jeudi, 25 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Lirwana-Abdourahamane-Maitre-01.jpg

Au Niger, l’avocat et l’activiste de la société civile, Lirwana Abdourahamane, se trouve à nouveau devant les juges. Il est poursuivi, cette fois, pour outrage à un magistrat. S’il est reconnu coupable, il encourt entre trois mois et deux ans d’emprisonnement.

 

C’est en flagrant délit que l’activiste et avocat Lirwana Abdourahamane a comparu devant le juge. Il est poursuivi pour outrage à un magistrat dans l’exercice de ses fonctions, en l’occurrence le doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Niamey.

Selon le juge, Lirwana Abdourahamane « a déclaré publiquement et en pleine audience que le doyen des juges a accepté une promesse de 40 millions de francs CFA de la part des autorités pour maintenir en prison, les 19 activistes de la Société civile » jugés la semaine dernière à Niamey.

Tout en reconnaissant avoir tenu ces propos, Lirwana Abdourahamane a expliqué que c’était l’atmosphère qui prévalait mardi dernier dans la salle d'audience qui l’a poussé à faire ces affirmations, avant de présenter ses excuses au doyen des juges et aux familles des magistrats et des avocats du tribunal.

« Avez-vous les preuves de ce que vous affirmez ? », a demandé le juge.

« Oui, monsieur le juge. C’est un député de la majorité présidentielle qui m’a informé, mais je ne pourrai pas vous donner son nom », a répondu le prévenu.

Silence dans la grande salle.

« J‘aurais voulu que ces propos viennent de vos autres camarades et non de vous », a martelé le juge avant d’ajouter « vous êtes un avocat professionnel ».

« Le mal est déjà fait », a assaini la partie civile qui a demandé que ces 40 millions de dommages et intérêts soient reversés aux orphelinats de Niamey.

Le procureur de la République a requis deux ans d’emprisonnement, dont un avec sursis.

L’affaire est mise en délibéré au 23 juillet prochain.

 

 

RFI

Commentaires   

+3 #1 Dankasa 17-07-2018 08:34
c'est vraiment très malheureux pour ce pseudo avocat. quelle malédiction?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 wakasso 17-07-2018 09:06
En tout cas il n est pas intelligent et c est dommage pour un avocat
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 wakasso 17-07-2018 09:06
En tout cas il n est pas intelligent et c est dommage pour un avocat
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 BALI 17-07-2018 11:20
Bonjour,

Il fait de la politique, donc ses accusations doivent lui valoir sa peine de prison. Quel manque de professionnalisme aveuglant. Que le député de la majorité de défende.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Hallo 17-07-2018 11:29
Quand la vérité s éclate ! hein hein lol
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 MAI IDON GANI 17-07-2018 19:58
AINSI REPONDRONS LES INDELICATS DEVANT LA LOI. LRS CALOMNIES ET AUTRES RAGOTS NE FERONS DE VOUS DES MARTYRES MAIS PLUTOT DE HORS LA LOI MR LIRWANA. VOUS NE MERITEZ PAS VOTRE TITRE. CHANGEZ DE PROFESSION SERAI LE MIEUX.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Bella 18-07-2018 10:36
Chers amis le nigérien oublie vite cet avocat fait parti de ceux qui ont trompé baba Tanja en violent la constitution
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Bella 18-07-2018 10:36
Chers amis le nigérien oublie vite cet avocat fait parti de ceux qui ont trompé baba Tanja en violent la constitution
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Alpha 19-07-2018 18:13
Cet avocat n'est pas a son premier deli. Il a accuse un des ses collegues d'avoir distribue plusieurs millions a d'autres avocats pour des raisons louches. Il s'etait avere le contraire. A ce rythme, il risque de se faire radier de l'ordre des avocats, et apparemment, il ressemble a un idiot, et aussi des difficultes a glisser dans une autre carriere. Fait attention jeune homme.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Route Tchadoua - Mayahi : le plus grand défi relevé par une entreprise nigérienne !

24 avril 2019
Route Tchadoua - Mayahi : le plus grand défi relevé par une entreprise nigérienne !

Petite anecdote : lors de la cérémonie d’inauguration de la Route Tchadoua- Mayahi le jeudi 11 avril, aussitôt après son « mot » de bienvenue, le Maire de la Commune Urbaine de Mayahi...

Député Oumarou Abdourahamane « Abder » : le franc CFA est « un manque de respect» de Paris envers l’Afrique

23 avril 2019
Député Oumarou Abdourahamane « Abder » : le franc CFA est « un manque de respect» de Paris envers l’Afrique

«Le développement et l’avenir de l’État passent nécessairement par le retrait du franc CFA», a déclaré le député nigérien Oumarou Abdourahamane dans un entretien à l’agence russe Sputnik en marge...

Déclaration du MOJEN du 22 Avril 2019

22 avril 2019
Déclaration du MOJEN du 22 Avril 2019

Le MOJEN s’est réuni ce jour 22 Avril pour analyser et se prononcer sur la situation socio-académique et sécuritaire de notre pays. De la situation sécuritaire :  Le MOJEN, à...

Insécurité : 5 soldats tués et 3 blessés grave à la suite de l’explosion d’un IED sur l’axe Tillia-Agendo (Tahoua)

20 avril 2019
Insécurité : 5 soldats tués et 3 blessés grave à la suite de l’explosion d’un IED sur l’axe Tillia-Agendo (Tahoua)

Au moins cinq (5) soldats sont morts et trois (3) autres ont été gravement blessés à la suite de l’explosion ce samedi 20 avril, d’un engin explosif improvisé (IED) sur...

FAN : Laoual Chekou Koré promu général de corps d’Armée, Waly Karingma monte en grade

19 avril 2019
FAN : Laoual Chekou Koré promu général de corps d’Armée, Waly Karingma monte en grade

  Le Président de la République Issoufou Mahamadou a signé ce vendredi 19 avril, un décret portant promotion des officiers généraux et supérieurs des Forces armées nigériennes (FAN) et de...

Forum International pour la sécurité et la santé au travail (FISST 2019) : la 2e édition à Niamey les 17 et 18 septembre

19 avril 2019
Forum International pour la sécurité et la santé au travail (FISST 2019) : la 2e édition à Niamey les 17 et 18 septembre

Après une édition réussie à Bamako en 2018, c’est Niamey la capitale du Niger qui aura l’honneur d’accueillir, les 17 et 18 septembre prochain au Palais des congrès, la seconde...