jeudi, 13 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

BANNER1 Prodec cpa min

telwa3

C’était prévu d’avance au regard de l’état de dégradation avancé de l’ouvrage et des fortes pluies enregistrées dans la région d’Agadez cette année. L’infrastructure de franchissement du Kori de Telwa à 4 kilomètres au nord d’Agadez sur la RTA a cédé, lundi aux environs de 22h, conséquence des fortes précipitations enregistrées le lundi dans la région.

 

Les eaux charriées par le Kori ont fini par avoir raison de l’ouvrage, perturbant le trafic entre Agadez et les localités comme Arlit ou Tchirozérine, et isolant ainsi temporairement le nord du reste du pays. Selon nos confrères d’Air Info, durant de longues heures, les usagers ont été bloqués des deux côtés de la route. Certains bus de transport ont dû attendre que les eaux d’écoulement baissent d’intensité pour manœuvrer difficilement et traverser l’endroit du sinistre, malgré les risques et périls.

Ce n’est pas la première fois que l’ouvrage cède puisqu’on se rappelle que l’année dernière à la même période, l’ouvrage avait aussi cédé. Et tout comme l’hivernage passé, cette année aussi les autorités régionales qui se sont rendues sur les lieux ont promis « une solution dans les plus brefs délais ». De quoi permettre une reprise du trafic certes mais ce n’est aussi qu’une solution conjoncturelle alors que depuis des années, les habitants de la région ainsi que les usagers alertaient sur ce risque.

Le comble du paradoxe, c’est presque tout le tronçon de la très symbolique « RTA » (Route Tahoua Arlit) ou « Route de l’uranium » qui est dans un état de détérioration avancée alors que c’est par là que depuis la veille des indépendances, transitaient l’uranium extrait par la multinationale française Orano (ex-Areva), la principale ressource minière du pays.

La situation était devenue tellement alarmante pour tous ceux qui ont pris ce parcours de combattant que cette année, la désolation au sein de l’opinion a pris des proportions importantes notamment sur les réseaux sociaux où des initiatives se multiplient pour pousser les pouvoirs publics à prendre en charge ce qui ressemble bien à un véritable désastre.

La RTA c’est en effet tout un symbole de l’échec de la gouvernance et des mauvaises options de politiques publiques mises en œuvre par les dirigeants successifs du pays surtout depuis la conférence nationale et une preuve encore, si besoin est, de la mauvaise gestion des ressources naturelles du pays.

telwa1

telwa2

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+1 #1 amadou 31-07-2018 21:34
....alors que c’est par là que depuis la veille des indépendances, transitaient l’uranium extrait par la multinationale française Orano (ex-Areva), la principale ressource minière du pays.Et puis????
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Tagazar 01-08-2018 09:30
En tout cas les autorités doivent rompre le silence sur la question. une solution à ce problème est bien possible. si cette partie du pays est désenclavée, en dehors de l'uranium c'est surtout le secteur de l'agriculture qui va se développer. et c'est ce secteurs qui profite à de milliers de ménages en se référant aux Statistiques des productions et d'exportation de l'or rouge. Donc il faut surtout mettre en exergue cette potentialité pour faire le plaidoyer. je pense que le "projet pôles ruraux" en collaboration avec la CRA d'Agadez prendront des initiatives pour faire entendre la voix des producteurs et autres citoyens affectés par le problème.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Irfan 01-08-2018 14:04
En tout cas les autorités doivent rompre le silence sur la question. une solution à ce problème est bien possible. si cette partie du pays est désenclavée, en dehors de l'uranium.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 NAMALKA MAIKOLANCHE A ARLIT 01-08-2018 14:42
EN FAIT AGADEZ EST delaissée totalement avant la chute regrettée de TANDJA MAMADOU ,ce troncon devrait etre totalement repris par AREVA et s'etait bien convenu (et cet ISSOUFOU menait les discussions).Maintenant on en parle plus.TOUTES CES CHOSES DE MEPRIS QUE FAIT ENDURER la bande à ISSOUFOU à AGADEZ risque trés tot à la resurgence d'une rebellion bien motivée.ATTENTION ,ATTENTION et ATTENTION.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 adamou Hamani 01-08-2018 15:59
Agades doit imperativement etre sauvee. Je m'offusque et je denonce. Une veritable route doit desservir Agades
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Dieudonné Richard 02-08-2018 00:13
Tahoua-arlit carement impraticable. Nos autorités insensibles.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Bachir Adamou 02-08-2018 00:14
M didon où est AREVA? je déteste cett vulnérable entreprise avec la complicité d nos responsables!!!une route dont le nom dans l monde en général hélas
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Idi Ali Mamadou 02-08-2018 00:36
A qui la faute honte a nos dirigeants qui ne peuvent jamais dire non a la France qui exploite le sous sol nigérien depuis l'indépendance
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Awinnane 02-08-2018 09:32
Agadez c'est le dernier souci des politicards nigériens! D'abord l'électorat est insignifiant par rapport au reste du Pays! Aussi la route a été plusieurs fois financée par Areva mais comme toujours l'argent a été détourné ! Les politicards ne s'intéressent pas aux projets qui vont soulager les populations! Ils s'intéressent uniquement aux programmes ou ils vont détourner le maxi de sous! Alors si par hasard une institution veut financer cette route les entreprises sérieuses comme satom seront rejetées. Alors ils vont donner les travaux a un goujat qui n'a même pas une brouette et qui se dit entrepreneur ! Pour cuir le goudron dans des futs et se partager les fonds avec politiciens! Il est difficile devant ce esprit de voir des banques ou des bailleurs se soumettre a ces fourberies nationalistes! Alors ce calvaire ne fait que commencer!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Moumouni Seydou 03-08-2018 12:50
A qui la faute? Qui est a la base? Qui doit financer ce projet? Comment resoudre ce phenomene dans un bref delai? la reponse est que beaucoup dirons q c la faute au gouvernement!! Moi je pense que c problem est un manque de patriotisme et de civisme, sinon cette route a tout donner a notre cher niger et malgre tou, Agadez est tjrs delaisser. Sa fait vraiment honte de voir des telles images passé sur le net parlant de la regiion la plus vaste et la plus qui egorge des ressources minieres dans notre etat. C vraiment regretable de voir nos autorités n s soucis guere de cette route la route communement appelé RTA. A quand la prise de conscient?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Ouverture de l'université LUCAS International à Niamey: les futurs diplômés promis à un bel avenir

13 décembre 2018
Ouverture de l'université LUCAS International à Niamey: les futurs diplômés promis à un bel avenir

Le  paysage de l’enseignement supérieur s’agrandi au Niger avec l’arrivée de l’Université privé LUCAS International, qui a démarré ses activités à l’occasion de la rentrée académique 2018-2019.  

INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : l’Unicef au chevet des populations vulnérables de la région de Diffa

12 décembre 2018
INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : l’Unicef au chevet des populations vulnérables de la région de Diffa

De nombreuses crises minent les populations nigériennes de manière générale et celles de la région de Diffa en particulier. Parmi ces maux qui gangrènent la région du manga figure  dont...

Lancement à Niamey de la Phase II du projet la Voix des Jeunes du Sahel

12 décembre 2018
Lancement à Niamey de la Phase II du projet la Voix des Jeunes du Sahel

La salle Margou de l’Hôtel Gawèye de Niamey a servi de cadre ce mardi 11 décembre 2018 au lancement de la 2ème  phase du projet la voix des jeunes du...

Migration : à Niamey, des migrants rapatriés de Libye protestent contre leurs conditions de séjour

11 décembre 2018
Migration : à Niamey, des migrants rapatriés de Libye protestent contre leurs conditions de séjour

Des dizaines de migrants rapatriés de Libye et installés au Niger, notamment à Niamey, ont manifesté ce mardi 11 décembre dans la matinée, devant les locaux de l’Agence des nations...

Insécurité : découverte d’une cellule djihadiste près de Konni, à la frontière avec le Nigéria

10 décembre 2018
Insécurité : découverte d’une cellule djihadiste près de Konni, à la frontière avec le Nigéria

Les menaces sécuritaires commencent sérieusement à prendre une nouvelle ampleur au regard de leur extension à plusieurs zones du pays. Alors qu’au sud-est dans la région de Diffa, ainsi qu’au...

Défense : une enquête ouverte afin de déterminer les circonstances de la mort de l’élève-officier Talata Chamssoudine Tchiombiano

10 décembre 2018
Défense : une enquête ouverte afin de déterminer les circonstances de la mort de l’élève-officier Talata Chamssoudine Tchiombiano

C’est ce lundi 10 décembre, en début d’après-midi, qu’a été inhumé au cimetière Yantala de Niamey, l’élève-officier de l’armée de l’air, Talata Chamssoudine Tchiombiano, disparu tragiquement à l’âge de 23...