jeudi 18 août 2022

3060 lecteurs en ligne -

fraren

PÉTROLE : le Niger confirme la découverte d’un nouveau bassin par la Sonatrach

sonatrach niger Bis

Le gouvernement nigérien confirme la découverte d’un bassin pétrolier au nord du pays par le géant algérien Sonatrach.

La Sonatrach a découvert un bassin pétrolier à Kafra, une région du nord du pays frontalière avec l'Algérie, confirme le gouvernement dans un communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres de ce jeudi 15 novembre et lu à la télévision publique.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Il aura fallu trois mois à la compagnie algérienne pour mettre la main sur ce bassin. Selon la note ministérielle, le forage a été réalisé entre décembre 2017 et février 2018.

La Sonatrach a obtenu en 2005 un permis de prospection à Kafra qui été converti en un Contrat de partage de production (CPP) signé en août 2015. En février dernier, la firme algérienne avait annoncé des indices positifs obtenus après forage, préférant -avec l'accord du gouvernement- la prudence, pour éviter d'aller trop vite en besogne. En conseil des ministres ce jeudi, le gouvernement a approuvé un avenant à ce CPP afin d'établir une estimation des réserves et déterminer les quantités additionnelles à découvrir pour la mise en production de ce nouveau bassin.

D'ores et déjà, la Sonatrach et le gouvernement nigérien se sont entendus pour le lancement de l'exploitation d'ici fin 2018. Avec la mise en service de ce puits, Niamey espère majorer sa production pétrolière de 90 000 barils par jour pour atteindre les 110 000 barils par jour.

Par ailleurs, les autorités nigériennes prévoient la construction d'un oléoduc pour évacuer vers le Cameroun via le Tchad son pétrole brut destiné à l'export.

Quatrième producteur d'uranium au monde, le Niger tente depuis 2011 -date de lancement de la production locale de pétrole- de faire de l'or noir une source de revenue conséquente pour l'économie nationale. Selon l'Agence de presse nigérienne citant l'ambassade du Niger en Chine, l'exploitation pétrolière aurait rapporté plus de 600 milliards de Fcfa au cours de ces sept dernières années.

 

La Tribune Afrique 



Commentaires  

+1 #1 Blackmarket 19-11-2018 12:14
Si on ajoute les trois ou quatre puits de l'entreprise Britannique Savana, je crois qu'on aura enfin de le litre d'essence a 150 francs a la pompe bientôt.
Paf!!! (une gifle) Dis donc, je rêvais. :oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 zabeirou 20-11-2018 18:19
nous pensons que le Niger n appartient ni a x ni y mais a nous tous aujourd'hui Issoufou est le Par et demain ce sera un autre
pour cela nous devrons souhaiter le meilleur pour notre chère pays
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com