ne font rien pour aider l'état, le peuple mais pour utiliser les pauvres pour leurs intérêts mesquin, ces sont les Tchangari , les Nouhou Arzika , Tant que les malades là vivent ils vont toujours informés les Bh à Diffa. Tout les problèmes d'insécurité au Niger ces les Tchangari et Nouhou Arzika.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Niger 16-04-2019 11:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Bonjour :
Les gens qui ont fait cette déclaration ne autre que les complices de Bh .l'état n'a qu'à durcir les mesures de sécurité. Ces complices, imaginons Tant que les malades là vivent ils vont toujours informés les Bh à Diffa. Tout les problèmes d'insécurité au Niger ces les Tchangari et Nouhou Arzika.

Pouffff En voilà un constipé emotionnel.
On parle de souffrance de population , lui etant assis à Niamey, il fait le connaisseur. Voilà ce qu´i convient d´appeler des synthèses de toutes les bétises humaines
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Amd 16-04-2019 12:12
Je suis desolé mais si les mesures prisent par le gouvernement n'arrivent pas à résoudre le problème il faut changer de stratégie
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Afriki 16-04-2019 13:36
Tout le monde voit la vérité. Où sont les avions et les pilotes nigeriens pour bombarder à grande échelle les bah. Sans avions de guerre opérationnels aux mains des militaires nigeriens il n'y aura pas de paix. On a pas besoin d'être spécialiste pour le savoir. Toutes solutions occidentales ne visent qu'à faire vider la zone du lac Tchad de ses populations afin que les multinationales viennent l'exploiter. Qui financent bh quelles armes ils utilisent.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Niger 16-04-2019 14:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Afriki :
Tout le monde voit la vérité. Où sont les avions et les pilotes nigeriens pour bombarder à grande échelle les bah. Sans avions de guerre opérationnels aux mains des militaires nigeriens il n'y aura pas de paix. On a pas besoin d'être spécialiste pour le savoir. Toutes solutions occidentales ne visent qu'à faire vider la zone du lac Tchad de ses populations afin que les multinationales viennent l'exploiter. Qui financent bh quelles armes ils utilisent.

Merci cher frere voilà ce que l´on se tue à dire depuis des années. Savez vous qu`il ya un détachement francais à Diffa? suivez mon regard et vous comprendrez.
Voilà pour quoi la population veut marcher pour reclamer le depart de cette force impérialiste de Diffa.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 17/10/2019, 13:19
diffa-une-dizaine-de-vehicules-et-leurs-cargaisons-de-poissons-saisis-et-brules-par-les-services-nigerians-a-damatru-nigeria Des véhicules en provenance de la région de Diffa, chargés de poissons, ont été saisis par les...Lire plus...
Publier le 17/10/2019, 11:25
fc-g5-sahel-importante-saisie-d-armes-par-le-bataillon-nigerien-de-madama Le bataillon nigérien de la Force conjointe du G5 Sahel (FCG5S) de Madama vient de réaliser une...Lire plus...
Publier le 17/10/2019, 10:52
madarounfa-insecurite-4-morts-et-plus-de-200-tetes-de-betails-emportees-suite-a-des-attaques-de-bandits-armes-a-dan-issaDu 2 au 14 octobre, la commune rurale de Dan Issa, département de Madarounfa, jusque là épargnée par...Lire plus...
Publier le 17/10/2019, 04:53
migration-166-migrants-nigeriens-rapatries-d-algerie-grace-au-soutien-de-l-oim Le lundi 14 octobre, un contingent de 166 nigériens en situation de vulnérabilité, ont été rapatriés...Lire plus...
Publier le 16/10/2019, 21:53
les-groupes-terroristes-attisent-ils-les-conflits-locaux-dans-le-sahel Les extrémistes sont souvent considérés comme la principale cause des conflits communautaires, mais la...Lire plus...
Publier le 13/10/2019, 17:36
insecurite-5-gendarmes-tues-dans-une-attaque-a-abare-tillabery Au moins cinq (5) gendarmes ont été tués, hier samedi, lors d’un accrochage entre une patrouille...
Publier le 12/10/2019, 19:06
mali-les-locaux-et-du-materiel-de-la-minusma-vandalises-a-sevare Des locaux ainsi que du matériel appartenant à la MINUSMA, ont été vandalisés, ce samedi 12 octobre à...
Publier le 11/10/2019, 12:49
circulation-interurbaine-au-moins-3-victimes-et-des-blesses-dans-un-nouvel-accident-d-un-bus-d-al-izza-a-konni Photo d'illustration Le jeudi 10 octobre a été une journée noire pour la compagnie Al Izza Transports...
Publier le 11/10/2019, 16:37
diplomatie-apres-lyon-le-president-issoufou-a-rhodes-en-grece Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, accompagné de la Première Dame, Dr. Lalla...
Publier le 12/10/2019, 21:58
allocution-de-s-e-m-issoufou-mahamadou-president-de-la-republique-du-niger-au-forum-de-rhodes-sur-le-dialogue-des-civilisations Mesdames et Messieurs, Permettez-moi de réitérer mes remerciements à l’institut du dialogue des...
Publier le 13/10/2019, 21:47
attaque-d-abare-malgre-des-complicites-et-des-boucliers-humains-plusieurs-terroristes-neutralises-par-les-elements-du-garsi Samedi 12 octobre aux environs de 17H00,  une unité légère du Groupe d'Action Rapide de...
Publier le 13/10/2019, 17:36
insecurite-5-gendarmes-tues-dans-une-attaque-a-abare-tillabery Au moins cinq (5) gendarmes ont été tués, hier samedi, lors d’un accrochage entre une patrouille...
Publier le 11/10/2019, 12:49
circulation-interurbaine-au-moins-3-victimes-et-des-blesses-dans-un-nouvel-accident-d-un-bus-d-al-izza-a-konni Photo d'illustration Le jeudi 10 octobre a été une journée noire pour la compagnie Al Izza Transports...
Publier le 12/10/2019, 22:09
burkina-au-moins-16-personnes-tuees-dans-une-mosquee-par-des-individus-armes-a-salmossi Photo d'illustration Au moins seize personnes ont été tuées, vendredi 12 octobre en fin d’après-midi,...
Publier le 14/10/2019, 04:11
fichier-electoral-biometrique-malgre-les-assurances-du-gouvernement-et-de-la-ceni-le-processus-rencontre-des-couacs-au-demarrage Initialement prévu pour le 1er octobre, le début de l’enrôlement des électeurs pour la confection du...

Dans la même Rubrique

Diffa : une dizaine de véhicules et leurs cargaisons de poissons saisis et brûlés par les services nigérians à Damatru (Nigéria)

17 octobre 2019
Diffa : une dizaine de véhicules et leurs cargaisons de poissons saisis et brûlés par les services nigérians à Damatru (Nigéria)

Des véhicules en provenance de la région de Diffa, chargés de poissons, ont été saisis par les services de sécurité du Nigéria, qui les ont par la suite brulés. Selon...

FC G5 Sahel : importante saisie d’armes par le bataillon nigérien de Madama

17 octobre 2019
FC G5 Sahel : importante saisie d’armes par le bataillon nigérien de Madama

Le bataillon nigérien de la Force conjointe du G5 Sahel (FCG5S) de Madama vient de réaliser une importante saisie d’armes, au cours d’une mission qui s’est déroulée du 1er au 10...

MADAROUNFA/INSÉCURITÉ : 4 morts et plus de 200 tètes de bétails emportées suite a des attaques de bandits armes à Dan Issa 

17 octobre 2019
MADAROUNFA/INSÉCURITÉ : 4 morts et plus de 200 tètes de bétails emportées suite a des attaques de bandits armes à Dan Issa 

Du 2 au 14 octobre, la commune rurale de Dan Issa, département de Madarounfa, jusque là épargnée par l’insécurité, a enregistré une série de trois attaques attribuées aux bandits armés...

Migration : 166 migrants nigériens rapatriés d’Algérie grâce au soutien de l’OIM

17 octobre 2019
Migration : 166 migrants nigériens rapatriés d’Algérie grâce au soutien de l’OIM

Le lundi 14 octobre, un contingent de 166 nigériens en situation de vulnérabilité, ont été rapatriés par vol charter, grâce à l’Organisation internationale des migrants (OIM) en collaboration avec les...

Les groupes terroristes attisent-ils les conflits locaux dans le Sahel ?

16 octobre 2019
Les groupes terroristes attisent-ils les conflits locaux dans le Sahel ?

Les extrémistes sont souvent considérés comme la principale cause des conflits communautaires, mais la situation s'avère plus complexe.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : le manque d'installations de lavage des mains menace la santé et même la vie au Niger

15 octobre 2019
COMMUNIQUÉ DE PRESSE : le manque d'installations de lavage des mains menace la santé et même la vie au Niger

La santé et la vie de la population nigérienne sont menacées car 90% de la population n’a pas accès aux installations d’hygiène de base.