lundi, 22 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

soldats nigeriens patrouillent aux alentours de Bosso

Des soldats nigériens ont mis en déroute un groupe de bandits armés tchadiens dans le nord du pays. Plusieurs accrochages ont eu lieu dans le Grand Sahara entre vendredi et dimanche. En l'absence d'un bilan officiel, les combats ont été d'une rare violence entre les deux camps.

 

Le premier accrochage avec la colonne de 17 véhicules de bandits lourdement armés a eu lieu en plein Sahara nigérien. Informé sur les agissements de cette colonne étrangère qui coupait les routes et pillait les orpailleurs nigériens dans l’Aïr et le Ténéré, les commandants des zones de défense n°2 et 8 ont été instruits par leur hiérarchie de tout faire pour retrouver la colonne des coupeurs de route.

Des sources sécuritaires précisent que pendant une semaine des patrouilles des forces spéciales ont fouillé toutes les zones sensiblesdans le Grand Sahara nigérien, l’Aïr et le Ténéré. Grâce aux renseignements sur le terrain, les commandants nigériens ont vite cerné l’identité des bandits armés, des Tchadiens d’origine. Ils les ont ensuite pistés jusqu’aux confins de la dune 400 aux alentours de l’Arbre du Ténéré, et plus précisément à 400 kilomètres au nord d’Agadez où s’est produit le premier face-à-face il y a deux jours.

Malgré les pertes en vies humaines et les blessés dans leurs rangs en avançant sur l’ennemi, les soldats nigériens ont pris en chasse et mis en déroute les bandits armés qui se sont dirigés vers la frontière libyenne. En attendant le bilan officiel des différents accrochages, on parle de deux soldats nigériens tués et de plusieurs bandits neutralisés. Selon le ministre de la Défense nationale, Kalla Moutari, « les forces nigériennes ne failliront pas, la colonne de 17 véhicules coincés dans l’extrême nord-est du Niger sera détruite sans pitié ».

Enfin, il faut noter que des forces spéciales françaises et américaines se sont également engagées dans le combat à la frontière libyenne.

 

RFI

Commentaires   

+5 #1 Alio hama 11-06-2018 12:55
Victoire est avec vous fds insha allah hama
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 cisse Harouna 11-06-2018 13:24
C faut les forces français et américain non rient nas faire dans cette zone ,,chapeau a nos fds que dieux protége le niger et son peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
-17 #3 HAMADOU MAMODOU KOURA 11-06-2018 13:43
SI ISSOUFOU EST GARCON IL N'A QU'A INTERPELLER DEBY
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 BIRI DA BLA 11-06-2018 14:07
Soja Wuta! Allah ya karé ku!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Aliziana 11-06-2018 14:19
Courage FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 Bass 11-06-2018 14:44
Le courant passe cinq sur cinq entre le Niger et le Tchad.ici il s'agit probablement de rebelles tchadiens hostiles au pouvoir didriss deby
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Bass 11-06-2018 14:47
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMADOU MAMODOU KOURA :
SI ISSOUFOU EST GARCON IL N'A QU'A INTERPELLER DEBY

Il s'agit probablement de rebelles tchadiens hostiles au pouvoir de deby.je t avoue que tu n a pas à lancer un tel défi ignoble .l'Afrique n a pas besoin de confrontation fratricide. M.Hamadou!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 baba Hamid 11-06-2018 14:55
Bon courage à nos FDS que Dieu vous assiste
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 #Hamid Awal. 11-06-2018 16:09
Svp donnez le mérite aux Fds seulement je ne comprends pas pourquoi un média de la place ose mentionner un engagement des forces françaises et américaine qui est à la fois insultant pour nos soldats et en même temps déshonorant, la question qu'on devrait se poser que t'ils ont fait pour aider nos Fds dans cet affrontement ? Je suppose rien...
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 HAMADOU MAMODOU KOURA 11-06-2018 17:05
BASS ca le probleme ,on veut toujours s'arrete sur les premieres impressions.Je maintiens issoufou et DEBY doivent s'expliquer.IL ne s'agit aucunement de confrontation fratricide mais d'analyse profonde et de mise au point.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Digo 11-06-2018 18:03
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMADOU MAMODOU KOURA :
BJe maintiens issoufou et DEBY doivent s'expliquer.IL ne s'agit aucunement de confrontation fratricide mais d'analyse profonde et de mise au point.

Mais tu peux aller leurs parler directement et leur dire de s'expliquer. C'est difficile quand tu li certains commentaires des gens bornés
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Ali boubacar 11-06-2018 19:58
bonne chance
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Solo 11-06-2018 20:28
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMADOU MAMODOU KOURA :
SI ISSOUFOU EST GARCON IL N'A QU'A INTERPELLER DEBY

Donc pour vous le president du Niger ne pas garçon tu fais vraiment pitié mon frère.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 baba 11-06-2018 22:07
Qu'Allah soit avec ceux qui donnent leur vie pour celle deleurs frères. Courage aux vraies FDS Nigériennes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Kaba 11-06-2018 22:07
Au lieu de jouer tjour au medecin apres la mort, la zone de defense concernee,doit quadriller constament la zone.ou sont les radars de surveillance? Un aussi lourd armada de bandits tchadiens,ne doit pas rentrer ds notre territoire kom s ils etaient en pique nique
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Juriste Ag Assadeh 11-06-2018 23:03
Bravo a nos chère FDS en effet nous somme tous avec vous puis que Dieu vous protège
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Abdou Moulaye 12-06-2018 00:29
Je ne crois pas à cette thèse .Avec des bases militaires étrangères dans notre pays il faut s attendre à tout .Nous ne sommes pas du tout en sécurité .Nous devons nous réveiller avant que le pire n arrive.Les Français ou les ne ne vont jamais Nous amener la sécurité .Aidons massivement corps et âmes nos forces de sécurités .
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 Abdou Moulaye 12-06-2018 00:29
Je ne crois pas à cette thèse .Avec des bases militaires étrangères dans notre pays il faut s attendre à tout .Nous ne sommes pas du tout en sécurité .Nous devons nous réveiller avant que le pire n arrive.Les Français ou les ne ne vont jamais Nous amener la sécurité .Aidons massivement corps et âmes nos forces de sécurités .
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #19 courage frères k Allah vs protège 12-06-2018 01:20
Courage frères
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Citoyen 12-06-2018 08:29
Hun!! que Dieu protège le Niger!amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 samna 12-06-2018 12:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Kaba :
Au lieu de jouer tjour au medecin apres la mort, la zone de defense concernee,doit quadriller constament la zone.ou sont les radars de surveillance? Un aussi lourd armada de bandits tchadiens,ne doit pas rentrer ds notre territoire kom s ils etaient en pique nique

Tu ignores probablement la superficie du sahara nigerien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 negro 12-06-2018 16:28
Courage à nos FDS et qu'Allah le tout puissant vous protège
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #23 Hamid 13-06-2018 04:56
Bonn chance o fds
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #24 Kaba 13-06-2018 23:04
Samna la superficie du sahara n est pas une excuse.c est pas facile je te l accorde mais la dissuasion doit etre de mise.les avions de reconnaissance doivent regulierement la zone meme si rien ne se passe,histoire de decourager les assaillants
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FONAF 2018

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le chef de l’état assiste à la levée du corps de son chef de sécurité, capitaine Maman Lawali Robert

21 octobre 2018
Le chef de l’état assiste à la levée du corps de son chef de sécurité, capitaine Maman Lawali Robert

Le président de la république Issoufou Mahamadou a assisté dimanche 21 octobre à la levée du corps de son chef de sécurité le capitaine Maman Lawali Robert . Après la...

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA RÉVISION DE LA LOI ANTITABAC

21 octobre 2018
CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA RÉVISION DE LA LOI ANTITABAC

Mesdames et Messieurs Chers amis de la presse  Comme vous le savez, SOS Tabagisme-Niger est la première  organisation de la société civile Nigérienne active en matière de lutte contre le...

Le directeur général de l’agence UA Niger 2019 sur les chantiers des hôtels BRAVIA et NOOM de Niamey

18 octobre 2018
Le directeur général de l’agence UA Niger 2019 sur les chantiers des hôtels BRAVIA et NOOM de Niamey

  Le Ministre Conseiller spécial du Président de la République et Directeur général de l’Agence UA Niger 2019 Monsieur Mohamed Saïdil Moctar, accompagné d’une délégation du ministère du tourisme et...

439 villages agricoles à risque dans la région de Zinder selon la direction régionale de l’agriculture

17 octobre 2018
439 villages agricoles à risque dans la région de Zinder selon la direction régionale de l’agriculture

La deuxième évaluation   par la direction Régionale de l’Agriculture de Zinder  fait ressortir 439 villages agricoles à risque pour la campagne 2018 renfermant  pour une population de 388.333 personnes contre...

FRONT SOCIAL : les centrales syndicales haussent le ton et menacent !

17 octobre 2018
FRONT SOCIAL : les centrales syndicales haussent le ton et menacent !

  L’Intersyndicale des travailleurs du Niger (ITN) s’est réunie en session extraordinaire, ce mercredi 17 octobre à Niamey, à l’effet d’examiner son partenariat avec le gouvernement. Dans la déclaration qui...

UA NIGER 2019 : le ministre de l’équipement et celui en charge de l’organisation sur le chantier de la voie express

17 octobre 2018
UA NIGER 2019 : le ministre de l’équipement et celui en charge de l’organisation sur le chantier de la voie express

L’Agence UA Niger 2019 en collaboration avec le ministère de l’équipement  a organisé  ce mardi 16 octobre 2018 une visite sur le chantier de la voie express reliant l’Aéroport international...