mardi, 29 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


evades camp de Goudoumaria BIS2

Dans la nuit du samedi 24 novembre, six (06) ex-combattants de Boko Haram se sont évadés du centre de déradicalisation de Goudoumaria, une localité située à environ 187 kilomètres de Diffa. Ce centre où sont hébergés les ex-combattants de Boko Haram qui ont accepté de déposer les armes dans le cadre d’un programme de grâce du gouvernement.

 

Zeyna transfert argent bis

Selon des témoins de l'évasion, ses ex combattants de Boko haram ont profité d’une opération humanitaire de  distribution de kits pour s’évader.

Selon des sources sécuritaires, quatre (4) d’entre eux ont été rattrapés suite à l’opération de recherche lancée subséquemment. Il s’agit des plus jeunes (30-35ans) ajoute la source. L’un des « repentis » ayant pris la fuite aurait usé d’une arme blanche conte les éléments des forces de sécurité qui étaient à leurs trousses. Ces derniers ont riposté par un tir qui l’a atteint à la main permettant ainsi sa capture. Le blessé a été conduit à l’hôpital de Diffa pour y recevoir des soins. Ses trois compagnons se trouvent, quant à eux, sous bonne surveillance de la gendarmerie nationale. L’opération de recherche se poursuit afin de retrouver les deux (02) autres personnes évadés.

Cette évasion intervient quelques semaines après l’adoption par le gouvernement nigérien d’une révision du code pénale pour ouvrir la voie à une réinsertion de ces combattants cantonnés depuis plus d’un an dans ce centre de Goudoumaria.

evades camp de Goudoumaria BIS

evades camp de Goudoumaria BIS1

evades camp de Goudoumaria

AbdoulKarim Moumouni

Actuniger.com

 

 

Commentaires  

+13 #1 Ganga 25-11-2018 15:16
Vous savez ces gens sont endoctrinés ils faut faire comme au Tchad voisin qui leurs exécute devant la télé pour envoyer un signal si vous tuez des nigériens nous vous exécuterons
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #2 Nididey 25-11-2018 16:46
C'est bien de donner les informations mais je pense qu'il ne pas opportun de publier, en tout cas, les photos ci-dessu ! Simple avis
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Gaskia 25-11-2018 17:05
Je suis de ceux qui pensent que ce camps ne servira pas à la population de Diffa,moins crème du Niger en Niger en général.
Nous avons suivit avec attention ces gens là endoctrinés (d'autres par carence éducatif et d'autres à dessein) qui seront sans aucun doute difficile de les réintégrer dans la population (connaissant notre esprit de vengeance ).
Pour ma part je souhaite qu'on delocalise Le camps et le réinsérer dans une autres région.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #4 Oumarou Sanda 25-11-2018 17:50
Passez ces criminels par les armes est la meilleure solution pour notre pays. Nous entretenons des assassins au détriment des citoyens nécessiteux ! Qu'ils crèvent donc au plus vite !
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #5 Abba 25-11-2018 18:39
Ces assassins méritent d'être exécutés comme ce qu'ils font aux innocents.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Sile 25-11-2018 20:49
IL faithful tuer ces gens la. Sile non ils vont revenir tuer Les Nigeriens.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Bossake 25-11-2018 22:01
Leur faire apprendre un métier ne suffit pas.Il leur faut un vrai travail psychologie ou un lavage de cerveau
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Niger 25-11-2018 23:04
C la lois quand tu tue ont te tue, donc pour quoi les gardes en détention il faut les exécuté toi simplement
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Ibrahim 25-11-2018 23:46
Chapeau à nos FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Idriss 26-11-2018 04:47
Certes, nous reconnaissons tous que la vie humaine est sacrée, mais ces gens ne méritent plus d’etre en vie, et surtout qu’ils sont et seront totalement pris en charge par les services publics et ONG.
Qui paiera même les frais de soins du blessé ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 balo goka 26-11-2018 05:22
Quelle impression doit on avoir de ce centre ? Est ce que la réinsertion est en très bonne voie ? Si oui pourquoi une évasion concertée ? Que Dieu nous guide dans le bon chantier !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 wani 26-11-2018 06:07
Non quel repentis il y'a pas de repenti dans boko haram exterminé les tous sans exception. C'est un cancer pour la société.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 bagague 26-11-2018 07:09
Vraiment c'est ça qu'il faut faire dans ce pays afin de dissuader ceux qui ont encore les armes en mains.

L'Etat doit organiser régulièrement des séances d'éxécutions télévisées à 20h30 ,et ce en direct de TONDIBIAH.
C'est la seule façon de leur montrer la terreur réciproque ,le chagrin qu'ils font vivre beaucoup de familles innocentes
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #14 way 26-11-2018 09:01
Je suis pour l'exécution sans condition de ces bandits armés sans pour autant que ça soit télévisée. Ce sont des gens têtus qui aiment la facilité, tant qu'ils sont vivants ils ne cesseront pas. La meilleure façon d'arrêter cette psychose, c'est de les éradiquer sans aucune forme de procès...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 DAN KASSA 26-11-2018 10:26
SVP IL FAUT LES EXÉCUTER. ONT A PAS BESOIN DE LEURS PHOTOS. ÉGORGER LES TOUS
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Gaskia 26-11-2018 11:17
Il faut noter que ces partisans de boko haram sont venus déposés les armes d eux memes, donc en cherchant normalement le repenti. Ils ont décidé d eux memes de déposer les armes avant leur capture d ou cette attitude tolérante à leurs égards.
Par contre si c est des partisans qu on captures lors d un affront ou d un raid avec leurs armes, bien sûr que le seul recours qui reste c est de les exécuter de la plus sûre des manières.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 #hum Niger 26-11-2018 15:29
En voici les resutat pourquoi les gardés depui 1 an ?pour faire quoi avec eux?il faut les egorgés comme ils l'on fait a nos soldats et à la population Nigerienne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 harouna 26-11-2018 15:31
ils ne sont plus des repentis etant ,qu,ils sont evadès ce sont des redoutables combatants qui ont tuè des gens et qui ont l,intention de tuer et de tuer encore,
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #19 TALALATCHE 26-11-2018 15:52
AU LIEU DE TUER FAUT CHERCHER LE CŒUR DU PROBLÈME QUI EST BOKO HARAM OU IL SE TROUVE AFIN QU ON LE DÉTRUISE SI NON ON AURA BEAU TUE CES COMBATTANTS D AUTRES VONT SURGIR
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #20 Maazou 26-11-2018 15:52
En tout cas ActuNiger est aujourd’hui devenu une source essentielle pour s’inforner sur le Niger via le net. Mais malheureusement le niveau de français reste à déplorer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Ammanokal 26-11-2018 20:27
Délocaliser le centre à Dao Timi
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 Yaci da repenti 27-11-2018 08:08
Comment comprendre que des gens criminels tueurs en série tachés de sang après avoir exécuté froidement et même égorgé des nigériens innocents se la coulent douce dans un camp de luxe où le boire et le manger ne leur font pas défaut, où les hommes vivent avec leurs femmes et font naturellement des enfants. Le droit n’est pas rendu au victime. Même les détenus de prison sont mal servis contrairement aux soins bienveillants accordés à ces criminels. C’est l’indignation absolue!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 @tchediabakari 10-12-2018 23:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Yaci da repenti :
Comment comprendre que des gens criminels tueurs en série tachés de sang après avoir exécuté froidement et même égorgé des nigériens innocents se la coulent douce dans un camp de luxe où le boire et le manger ne leur font pas défaut, où les hommes vivent avec leurs femmes et font naturellement des enfants. Le droit n’est pas rendu au victime. Même les détenus de prison sont mal servis contrairement aux soins bienveillants accordés à ces criminels. C’est l’indignation absolue!

Je suis parfaitement d'accord avec toi frère ou soeur je suis témoin vivant du traitement combien bienveillant dont ils bénéficient !!! Niger kénan
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 @tchediabakari 10-12-2018 23:26
Citation en provenance du commentaire précédent de harouna :
ils ne sont plus des repentis etant ,qu,ils sont evadès ce sont des redoutables combatants qui ont tuè des gens et qui ont l,intention de tuer et de tuer encore,

En principe ils méritent une mort cruelle
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...