dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Clinique Gamkaley min

Un agent de la société de production du lait  TOUKOUNOUS  sis au quartier  GAMKALÉ  a passé des temps durs extrêmement durs d ailleurs  à la Clinique privée Gamkalé du 16 au 24 novembre 2018.

 

Zeyna transfert argent bis

Il s agit de Bennani Boubacar victime d un accident de travail suite à une brûlure au deuxième degré à 12% de son corps d  après les  consultations des médecins de la dite clinique.

Après avoir passé 8 jours au niveau de cette clinique une facture de  4 millions 306 800 franc CFA a été transmise à la direction générale de TOUKOUNOUS  pour  règlement , elle a estimé trop chère la facture et a demandé une réduction ce qu’ a refusé les responsables de la clinique Gamkalé malgré qu’il n y a pas eu d’intervention chirurgicale , ce ne sont que des soins.

Si l’on fait les calculs par jour le traitement attribué à ce blessé s élève à 538350 FCFA par jour.

Alors pour avoir tout simplement demandé cette réduction car le malade doit être évacué dare dare en Tunisie le médecin directeur de nationalité étrangère Docteur Gbaguidi refusa de le transporter dans l'ambulance pourtant le transport de la clinique Gamkalé à l aéroport international Diori Hamani a été également facturé à 200.000 f et  les responsables de la société TOUKOUNOUS ont accepté de payer cash sans aucune négociation car l’avion est là , le temps presse  et la vie du patient est en danger .

Selon nos sources  un appel téléphonique a eu lieu pour tenir informer  le médecin directeur ce dernier fâché  a dit : «  je mets mon véto : l’ambulance ne bougera pas, d ailleurs y compris le malade si la facture n’est pas intégralement payée ».

Les responsables de TOUKOUNOUS sentant le danger et l’abus de pouvoir  de ce médecin directeur demandèrent la bonne grâce de la clinique MAGORI pour pouvoir transporter le malade dans leur ambulance et c'est ce que MAGORI a fait pour un coup seulement de 50.000 FCFA.

Aujourd'hui la question que nous posons est très  simple !

Que dit le code de déontologie médical ?

Y a t il pas eu de surfacturation ?

Y a t il pas de l’escroquerie?

Y a t il pas une non assistance à une personne en danger ?

Et enfin y a t il pas un abus de pouvoir du médecin directeur car en médecine il n existe pas de véto.

Bien que cette clinique soit privée, elle a obligation de faire un service public et sauver des vies en danger et non à vouloir mettre fin à leur vie.

Halifa Abdourahmane

 

 

Commentaires  

+2 #1 Youling 09-12-2018 08:22
Je te soutiens mon frère a 100/100
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Inoussa 09-12-2018 11:36
Ce médecin doit quitter notre pays on a pas besoin de gens comme lui..les médecins on en a en pagaille au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Mohamed 09-12-2018 18:25
C'est inhumain, la seule chose qui vous reste à faire à faire c'est de les traduire en justice
C'est une clinique qui signe des contrats Avec les entreprises locales en complicité avec quelques agents à l'interne
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Habou 09-12-2018 20:35
Il faut forcement un cadre de prix des prestations dans les structures privées de santé car la surfacturation est sans commune mesure.
par exemple une simple Césarienne peut banalement coûter 1 500 000 FCFA sinon plus dans ces cliniques alors que la même césarienne ne coûte pas plus de 100 000 FCFA dans les structures publiques comme la maternité Gazobi. Une traitement d'un simple paludisme peut aller jusqu'à 1 000 000 FCFA surtout pour les entreprises. Des examens parfois irrationnels contribuant à la paupérisation de la population. Des ordonnances irrationnelles le plus souvent guidées par les promoteurs des produits médicaux qu'on appelle Délégués médicaux. Pire avant même les résultats des examens complémentaires demandés, certains sinon la plus part des médecins font payer des médicaments souvent inutiles après.Bref une véritable arnaque se joue dans certaines structures privées de santé.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 achedai 10-12-2018 08:28
Le même laisser aller se trouve aussi dans le système éducatif. Le manque de suivi a entraîné beaucoup d'abus et chacun est devenu un roitelet dans son "fief".
Je crois c'est ce qui manque le plus à la Renaissance : le suivi de l'exécution normale des tâches
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 way 10-12-2018 09:11
Porter plainte serait mieux si le Niger était un pays de droit. Malheureusement cette plainte resterait sans suite. sinon on doit donner 24 h à ce fameux médecin pour déguerpir du pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Boube 12-12-2018 12:53
Il y a eu un surfacturation certes si tel est le montant de la facture (normalement il devrait y avoir la facture en pièce jointe pour attester de la véracité) . Il y a eu également violation du code d'éthique et de la déontologie de la part du médecin si c'est vrai. Mais il y a une procédure à suivre dans ce genre de situation notamment judiciaire étant donné que c'est une affaire deux institutions. Espérons que la facture de Tunisie soit moins élevée(ça m'étonnerait) et prions pour que le malade recouvre sa santé.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Oumarou 14-12-2018 10:04
Heu, les tarifs sont réglementés et encadrés dans le privé ??!!

Vous allez également dénoncer le morceau de viande trop cher dans un restaurant, alors qu'il est accessible sur un bbq dans la rue ??

Nous sommes prompts à dénoncer, à montrer du doigt ceux qui bossent et réussissent. C'est bien commode pour taire les faillites sur l'argent public. Il est où cet hôpital de référence qui devait soigner tout le monde dans les meilleures conditions ??

Ce pauvre patient n'aurait jamais dû se retrouver dans une clinique privée, si les moutons aveugles que nous sommes tous, étions plus sévères et justes avec nos propres institutions d'état.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Oumarou 14-12-2018 10:17
En fait, il n' y a rien de surprenant, comme d'habitude, on veut les meilleurs services, mais surtout que cela soit gratuit...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...

Lutte contre le chômage des jeunes : lancement de la formation de reconversion professionnelle des jeunes diplômés par l’ANPE sur financement du PRODEC

17 septembre 2020
Lutte contre le chômage des jeunes : lancement de la formation de reconversion professionnelle des jeunes diplômés par l’ANPE sur financement du PRODEC

Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15 septembre 2020, pour le lancement officiel de la formation de reconversion professionnelle des jeunes...

Communiqué de presse conjoint : trois défenseurs des droits humains injustement détenus entament leur sixième mois en prison

16 septembre 2020
Communiqué de presse conjoint : trois défenseurs des droits humains injustement détenus entament leur sixième mois en prison

● Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maikoul Zodi sont des prisonniers de conscience qui doivent être libérés immédiatement et sans condition ●Inquiétudes face à une répression croissante des droits humains...

Inondations : l’Union européenne décaisse 52,4 millions FCFA pour les populations affectées

16 septembre 2020
Inondations : l’Union européenne décaisse 52,4 millions FCFA pour les populations affectées

En réponse aux fortes inondations causées par les pluies diluviennes pendant le mois d’août et de septembre, au Niger dans les régions de Dosso, Tahoua et Maradi, l'Union européenne a...