samedi, 26 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


point de presse DG Tresor

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique M. Issa Djibo a animé une conférence de presse, le lundi 26 Novembre 2018. La sortie médiatique du patron du Trésor Public du Niger a pour objectif d’apporter des éclaircissements sur l’information parue dans la presse faisant état d’un détournement d’une importante somme de 850 millions de F CFA du Fonds Commun d’appui à la mise en œuvre du Programme de Développement sanitaire (PDS).

 

Zeyna transfert argent bis

Selon M. Issa Djibo, tout est partie de l’ouverture du Compte Unique du Trésor (UTC) voulue par les autorités nigériennes.

Plusieurs étapes sont à franchir pour aboutir à l’ouverture du compte unique qui rentre dans le cadre de la modernisation des outils et méthodes de gestion, de la comptabilité publique.

Parmi les différentes étapes à suivre a rappelé le Directeur Général du trésor, figurent le recensement des comptes des entités publiques ouverts dans les livres des banques commerciales ainsi que la clôture de ces comptes et le transfert de leurs soldes créditeurs au Compte Unique du Trésor (CUT).

Ces deux premières étapes ci-haut énumérées sont arrivées à leurs termes depuis le premier trimestre de l’année 2017, a laissé entendre M. Issa Djibo.

C’est ainsi que tous les soldes compris entre 50 et 100 millions de F CFA se trouvant dans les banques commerciales ont été fermés depuis le mois d’octobre dernier.

La prochaine fermeture qui va intervenir au mois de décembre prochain concernera les soldes supérieurs à 100 millions de F CFA, a affirmé le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique.

C’est dans le cadre de ce processus de transfert des différents soldes au niveau du Compte Unique de Trésor, qui visiblement  n’est pas du gout de Mme Suarez, point focal du fonds commun pour la mise en œuvre du FDS.

Dans une lettre dont cette dernière s’est attribuée la paternité, Mme Suarez a ouvertement accusé le trésor public nigérien d’un détournement de 850 millions de F CFA du fonds commun dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Développement Sanitaire (PDS).

Réagissant à cette grave accusation, parue dans la presse et sur les réseaux sociaux, M. Issa Djibo d’indiquer que cette lettre est en principe destinée à un usage interne mais qui a fini par se retrouver dans les colonnes des journaux et certains médias en ligne.

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique d’affirmer que tous les griefs contenus dans la lettre sont malheureusement déjà résolus une semaine avant la rédaction de cette lettre, ce qui prouve que Mme Suarez est en déphasage avec le développement du dossier.

« En réalité, les comptes que revendique Mme Suarez ont été fermés dans la phase de clôture des comptes des administrations publiques et des EPA comme sus indiqué. Tous les comptes ayant les intitulés ci-dessus énumérés ont été clôturés par les banques. Après plusieurs échanges et rencontre avec les partenaires sur les comptes injustement fermés, des solutions ont été trouvées rapidement. Mais certains partenaires, comme le Fonds Commun n’ont toujours pas fourni la nature exacte des fonds réclamés alors que c’était une condition préalable au retour des fonds », a précisé le Directeur Général du Trésor.

Par rapport à ce que madame Suarez a qualifié de détournement des fonds des bailleurs, d’un montant de 580 millions de F CFA, M. Issa Djibo d’affirmer qu’ils ont déjà demandé à la dame d’apporter un démenti formel, faute de quoi, le Trésor public saisira les tribunaux pour que justice soit rendue.

A travers cette sortie médiatique du Directeur Général du Trésor et de la Compatibilité Publique, le débat sur le supposé détournement des 850 millions de FCA du fonds commun est visiblement clos.   

 AKM

Actuniger.com

 

 

Commentaires  

-3 #1 vision 27-11-2018 14:34
Trop léger comme réponse au vue de l'accusation. En attendant le démenti formel.....
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Il nia pas de fumée sans feu . 27-11-2018 15:28
Il nia pas de fumée sens feu . Svp arrêté de jouer avec la conscience de citoyens lamda
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Niger 27-11-2018 16:11
S'il n'ya pas de trou pourquoi en parler ??
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Issoufou Boubacar Kado Magagi 27-11-2018 19:09
C'était nécessaire de lever l'equivoque.
La coordonnatrice, point Focal est allée très vite en besogne en parlant d'une disparition de 580 millions de francs CFA. De deux choses l'une : ou elle a été induite en erreur par certains nigériens qui trouveraient leur compte dans la gestion des comptes courants ouverts dans les livres des banques primaires, où les rétrocessions sur les bénéfices générés par les dépôts sont très alléchantes , ou bien elle est de mauvaise foi, elle chercherait à alimenter la zizanie.
Si non c'est un problème de lenteur administrative dont en partie ses services sont responsables.
Ces coordonnateurs des fonds extérieurs au profit du Niger sont habitués à retirer des fonds publics sans aucun contrôle, directement auprès des caisses bancaires qu'ils utilisent à leur guise .
Maintenant qu'on leur demande des comptes, ça pose problème !
La problématique qui se pose : est-il normal que des fonds publics soient dépensés en dehors de la procédure normale nationale d'exécution des dépenses publiques ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Ibrahim 27-11-2018 22:17
Qui sait? Irikoy wassa
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Abass M. Sani 27-11-2018 23:00
Tout es toujours démentit comme si le monde entier est contre ce Niger des guristes intelligents.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #7 Momo 27-11-2018 23:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Issoufou Boubacar Kado Magagi :
C'était nécessaire de lever l'equivoque.
La coordonnatrice, point Focal est allée très vite en besogne en parlant d'une disparition de 580 millions de francs CFA. De deux choses l'une : ou elle a été induite en erreur par certains nigériens qui trouveraient leur compte dans la gestion des comptes courants ouverts dans les livres des banques primaires, où les rétrocessions sur les bénéfices générés par les dépôts sont très alléchantes , ou bien elle est de mauvaise foi, elle chercherait à alimenter la zizanie.
Si non c'est un problème de lenteur administrative dont en partie ses services sont responsables.
Ces coordonnateurs des fonds extérieurs au profit du Niger sont habitués à retirer des fonds publics sans aucun contrôle, directement auprès des caisses bancaires qu'ils utilisent à leur guise .
Maintenant qu'on leur demande des comptes, ça pose problème !........

Mr Issoufou Kado, même quand c'est rouge, vous direz toujours que c'est gris. On sait que vous êtes griot des ses gouristes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Noureidine Ousmane Issa 27-11-2018 23:07
Si les rumeurs sont sortis ce que tu as manger l'argent papa :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 Momo 28-11-2018 05:35
Si vous n'avez rien à dire taisez vous !!!!!! Si c'est ne pas un détournement pourquoi les fonds ont disparu à la réouverture des comptes mêmes des autres secteurs non concernés par les fonds communs ????
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Nigérien2018 28-11-2018 07:41
Mon humble avis, en premier lieu actuniger et AKM pardon prenez le temps de lire et relire vos articles avant la mise en ligne on est perdu là le titre parle de 850 millions le contenu parle tantôt de 550 ou 850 millions.
Ensuite aux autorités Nigérienne, pardon quand il s'agit de justifier ou de donner des explications prenez le temps de nous servir une argumentation sérieuse. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 way 28-11-2018 08:12
Que ça soit 550 ou 850 millions, détournement égal détournement. Ces gens là ne vous diront jamais la vérité...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Ibrahim Ibrahim 28-11-2018 09:09
Mr le directeur dans ce que vous dites,vous nous avez rien démontré qui puisse nous convaincre que la dame n'a pas raison.seule une enquête impartiale peut nous rassurer et d'ailleurs ce sont vous explications non élargies qui émettent des doutes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Blackmarket 28-11-2018 09:12
Ouais Ouais c'est ça!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #14 Wantimboran Azawad 28-11-2018 11:21
En voulant lever l'équivoque le DG perd le contrôle et s'embourbe d'avantage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Hagoy!!! 28-11-2018 16:24
Non, pour ceux qui ont suivi la conférence de presse, le DGT/CP a fait un exposé liminaire des faits, puis a répondu aux questions posées par les journalistes, quand bien même elles n'étaient pas de son ressort. Tout ça pour ne pas dire qu'il a fui une question parce qu'il a quelque chose à cacher. Mais c'est Actuniger qui n'a pas bien rapporté le contenu de la rencontre, et qui, partant, a suscité des critiques complètement infondées.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Hadjia!!! 28-11-2018 16:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Wantimboran Azawad :
En voulant lever l'équivoque le DG perd le contrôle et s'embourbe d'avantage.

Citation en provenance du commentaire précédent de Wantimboran Azawad :
En voulant lever l'équivoque le DG perd le contrôle et s'embourbe d'avantage.

Non Alhadji, le DG a bien expliqué la situation, c'est le mec d'ActuNiger qui t'a mal informé, c'est tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 pappa 29-11-2018 00:41
Le dg n'a rien dit
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Innocent 29-11-2018 08:22
«la vie est un mystère qui'il faut et non un problème à résoudre» d'après Gandhi.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Nimporkoi 03-12-2018 22:12
C'est ça le drame de la communication, si tu ne la maîtrise pas, ta vérité devient mensonge. ..
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:49
assemblee-nationale-discours-du-pan-a-l-ouverture-de-la-2e-session-ordinaire-au-titre-de-l-annee-2020 La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...Lire plus...
Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...