lundi 8 août 2022

2524 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : 15 terroristes neutralisés lors d’une opération conjointe franco-nigérienne à Banibangou

Opex1 

Les autorités militaires nigériennes et françaises ont annoncé avoir neutralisées une quinzaine de terroristes et récupérés d’importantes quantités de munitions lors d’une opération conjointe dans la région de Tillabéry, à la frontière avec le Mali.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans un communiqué lu à la télévision publique le samedi 29 décembre, le ministère nigérien de la défense nationale a annoncé que dans le cadre des missions de sécurisation des personnes et des biens,  les Forces armées nigériennes  (FAN) de l’opération « Dongo », ont mené une opération en collaboration avec les militaires français de l’opération Barkhane à Banibangou, et ont mis hors d’état de nuire15 terroristes tout en récupérant 21 motos,  21 armes dont une 12/7 montes sur une moto et des centaines de munitions. Selon la même source, aucune perte en vie humaine et en matériels n’a été enregistrée du côté des forces alliées.

Dans un autre communiqué, l’Etat-major français a confirmé l’opération et a donné plus de détails sur le raid qui a eu lieu dans la nuit du 27 décembre, au cours de laquelle, les Forces armées nigériennes et les forces françaises de l'opération Barkhane ont mené une action d’opportunité conjointe contre un regroupement de groupes armés terroristes (GAT) au sud de la frontière malo-nigérienne à proximité de Tongo Tongo. Selon les responsables militaires français, un raid aérien combiné de chasseurs et d’hélicoptères Tigre a dans un premier temps frappé les différents points de regroupement des GAT situés dans une zone d’un rayon d’une quinzaine de km. « Immédiatement après, des militaires des Forces armées nigériennes, des éléments du groupement tactique infanterie, les GCP (Groupement de commandos parachutistes) et les GCM (Groupement de commandos de montagne) se sont emparés des différentes positions avant de conduire une fouille complète de toute la zone pendant les 48h qui ont suivi. Des hélicoptères du GTD-A (Groupement tactique désert aérocombat) ont appuyé les troupes au sol pendant toute la manœuvre », a précisé la même source. Le bilan fait état d’une quinzaine de GAT mis hors de combat et une vingtaine de motos récupérées. Egalement, 26 armes individuelles et collectives notamment des mitrailleuses, ainsi que des munitions, ont également été saisies.

opex2

Ces opérations interviennent dans une zone placée sous état d’urgence par les autorités nigériennes depuis plusieurs mois suite à la dégradation de la situation sécuritaire. Quelques jours plutôt, des groupes armés maliens (GATIA, MSA) ont fait cas de bandes armées qui mènent des attaques au Mali avant de se replier au Niger. La zone où se sont installés des groupes terroristes est également située près de la frontière burkinabé, un pays qui fait face aussi à une amplification des attaques, une situation engendrée en grande partie par le conflit malien.

Ikali (Actuniger.com)



Commentaires  

+1 #1 Harouna 30-12-2018 15:08
C'est bien
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 balo goka 30-12-2018 16:57
Louange aux FDS ! Cette situation peut parfaitement être jugulée et ce, de façon définitive.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 citoyen 30-12-2018 19:07
Propagande
21 terroristes et 21arme
C'est une mise en scène
Quoi un semblant de résultats pour le groupe franco-xxx arrêté sa on a compris
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 citoyen 30-12-2018 19:14
Tous en un ''hélicoptère chasseur etc...'' de Quoi remplir rapport justifier l'occupation française du niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 citoyen 30-12-2018 19:19
Vive l'armée Nigérienne et que dieux vous protège
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Abdoulsalami Issoufou 30-12-2018 22:05
:-* Que le tout puissant Allah protège le Niger son Armée et son peuple Amen souma amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Omar Abba 30-12-2018 22:51
Quand il y a succès y a la France, Comme si c d la magie
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Mld Aboubacar 30-12-2018 22:53
Bonne nouvelle. Qu'en est-il alors de la libération des personnes enlevés dans la région de Diffa par boko haram?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Mahamadou Samna Abarchi 30-12-2018 22:58
Vive nos FDS que le bon Dieux veille sur notre cher pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 l 31-12-2018 11:29
vive l'armée nigérienne .Merci à l'armée Française c'est
cela que nous attendons d'eux. Ils doivent aider nos
forces à finir avec l'ennemi .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Dandize 31-12-2018 18:06
Bravo l'armée nigérienne que dieu vous protège si vous avez l'armement adéquat nous n'avons peur pour vous .C'est le noeud du problème.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Kirja 31-12-2018 21:41
Pourquoi l’armée française ne rentre pas dans le lac pour débusquer les terroristes de bokoharam?
Chaque fois il nous parle du Mali , mali , mali . on en a marre du Mali et de ces français qui font semblant de d'aider les Nigériens. sans ces forces étrangères on pourrait se débrouiller avec nos militaires , anciens combattants et retraites qui maîtrisent le terrain plus que ces français et leur équipement.
nous encourageons beaucoup nos vaillants frères militaires a persévérer et que Dieu les aide.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Mamadou Hassane 02-01-2019 17:59
VIVE LA PAIX
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com