mardi, 17 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

diffa14avril

Déclaration du cadre de concertation d’actions citoyennes de la région de Diffa

Réuni en ce jour dimanche 15 Avril 2018 en vue d’analyser la situation socioéconomique du pays, la coordination régionale du cadre de concertation d’actions citoyennes de Diffa rend la déclaration suivante :

Depuis un certain temps nous assistons à une grogne sociale dans notre pays suite à l’adoption par le gouvernement de la loi de finance 2018. Une loi anti sociale compte tenu des mesures fiscales qu’elle contient et de la part belle qu’elle réserve aux sociétés étrangères en leur accordant des exonérations.

C’est ainsi que les acteurs de la société civile réunis au sein du cadre de concertation d’action citoyenne ont décidé de combattre cette loi de finance à travers l’organisation des manifestations pacifiques pour dénoncer cette loi scélérate et anti sociale et amener le gouvernement à son amendement.

Après plusieurs journées d’action citoyennes qui ont mobilisé des milliers des citoyens dans la rue sur toute l’étendue du Niger afin d’exiger du gouvernement la révision de cette loi de finance, le gouvernement comme à son habitude n’a trouvé d’autres moyens que de procéder à l’arrestation et à la déportation des acteurs de la société civile notamment les principaux leaders. 
A Diffa, l’adoption de cette loi de finance intervient à une période où notre région plonge dans une situation de pauvreté qui a atteint son paroxysme.

Pour rappel la région de Diffa vit depuis plus de 3 ans dans une crise sécuritaire et humanitaire qui expose la population de la région à une paupérisation sans précédent compte tenu de l’effritement du tissu économique et social.

Avec la prorogation quasi systématique de l’état d’urgence ainsi que ses mesures corolaires au niveau régional notamment différentes mesures d’interdiction liées à l’’accès aux terres de cultures, à la pèche, à la libre circulation, la fermeture des marchés, etc ; la population assiste impuissamment à la détérioration sinon à l’effondrement de son tissu social et économique.

Au regard de tout ce qui précède le cadre de concertation d’actions citoyennes de diffa :

-Dénonce la dérive autoritaire sans précédent en cours dans notre pays face aux tentatives d’installer un système de pensée unique et d’étouffer toute voix discordante à travers la restriction des libertés notamment celle de manifestation, d’association et de pensée;
-Condamne avec la dernière énergie la déportation des membres de la société civile lors de la JAC du 25 mars dernier;
-demande la libération immédiate et sans condition de tous les camarades arrêtés lors des différentes manifestations;
-Exige une évaluation de la mesure de l’état d’urgence en cours dans la région de Diffa depuis trois ans et procéder progressivement à son allégement;
-Demande au gouvernement l’ouverture d’un dialogue social avec les acteurs de la société civile autour de la loi de finance 2018;
-La facilitation de l’accès à l’engrais et au carburant pour les producteurs maraichers de la région de Diffa;
-Fustige le mutisme des autorités régionales et du gouvernement sur la situation des femmes et enfants enlevés à N’galewa depuis juillet 2017;
-Apportons notre soutient :
A toutes les personnes qui luttent pour l’égalité, la justice et le bien être des plus vulnérables et surtout aux leaders de la société civile injustement détenus;
-Aux forces de défenses et de sécurité qui ont payé un lourd tribut dans la lutte contre le terrorisme en général et dans la lutte contre la secte Boko Haram dans la région de diffa.

Vive la société civile 
Vive la démocratie 
Vivent le Niger 
Fait à diffa le 15 avril 2018

Ont signé :
Pour AEC: Marah Mamadou 
Pour le ROTAB: Hassan Bello Aboukar 
Pour le MPCR: Kaka Touda

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C CDM Niger 1

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

16 juillet 2018
TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

Une centaine de maisons se sont effondrées à Tahoua (Centre) suite aux inondations provoquées par les pluies diluviennes qui se sont abattues dimanche sur la ville.Les inondations ont concerné plusieurs...

Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

16 juillet 2018
Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

Au Niger, l’avocat et l’activiste de la société civile, Lirwana Abdourahamane, se trouve à nouveau devant les juges. Il est poursuivi, cette fois, pour outrage à un magistrat. S’il est...

Visite de presse à l'usine de traitement d'eau de Goudel : plusieurs efforts ont été consentis et des progrès réalisés pour assurer l'approvisionnement en eau potable

13 juillet 2018
Visite de presse à l'usine de traitement d'eau de Goudel : plusieurs efforts ont été consentis et des progrès réalisés pour assurer l'approvisionnement en eau potable

Pour montrer à la population les progrès et les réalisations concrètes qui ont été faites les sociétés en charge de l’exploitation des eaux du Niger (SEEN) et la SPEN ont...

Affaire des lesbiennes de Maradi : une affaire de vol et de recel selon le procureur qui a mis fin à la rumeur

13 juillet 2018
Affaire des lesbiennes de Maradi : une affaire de vol et de recel selon le procureur qui a mis fin à la rumeur

Le Procureur de la République Près du Tribunal de Grande Instance de Maradi, M. Hama Illiassou a coupé court jeudi 12 juillet à une rumeur persistante dans la région de...

Société civile : naissance d’un nouveau front, le Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN)

13 juillet 2018
Société civile : naissance d’un nouveau front, le Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN)

Déclaration de création du Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN) Vu la constitution du 25 novembre 2010, notamment son préambule où le peuple nigérien souverain :...

BAC 2018 : près de 60.000 candidats en salle pour décrocher le précieux sésame

11 juillet 2018
BAC 2018 : près de 60.000 candidats en salle pour décrocher le précieux sésame

Les épreuves écrites du Baccalauréat session 2018 ont démarré ce mercredi 11 juillet sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement officiel s’est déroulé à Tillabéry, présence du ministre de...