mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Nouhou Arzika DW

Au lendemain de sa sortie de prison après 4 mois de détention, le président du MPCR s’est adressé à ses partisans et aux militants de la société civile. Dans le message qu’il a relayé à travers les réseaux sociaux et par voie de presse, Nouhou Arzika martèle que « la lutte va continuer ! ».

 

Zeyna transfert argent bis

Chers Tous,

Par la grâce de Dieu Tout Puissant, nous reprenons contact avec vous après 4 mois de privation proprement injuste de notre liberté d'expression et de mouvement des suites de notre emprisonnement arbitraire et abusif par les caciques du régime en violation flagrante des lois et règlements de la république.

En cette circonstance, nous vous réaffirmons notre détermination inébranlable à continuer le combat citoyen que nous avions commencé pour défendre les causes justes et légitimes en faveur du peuple nigérien meurtri par les vicissitudes de la vie quotidienne, la cherté de vie, l'injustice sous toutes ses formes, la mauvaise gouvernance, le pillage des richesses nationales, etc.

En particulier, nous réaffirmons notre résolution à combattre les mesures impopulaires et antisociales contenue dans la Loi de finances 2018 et toutes les autres mesures injustes, qui aggravent le coût de la vie et détériorent la qualité de vie en République constitutionnellement démocratique et sociale du Niger.

Aucune manœuvre, ni intimidation ne pourra nous détourner de nos objectifs que nous poursuivons dans le cadre de nos initiatives d'actions société civile citoyenne, qui ont fait leurs preuves d'utilité publique certaine reconnue par tous les citoyens honnêtes et/ou de bonne foi.

D'ores et déjà, nous invitons tous les citoyens à continuer de répondre à tous les appels à manifestation entrant dans le cadre des JAC à venir pour la défense de nos droits et libertés fondamentales, qui nous sont garantis par la Constitution et tous les textes internationaux y relatifs auxquels le Niger est partie.

Nous devrons faire preuve de détermination et de combativité citoyenne pour rendre effectivement jouissables tous nos droits et nos libertés fondamentales inaliénables que les imposteurs du régime machiavélique de Issoufou Mahamadou et ses acolytes parmi lesquels certains aujourd'hui rêvent de mettre sous coupe réglée la marche de notre république et procéder ainsi à des règlements de comptes honteux et lâches.

C'est dans cet esprit que procèdent notre arrestation et notre emprisonnement arbitraire et lâche durant ces quatre longs mois de détention arbitraire dans une pure logique de règlements de comptes privés et de guerre préventive contre le succès éclatant de nos JACs, qui mobilisent de plus en plus un nombre important et croissant des citoyens nigériens désabusés par les frasques du régime de Issoufou Mahamadou.

Cela a été clairement déclaré par les thuriféraires et faucons du régime dans les interviews exclusives dans les médias et dans les réseaux sociaux. C'est le cas des interventions du sieur Bazoum, qui a eu l'outrecuidance de débiter des propos aussi gravissimes pour expliquer les raisons de notre emprisonnement arbitraire et de l' interdiction systématique des JACs à travers tout le pays en violation flagrante des lois et règlements de la République.

C'est ainsi que, nous avions appris, qu'il s'agissait de solder des vieux comptes avec nous acteurs de la société civile prétendument putschiste et empêcher la tenue de toutes les JACs devenues préoccupantes et gênantes pour les ripoux, qui nous gouvernent.

Cela ne marchera jamais dans notre pays incha Allah, car nous savons compter sur la loyauté de chacun de vous vis-à-vis de notre constitution à laquelle nous avons juré individuellement et collectivement loyauté, fidélité et respect à son contenu, qui nous garantit la liberté d'association, d'expression et de manifestation entre autres.

Donc, le droit à la jouissance effective de toutes ces libertés fondamentales est un droit fondamental, qui ne peut être entravé par les machinations de quelques apprentis dictateurs mal inspirés en mal d'identité et complexés.

Ces imposteurs et pseudo-démocrates, pouvoiristes intéressés, envieux et cupides sont révélés au grand jour par leur piètre comportement à l'épreuve de l'exercice du pouvoir démocratique dans l'État de droit que le peuple nigérien a décidé de bâtir pour assurer à tous l'égalité devant la loi, soit qu' elle protège, soit qu' elle punisse.

Chers Tous,

La lutte continue, la patrie libre ou la mort, Incha Allah nous vaincrons, car le peuple a toujours le dernier mot lorsqu'il reste stoïque et déterminé.

Salutations distinguées à Tous.

Nouhou Mahamadou Arzika, président MPCR

 

Commentaires  

-10 #1 BALI 27-07-2018 09:47
Hé,
(Ces imposteurs et pseudo-démocrates, pouvoiristes intéressés, envieux et cupides). Cette phrase cadre plus avec TA PROPRE PERSONNE. On connais bien ton honteux parcours dans ce pays. Tu es un vrai ridicule.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Sani 27-07-2018 10:18
La lutte continue, la patrie libre ou la mort, Incha Allah nous vaincrons, car le peuple a toujours le dernier mot lorsqu'il reste stoïque et déterminé.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 OMAR MAROC 27-07-2018 10:27
Le peuple entier est derrière vous.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 OMAR MAROC 27-07-2018 10:28
Le peuple entier est derrière vous.Il est favorable à la cause noble que vous défendez.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 akol 27-07-2018 15:05
soutient 100 pour 100
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 kouligué 27-07-2018 15:29
soutien à 200 pour 100
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Galaxy 27-07-2018 17:54
Les dignes fils du pays qu Allah les bénisse.de leurs luttes pour ns libérer de la dictature.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Roufaye Ousmane 27-07-2018 17:58
Bonne chance vraiment pour la lutte, qu'Allah vous assiste d'avantage.
Nous invoquons a nos présent responsables l'aide de Dieu, qu'Allah leur facilite d'avantage les tâches amen !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Democratie 28-07-2018 07:19
Oui la lutte continu
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 dg 28-07-2018 10:44
Allah, le Tout puissant nous préserve de ce régime satanique. Un jour tous ces prédateurs de ce régime sadique le paieront
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Tony gras 28-07-2018 20:46
La lutte continue, la patrie libre ou la mort, Incha Allah nous vaincrons, car le peuple a toujours le dernier mot lorsqu'il reste stoïque et déterminé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 CMS 29-07-2018 12:20
Ah oui c'est ça même et c'est mtn aussi que la continue la vie ou la mort nous vaincrons Inch Allah
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Dan amma 29-07-2018 13:07
Courage...la prison ne fait que former un combattant, on a vu le cas de Mandela, Lumumba, Yahaya Jamet et moogabe que l'incarcération a même resulté la victoire suprême qui est gouverner le pays...non à la dictature! Ça il faut que tous les nigeriens savent le dire pour prendre le destin de notre pays de mains des dictateurs!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 DODO MALAM 29-07-2018 14:20
Courage, la lutte continue et se poursuivra jusqu'à la victoire totale. Balayons ces intrépides. Ils dégagerons par tous les moyens. Et les Nigériens renouerons avec les temps de gloire, de prospérité, de justice sociale et de la bonne gouvernance. A bat les corrompus et les assoiffés du pouvoir; à bat les inhumains; a bat les Shaarli. Le peuple vaincra incha Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Dan Bandé 30-07-2018 10:59
Du courage la lutte continue et la victoire est toujours au bout du sacrifice et du don de soi pour une cause commune. Quand à ces voyous comme ce petit guriste de Bali et un certain Laouali Yahaya qui a souhaité une lourde peine pour vous, nous leur disons que leurs mentors sont passés par là et ont bénéficié des fruits de la démocratie pour être ce qui sont aujourd'hui. Mais seulement ils ont caché au peuple leurs vrais visages.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Tawey 30-07-2018 13:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Dan Bandé :
Du courage la lutte continue et la victoire est toujours au bout du sacrifice et du don de soi pour une cause commune. Quand à ces voyous comme ce petit guriste de Bali et un certain Laouali Yahaya qui a souhaité une lourde peine pour vous, nous leur disons que leurs mentors sont passés par là et ont bénéficié des fruits de la démocratie pour être ce qui sont aujourd'hui. Mais seulement ils ont caché au peuple leurs vrais visages.

Je vous en prie, évitez de répondre à ... ils cherchent à vous rabaisser à leur niveau
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...