samedi 13 août 2022

3385 lecteurs en ligne -

fraren

Diffa : trois (3) jeunes filles récemment enlevées, ont pu s’évader des mains de leurs ravisseurs

jeune filles revenues Diffa

Avant Hier dimanche 02 décembre 2018 aux environs de 19h00, trois (3) jeunes filles ressortissantes du village de Blahardé (Toumour) ont pu rejoindre leur village en s’échappant entre les mains de leurs ravisseurs. Ces filles font partie du lot des 15 filles enlevées dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 novembre 2018.

Selon nos sources, les trois (3) filles ont été conduites à Diffa par le Chef de Canton de Toumour  ou elles se sont entretenues avec  les services compétents, notamment le gouverneur de la région de Diffa. Elles  rejoindront par la suite leurs familles respectives. L’une des filles qui a réussi à s’échapper avec son enfant aurait 22 ans selon nos informations.

Pour rappel, sur les 9 filles de Blahardé et 6 filles de Bagué enlevées, deux (2) ont pu s’en fuir des mains des ravisseurs le lundi 26 novembre 2018. Aujourd’hui, avec l’arrivée de 3 autres, c’est un autre soulagement du côté de leurs familles.

Actuniger avec Kaka Touda Mamane Goni (AEC)

 

 



Commentaires  

+3 #1 bagague 04-12-2018 14:38
Elles sont les plus chanceuses du monde pour avoir pu s'échapper des mains de tels criminels!!J'en suis sur qu'elles ont des informations utiles pouvant permettre la capture de ces impies de BOKO HARAM
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Verdatre 05-12-2018 08:28
Alhamdulillah, Dieu les a sauvé. Nous prions pour les autres restées en captivité pour qu'elles retrouvent leurs familles.
Permettez que ce cite ce bout de phrase: "L’une des filles qui a réussi à s’échapper avec son enfant aurait 22 ans selon nos informations". Je ne comprends pas! Il s'agit là d'une femme et non d'une fille.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Optimiste 06-12-2018 15:28
Peut-être qu'elles sont complices des éléments de Boko Haram ....Ces femmes doivent être suffisamment interrogé et suivie
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com