jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Kiné Fatim Diop min

L’arrestation de trois activistes, dimanche 15 avril, au Niger porte à 26 le nombre de personnes emprisonnées en moins d’un mois, en lien avec la contestation de la loi de finances récemment votée, a déclaré Amnesty International dans un communiqué publié ce lundi 16 avril.

Zeyna transfert argent bis

Maikoul Zodi, coordonnateur de ‘’Tournons la page’’, Ibrahim Diori de l'association Alternative espace citoyen (AEC) et Abdourahamane Idé Hassane de la ‘’Jeunesse pour une nouvelle mentalité’’ (JENOME) ont été arrêtés dimanche dernier. Ils sont inculpés « d’organisation et de participation à une manifestation interdite », et de « dégradation de biens publics ». Un quatrième défenseur des droits humains, cosignataire de la déclaration de manifestation est actuellement recherché. Ces nouvelles arrestations marquent un point culminant de l’intolérance des autorités à l’égard de toute voix dissidente.

Les arrestations et interdictions répétitives de manifestations pacifiques, sur la base de prétexte sécuritaire, révèlent la détermination des autorités nigériennes à museler les défenseurs des droits humains.
Kiné Fatim Diop, chargée de Campagnes sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International : «Les arrestations et interdictions répétitives de manifestations pacifiques, sur la base de prétexte sécuritaire, révèlent la détermination des autorités nigériennes à museler les défenseurs des droits humains,» a déclaré Kiné Fatim Diop, chargée de Campagnes sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International. «Si les autorités ne veulent pas entendre les appels des organisations de la société civile, il est temps pour la communauté internationale de leur demander de mettre un terme immédiat à cette vague de répression.»

Ces arrestations interviennent dans le cadre d’une série de manifestations programmées par la société civile contre une loi de finances votée l’année dernière, qui prévoit de nouvelles taxes sur l’habitation, l’électricité, etc.

Prévue à l’appel du Cadre de concertation et d’actions citoyennes (CCAC), une plateforme d’organisations de la société civile opposées à la loi de finances, la manifestation a enregistré quelques échauffourées entre participants et forces de sécurité. Son organisation avait été interdite depuis le 12 avril par le président de la délégation spéciale de Niamey, la capitale du pays, au motif de ‘’manque de moyens pour garantir la sécurité des personnes et de leurs biens pour un tel événement sur la voie publique.’’

Après la notification de l’interdiction, le CCAC a organisé samedi 14 avril une rencontre avec les médias durant laquelle une déclaration a été lue par Ibrahim Diori. Amnesty International a pu analyser le contenu de la déclaration dans laquelle Diori n’a fait que rappeler le droit de manifester et appeler les citoyens au rassemblement. Il a été arrêté hier à son domicile par des policiers en civil.

Maikoul Zodi a également été arrêté dans la soirée vers 20h30 alors qu’il était à bord de son véhicule avec son épouse. Abdourahamane Idé Hassane, qui a reçu un appel de la Police judiciaire, s’y est rendu et a été mis en détention.

En moins d’un mois, les arrestations d’activistes opposés à la loi de finances se sont succédé au Niger. Le 25 mars dernier, la police avait lancé des grenades lacrymogènes pour disperser une marche pacifique. 23 personnes ont été arrêtées, certaines aux sièges des organisations de la société civile, et d’autres au cours de la manifestation.

Parmi les personnes arrêtées le 25 mars, figurent Ali Idrissa, coordinateur du Réseau des organisations pour la transparence et l'analyse budgétaire (ROTAB), Moussa Tchangari, secrétaire général de l’association Alternative espaces citoyens, et Nouhou Mahamadou Arzika, président du Mouvement pour la promotion de la citoyenneté responsable (MPCR). L’avocat et membre de la société civile, Lirwana Abdourahamane a aussi été arrêté par la police à sa sortie de la télévision privée ‘’Labari’’-dont le promoteur est Ali Idrissa- alors qu’il y était l’invité du journal télévisé. Ils sont toujours détenus dans des prisons différentes, à une distance de 60 à 180 kilomètres de leur famille.

Agressions brutales contre les médias

Pour avoir simplement exercé leur travail au cours des manifestations, ou pris des positions critiques, les journalistes sont régulièrement visés par des agressions brutales de la part des forces de sécurité. Hier, la journaliste et bloggeuse Samira Sabou a été empêchée par les forces de sécurité, pour la deuxième fois en moins d’un mois, de couvrir la manifestation. Elle a été brièvement arrêtée.

Elle indique à Amnesty International : « Les policiers m’ont encore pris mes outils de travail : carte de presse et téléphone. Ils ont fouillé dans mon téléphone et m'ont demandé d'embarquer dans leur camion… Certains ont voulu me transférer au poste de police, d'autres m’ont dit d’attendre dans le camion. Finalement, ils n’ont rien trouvé dans mon téléphone… Ils me l'ont balancé et m'ont intimé l’ordre de descendre de leur camion.»

Le 3 avril dernier, le journaliste Baba Alpha, célèbre pour ses prises de position sur la chaîne privée Bonferey, a reçu, au moment où il devait sortir de prison, une notification de son expulsion du territoire nigérien en direction du Mali. Déchu de sa nationalité, Baba Alpha a été escorté jusqu’à Tillabéry (sud-ouest) pour atteindre la frontière malienne alors qu’il ne dispose pas de la nationalité de ce pays. Il n’avait la possibilité ni d’informer son épouse nigérienne ni sa famille. « Il est temps que les inculpations fallacieuses visant à maintenir en prison des dissidents arbitrairement arrêtés, ainsi que les attaques récurrentes à l’encontre des médias cessent, » a déclaré Kiné Fatim Diop.

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+5 #1 ALKALY 17-04-2018 11:04
Opposer la force à des journalistes sans défense, de plus une femme ! C'est vraiment minable pour ces dites forces ! Pensez à vos mères, vos soeurs et vos filles même si vous en êtes en service commandé. Ne noircissez pas vos âmes à cause de vos petits salaires. Il faut avoir une conscience et non agir comme des animaux sauvages. Sachez que dans quelques années, vous serez entérrées comme tout le monde. Qu'allez vous dire à votre créateur sur vos agissements. L'enfer est éternel la vie sur terre est très éphémère.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 BALI 17-04-2018 11:28
Bonjour,
Kiné Fatim Diop, chargée de Campagnes sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International, S'il te plaît vas à Dakar faire ta campagne, vos conneries de Amnesty ne marcheront pas ici, et si tu continues de te mêler des affaires du Niger, ce sera tant pis pour toi. Par le biais de votre sale Amnesty, vous avez aidé à détruire beaucoup de pays. Mais ici au Niger, c'est nous qui allons individuellement vous détruire.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #3 sayadi 17-04-2018 11:32
Amnesty de merde, ton visage n'a rien encore, droit de l'homme de merde que vous cherchez à proteger. trump lance des missilles en syrie parlez si vous en etes capables, bandes d'opposants qui vivent sur les maleur des autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 sayadi 17-04-2018 11:32
Amnesty de merde, ton visage n'a rien encore, droit de l'homme de merde que vous cherchez à proteger. trump lance des missilles en syrie parlez si vous en etes capables, bandes d'opposants qui vivent sur les maleur des autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Toh 17-04-2018 12:34
Les afro-américains se font descendre régulièrement par la police au USA et la France arrête chaque des manifestants contre la réforme des chemins de fer. Amnesty International ne devenez pas la CPI s'il vous plait.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 adamou hamani 17-04-2018 14:44
Des marches et sit in de 16h a minuit??? S'il vous plait??? il des autorites qui ne connaissent pas leurs missions pour autoriser des manifestations de nuit. Soyons serieux? et Amnesty que dites vous des biens saccages?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 ROUGOUM THE SAHELIAN STORM 17-04-2018 15:14
Opposition lumaniste, dis à tes journalistes d'arrêter leurs montages mensongers sur le cas du Niger. Je connais cette femme (copine d'un ami à Conakry) comme ma poche. Elle n'est pas nigérienne et n'a jamais mis pied au Niger; mais, toucouleur de mère guinéenne et de père malien? Cette image n'est téléportée qu'aux fins de convaincre l'opinion internationale. Ces journalistes doivent cesser de vouloir ternir l'image de notre âme (la patrie). C'est profondément choquant comme un reportage monté de toutes pièces sur une tuerie dans un pays d'Afrique Centrale et passé en tant que situation qui se passait en RCI de 2010. Le Pdt américain Trump a raison de s'acharner contre les Fake-news. Tous avec le CSC, contre les Fake-pictures que ventilent nos journalistes politiques. Donc, le journaliste chassé, ce spécialiste du faux pour faux documents usurpant notre nationalité afin de caramboler notre unité; y restent-ils d'autres? Le CSC, doit les dénicher et les mettre en demeure, car Zakhs a dit: "CENSURER C'EST NE PAS INFORMER LES PERSONNES QUI NE SONT PAS PRÉALABLEMENT FORMÉES POUR RECEVOIR L'INFORMATION". Journalistes, illustrez vos articles avec des images adaptables aux situations.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Alhéri 17-04-2018 22:06
Cette dame n'est pas nigérienne et elle n'a pas été blessé à Niamey. C'est dommage que l'on tombe trop bas dans les analyses et l’utilisation des images. L'auteur de ce plagiat cherche seulement à mettre de l'huile sur un feu éteint. Donc,trop tard pour lui. Pour amnesty, cette organisation doit aller travailler en Syrie aux USA, en Europe où des centaines pauvres innocents sont massacrés à chaque second.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Conscience Prudente 18-04-2018 01:31
Le CSC ne doit pardonner à quiconque, Journal, journaliste ou Amnesty International soit-elle, de balancer un article en ligne sans le signer. Aussi, le Niger doit exiger à cette institution, de se justifier sur cette femme dont on voit qu'au fond-papier, cette pancarte indiquant la note d'un colloque ou séminaire et le micro en sa face dont on ignore le média au Niger. Nigériens, ne soyons pas aussi bas jusqu'au point de laisser des esprits obscurs venir obscurcir notre société. Cette institution doit sortir dire clairement être l'auteur. Autrement, ce n'est que l’œuvre de l'habitué "MAÏ FABRIQUER DAKANSHI" qui entraina Zakaï dans toutes les merdes avec de faux tampons sur de fausses factures dont, à partir de son fauteuil de PM de la 5ème Rép (temps où les Nouhou Arzika criaient "TANDJA na Kwana Hama na sata"), il ordonnait au défunt Elhadj Siddo de régler les payements. La mort à petit feu de ce TG, l'écroulement du toit de Palais de Congrès avant CNS, morts inexpliquées de ses opposants, incendie MJ/GS, cet article...etc. Toute supposition criminelle restée sans suite, ne pourrait possiblement être que l’œuvre étouffée par l'Hypocrite, d'où ses fuites à la moindre fumée!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

19 octobre 2020
Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre 2020, l’Atelier régional d'analyse et de réflexion pour la contribution à...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...