lundi 8 août 2022

4086 lecteurs en ligne -

fraren

88 civils tués et 18.000 déplacés par Boko Haram en un mois au Niger

nguigmi apres attaque BH BIS

Quatre-vingt-huit civils ont été tués dans le sud-est du Niger dans des attaques du groupe jihadiste Boko Haram, qui ont contraint plus de 18.000 personnes à fuir leurs villages dans le seul mois de mars 2019, a indiqué jeudi l'ONU.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

"Vingt-et-une attaques contre des civils et les forces militaires ont été enregistrées dans la région en mars 2019, avec un bilan de 88 morts parmi les civils", selon une note du Bureau des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) à Niamey, transmise à l'AFP.

Ces attaques ont provoqué "un mouvement de 18.480 personnes en direction de la ville de Diffa (capitale régionale) et quelques grands villages", souligne l'agence onusienne.

"Les populations continuent d'arriver sur les différents sites", s'alarme Ocha, qui pointe "une détérioration rapide de la situation sécuritaire" dans la région de Diffa, riveraine du bassin du lac Tchad (à cheval entre le Niger, le Nigeria, le Cameroun et le Tchad) et proche du nord-est du Nigeria, le berceau de Boko Haram.

Ces raids inédits des insurgés nigérians ont également fait des victimes militaires. Une centaine d'habitations ont été incendiées et plusieurs femmes enlevées, selon les autorités locales.

La semaine passée, des parlementaires de Diffa ont affirmé avoir exprimé au président nigérien, Mahamadou Issoufou, leurs inquiétudes au sujet des dernières attaques du groupe islamiste.

"De façon générale, il faut qu'il y ait une présence (militaire) plus visible de nuit comme de jour qui tranquillisera les populations", prises de "panique", avait déclaré à l'AFP Lamido Moumouni, un des élus.

"Vos victoires et vos succès récents (contre Boko Haram) commandent à tous d'être optimistes sur une issue proche de cette épreuve que nous imposent des hors-la-loi", avait assuré jeudi dernier Kalla Moutari, le ministre nigérien de la Défense, devant des soldats de N'Guigmi, ville garnison, secouée le 26 mars par un attentat suicide et une attaque de Boko Haram, qui a fait 13 morts.

L'armée nigérienne multiplie les opérations aériennes et terrestres, mais ne parvient pas à contenir les assauts des jihadistes retranchés dans des zones marécageuses du lac Tchad.

L'insurrection de Boko Haram (dont le nom signifie "l'école occidentale est un péché"), qui a débuté en 2009 dans le nord-est du Nigeria, a fait plus de 27.000 morts et 1,8 million de déplacés dans ce pays, et a gagné le Niger, le Tchad et le Cameroun voisins.

AFP



Commentaires  

0 #1 Halidou Almoustapha 04-04-2019 23:15
Allah akbar, que leurs âmes reposent en paix!!!amine soum amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Lourwanou Issa Anza Anza 04-04-2019 23:21
qu'Allah nous préserve d'avantage. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 bagague 05-04-2019 08:50
Paix à leurs âmes tout en espérant que la paix reviendra très bientôt à Diffa et dans tout le Niger.
Mais vraiment je suis confus à l'idée qu'il y a des milliers de FDS qui sont en mission dans cette région de Diffa,et malgré chaque BOKO HARAM tue des civils aux mêmes endroits(TOUMOUR,N'GUIGMI,BOSSO,etc).
Où se trouvent vraiment ces FDS ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Dodo 05-04-2019 10:06
Que Dieu le tout puissant ns vienne en aide
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Yac 05-04-2019 11:19
Citation en provenance du commentaire précédent de bagague :
Paix à leurs âmes tout en espérant que la paix reviendra très bientôt à Diffa et dans tout le Niger.
Mais vraiment je suis confus à l'idée qu'il y a des milliers de FDS qui sont en mission dans cette région de Diffa,et malgré chaque BOKO HARAM tue des civils aux mêmes endroits(TOUMOUR,N'GUIGMI,BOSSO,etc).
Où se trouvent vraiment ces FDS ?

Ne soyez pas confus.Épris de paix et de justice,nous ne cesserons d'implorer Allah pour qu'il les anéantisse,eux et leurs complices.Ce ne sont que des criminels en puissance.Où avez-vous entendu quelqu'un tuer son père et tous ses siens sous prétexte qu'ils n'obéissent pas les prescriptions de l'islam?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Mai IDON GANI 05-04-2019 16:07
SOYONS SOLIDAIRE VIS A VIS DE NOS FDS EN LES ACCOMPAGNANT DANS NOS PRIERES QUOTIDIENNES. TOUS CEUX QUI ONT PERDU UN PROCHE, QU'ILS REÇOIVENT NOS CONDOLEANCES ET CEUX QUI SE SONT DEPLACES QU'ILS NOUS LEURS SOUHAITONS DE TROUVER UN VERITABLE SOUTIEN. ALLAH NOUS PROTEGE CONTRE TOUTE AGRESSION DE L'INTERIEURE OU D'EXTERIEURE. ALLAH BENISSE LE NIGER ET SON PEUPLE AMEN.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Boubacar mamane saadatou 06-04-2019 07:29
Que leurs ârmes reposent en pain!!!!! Amine souma amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 CHETIMA krilama Abdoulaye 06-04-2019 08:47
S'il vous plait, nous savons que la vérité et tout autres !!!... Cette guerre a été matérialisé de toute pièce.
L' État doit reconnaitre ses erreurs et prendre ses responsabilité...
Boko haram ne pas une guerre qui peut se résoudre par les armes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Dan Rani Mani Alio 06-04-2019 13:43
Que le puissant nous montre la fin de ce .
conflit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Elhadj Said galadima 06-04-2019 19:59
Que l état sache d où vient leurs armes et qui les entraîne qui esr complice :-| 8) :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 nigerien 07-04-2019 20:38
Pendant ce temps le soit disant chef des armees continue de se promener en toute insouciance dans son avion de 188 places reduites a seulement 24 pour maximiser son confort. Tres triste
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Niger 08-04-2019 08:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Elhadj Said galadima :
Que l état sache d où vient leurs armes et qui les entraîne qui esr complice :-| 8) :cry:


Sachez Monsieur que l´Etat ne peut rien dans cette crise car vous ne vouvez qu´Etre dans cette situation si au Niger et hors du Niger, incidieusement des gens tapis dans l´ombre profitent de cette situation sécuritaire pour s´enrichir. Suivez mon regard et vous comprendrez
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Niger 08-04-2019 08:43
Pouvez et non vouvez
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com