mardi, 16 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

JAC 06 10 2018 leaders1

Le Cadre de concertation et d'action citoyenne (CCAC), a tenu ce samedi 6 octobre, sa 20ème Journée d'Action Citoyenne (JAC). A Niamey, la manifestation s’est comme d’habitude traduite par un rassemblement à la place Toumo, suivie d’une marche jusqu’à la Place de la concertation, où s’est tenu un meeting. Les manifestants ont comme d’habitude, réitéré leurs revendications et protesté contre, « la loi de finances 2018, le projet de loi de finances 2019 et la présence des bases militaires », en plus de critiquer fortement, « la mauvaise gouvernance » qui prévaut sous le règne du président Issoufou Mahamadou.

 

Des centaines de manifestants ont ainsi répondu présent à la manif de la société civile. En plus des membres des différentes structures membres, on notait la présence massive des militants de certains partis de l’opposition, lesquels avaient lancé un mot d’ordre en ce sens, ainsi que de simples citoyens. Il s’agit notamment de la jeunesse Lumana, ainsi que du MPN Kiishin Kassa et le Front patriotique.

S’il est difficile, en l’absence d’estimation officielle tant de la part des autorités que des organisateurs, de chiffrer le nombre approximativement des manifestants, force est de constater que la mobilisation s’est un peu essoufflée par rapport au début de la contestation. D’autant qu’avec l’appel des partis de l’opposition, beaucoup s’attendait à plus de présence des protestataires. Cela fais certes un certain temps que la mobilisation semblait un peu perdre du régime, mais depuis la sortie de prison des leaders du mouvement, la contestation a retrouvé un certain élan.

Il n’en reste pas qu’une certaine lassitude est en train d’avoir progressivement raison de la fronde de la société civile. En d’autres mots, les JAC se poursuivent certes, mais la monotonie des manifestations, est à coup sûr en train d’atténuer l’ampleur du mouvement de contestation comme l’illustre la manifestation de ce samedi mais aussi, dans d’autres villes du pays où pourtant. Ce ne sont pourtant les raisons de la colère qui manquent !

JAC 06 10 2018 BIS5 bspline

JAC 06 10 2018

JAC 06 10 2018 BIS

JAC 06 10 2018 BIS0

JAC 06 10 2018 BIS2

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+2 #1 KO koumous 07-10-2018 15:40
Les gens sont fatigues car les résultats manquent
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Mab 07-10-2018 20:10
espérons que les autorités de ce pays se rabesserons afin d'écouter les exigences légitimes du peuple et les prendre en charge. Qu'elles sachent enfin qu'elle auront à répondre comme tout être humain des actes qu'elles auront accomplis et de la responsabilité qu'elles leur incombe vis à vis du peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 gougaram 08-10-2018 11:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Mab :
espérons que les autorités de ce pays se rabesserons afin d'écouter les exigences légitimes du peuple et les prendre en charge. Qu'elles sachent enfin qu'elle auront à répondre comme tout être humain des actes qu'elles auront accomplis et de la responsabilité qu'elles leur incombe vis à vis du peuple.

prétendre représenter le peuple est une prétention abusive .Vous ne représenter que ceux qui vous financent pour maintenir un climat tendu au Niger.Certains points de revendications sont archi irréalistes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Samana 08-10-2018 12:53
Citation en provenance du commentaire précédent de gougaram :
Citation en provenance du commentaire précédent de Mab :
espérons que les autorités de ce pays se rabesserons afin d'écouter les exigences légitimes du peuple et les prendre en charge. Qu'elles sachent enfin qu'elle auront à répondre comme tout être humain des actes qu'elles auront accomplis et de la responsabilité qu'elles leur incombe vis à vis du peuple.

prétendre représenter le peuple est une prétention abusive .Vous ne représenter que ceux qui vous financent pour maintenir un climat tendu au Niger.Certains points de revendications sont archi irréalistes

juste
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 bello 08-10-2018 14:49
Vous avez le droit de manifester mais sachez bien que vous ne représentez pas le peuple. si vous voulez représentez le peuple il faut présenter vos candidatures aux prochaines élection comme Maman Hamissou qui a eu le courage de le faire e s'est jaugé sa côte de popularité 0,01% de voix aux présidentielles. Bande d’escrocs; vous avez pousser Tandja à faire tazartché et maintenant vous voulez empêcher Issoufou à collecter les impôts avec les riches pour nourrir les pauvres.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 bello 08-10-2018 14:49
Vous avez le droit de manifester mais sachez bien que vous ne représentez pas le peuple. si vous voulez représentez le peuple il faut présenter vos candidatures aux prochaines élection comme Maman Hamissou qui a eu le courage de le faire e s'est jaugé sa côte de popularité 0,01% de voix aux présidentielles. Bande d’escrocs; vous avez pousser Tandja à faire tazartché et maintenant vous voulez empêcher Issoufou à collecter les impôts avec les riches pour nourrir les pauvres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Moustafa 08-10-2018 17:19
"Collecter les impôts avec les riches pour nourrir les pauvres", voila les propos d'un pauvres malade appelé "Bello". Les riches on les voit, ils ne paient rien sinon chacun devrait justifier son avoir en Banque. On gonfle les charges de l'Etat avec une multitude de ministres et de conseillers ministres et des pantouflages de tous genres et tout ça sur les pauvres contribuables. Rien n'a été fait pour faire contribuer les riches.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Balo goka 08-10-2018 21:56
:lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 Char 09-10-2018 11:12
Bien dit mon frère belle.Moustapha n'est cebpasbplutot toi un pauvre malade? Tes propos traduisent une carence intellectuelle.tu doisbte faire soigner vraiment.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Alfari 09-10-2018 11:19
C'est normal qu'il est une certaine lassitude du moment où eux même ne sont sont pas convaincus de leur lutte,une lutte purement politique.les nigériens savent que la loi des finances est très importante en ce moment où le contexte secutaire ,économique et aléas climatique nous imposent des mesures.où est le mal dans çà ? Quel pays au monde s'est développé sans impôts? Dites le moi.irkoyse arrêtez de nous divertir avec des arguments fallacieux et imbus de sens.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 KADA 09-10-2018 11:30
Arretez de nous embrouller avec cette histoire des représentants, au Niger, les seuls représentants du peuple en dehors du Président de la République se sont les députés..
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 KADA 09-10-2018 12:02
Quand les différents gouvernements qui se sont succédés qui élaboraient le budget finançaient à la hauteur de plus 65% par des partenaires techniques et financiers.vous critiquez., vous insultez même les dirigeants vouloir vendre le pays. Maintenant, nous dans gouvernement de la 7eme république, des dirigeants responsables et visionnaires a renversé la tendance de financer notre budget à 65% par nous même à travers la mobilisation des ressources internes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Sido 09-10-2018 12:11
Vous avez échoué messieurs,
les nigériens ne veulent pas de vous.
Changer votre stratégie de lutte.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Labo 09-10-2018 17:49
ssss
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Ali Marou 09-10-2018 18:46
Citation en provenance du commentaire précédent de Mab :
espérons que les autorités de ce pays se rabesserons afin d'écouter les exigences légitimes du peuple et les prendre en charge. Qu'elles sachent enfin qu'elle auront à répondre comme tout être humain des actes qu'elles auront accomplis et de la responsabilité qu'elles leur incombe vis à vis du peuple.

La rue et non le peuple. Pour passer du rassemblement de la foule au peuple, il faut en passer par l'election.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Tagazar guida 10-10-2018 00:25
ça se lit sur les visages des responsables .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Malik Youssouf 10-10-2018 10:32
Allah ya temaka
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #18 Dankasa 10-10-2018 16:26
le trio d'assofa est dans l'agonie. il prétend défendre le peuple , mais en réalité ils ont des ambitions politiques cachées qu'ils veulent atteindre sous le couvert d'une certaine société sivile. Alors la honte est entrain de s’installer sur vos bonnets et toits
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

FRONT SOCIAL : déclaration de presse du Cadre de concertation et d'actions citoyennes

14 octobre 2018
FRONT SOCIAL : déclaration de presse du Cadre de concertation et d'actions citoyennes

Les organisations membres du Cadre de concertation et d’actions citoyennes, réunies à l’effet de dresser le bilan de la journée d’actions citoyennes du 6 octobre et examiner les derniers développements...

SOMMET FRANCOPHONIE 2018 : Aissatou Adamou Noma, « Ana Tchanga », sacrée meilleure « Jeune entrepreneure francophone »

10 octobre 2018
SOMMET FRANCOPHONIE 2018 : Aissatou Adamou Noma, « Ana Tchanga », sacrée meilleure « Jeune entrepreneure francophone »

Les nigériens ont du talent ! Notre compatriote, Aissatou Adamou Noma, « Ana Tchanga, vient de le prouver encore une fois en remportant l’édition 2018 du Prix de la jeune entrepreneure francophone. ...

JAC : la pression de la société civile ne faiblit pas, la mobilisation montre des signes d’essoufflements

7 octobre 2018
JAC : la pression de la société civile ne faiblit pas, la mobilisation montre des signes d’essoufflements

Le Cadre de concertation et d'action citoyenne (CCAC), a tenu ce samedi 6 octobre, sa 20ème Journée d'Action Citoyenne (JAC). A Niamey, la manifestation s’est comme d’habitude traduite par un...

AFFAIRE CRENI MAGARIA : MSF apporte son soutien à Dr Anne Pittet, et confirme son alerte sur la gravité de la situation

6 octobre 2018
AFFAIRE CRENI MAGARIA : MSF apporte son soutien à Dr Anne Pittet, et confirme son alerte sur la gravité de la situation

C’est un démenti en bonne et due forme que Médecins Sans Frontières (MSF), vient d’adresser au gouvernement du Niger dans l’affaire du « Creni de Magaria ». Dans un communiqué qu’elle vient...

Relaxe pour les acteurs de la société civile, Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Ibrahim Tanko emprisonnés depuis avril

5 octobre 2018
Relaxe pour les acteurs de la société civile, Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Ibrahim Tanko emprisonnés depuis avril

La justice nigérienne a relaxé vendredi trois acteurs majeurs de la société civile du Niger, emprisonnés depuis avril après une manifestation interdite contre la loi de finances, a annoncé leur...

AGADEM : encore une nouvelle découverte de pétrole au sud-est du Niger

5 octobre 2018
AGADEM : encore une nouvelle découverte de pétrole au sud-est du Niger

  Vendredi, le britannique Savannah Petroleum a annoncé sa cinquième découverte consécutive d’huile sur le contrat de partage de production R3 / R4 dans le bassin de l'Agadem, au sud-est...