lundi, 19 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Moussa Aksar Evenement min

Au Niger, la situation reste toujours tendue après les manifestations de dimanche. Les journalistes et acteurs de la société civile donnent de la voix. La lutte pour eux est loin de s'arrêter malgré les arrestations.

 

Les arrestations opérées dans le milieu des acteurs de la société civile suscitent les indignations des différentes couches socio-professionnelles du pays. C'est une entrave aux libertés fondamentales pour un pays dit démocratique selon plusieurs acteurs. 

"C'est une dictature qui est en train de s'installer sur le bord du fleuve Niger", affirme l'éditorialiste et directeur de publication du bi-hebdomadaire L'événement, Aksar Moussa. "Le régime de Mahamadou Issoufou est en train d'ouvrir des goulags au Niger. C'est ce qui nous inquiète, d'autant plus que ce sont des goulags de type stalinien."

Il n'est pour autant pas question de baisser les bras du côté des organisations de la société civile. Les arrestations sont loin d'émousser leurs ardeurs.

Kaka Touda est membre d'Alternative espace citoyens, l'organisation dont Moussa Tchangari est le coodonnateur. "Nous avons prévu de tenir une ville morte pour le lundi 2 avril. L'arrestation et le placement de ces leaders au niveau des différentes prisons et maisons d'arrêt ne fait que nous amener à nous mobiliser davantage", déclare-t-il.

La situation au Niger focalise l'attention de par le monde depuis les manifestations du dimanche 25 mars 2018. Les condamnations et appels à la libération des détenus se multiplient, mais le gouvernement reste jusqu'ici inflexible.

 DW

Commentaires  

+1 #1 Sidik Omar 29-03-2018 00:07
La vie!!!!
Cest Aksar qui écrit ainsi!!!!!! Lui le monsieur soulève scandales du guri!!! Aujourd’hui c'est lui qui fait scandale des agissements du guri systeme!!!! Toh kouji!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Bagague 29-03-2018 06:39
C'est vraiment une dictature !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Soumana 29-03-2018 07:43
Moussa Aksar c'est aujourd'hui ,toi qui parle ainsi? Mais tu es vraiment tombé ci bas. Si comme tu pretends le dire que y'a une dictature qui s'installe, alors je vais pas si tu allais sortir cet article. Pour être complet tu étais proche du régime lors du premier mandat si ils étaient des dictateurs tu le sais mieux que tous le monde. Comme dis l'on dit le ridicule ne tue pas au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Maiga 29-03-2018 07:46
S'il y avait des goulags vous n'alliez pas parlé ainsi.
C'est le Niger que vous appelez "bord du fleuve Niger"?
Quelle vision du Niger!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Kadri 29-03-2018 07:48
C'est vraiment ignoble et indécent de ta part Monsieur Aksar. Tu n'es plus crédible, laisse tomber, c'est fini. Personne ne croit à tes charabias.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Soul Power 29-03-2018 07:54
Maintenant c'est pas les autorités au près de quelle tu as un problème particulier, mais c'est à mon Niger que tu T'attaques et à Niamey ma capitale. Pauvre griot, tu es côté de l'opposition comme le robinet est fermé? Hum tu fais pitié. Pauvre con
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Alfari 29-03-2018 08:49
Si des individus ont violés les lois de la république je pense sans état d'âme,ils doivent répondre de leurs actes . Les nouhou arzika doivent croupir en prison car c'est des Nigériens comme tous les autres.ils ne sont pas au dessus de la loi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Maman Matto Djafarou 29-03-2018 08:52
La malhonnêteté quand tu nous tiens!
"Les goulags de type Staliniens..."! Voulez-vous par cette insinuation attirer la sympathie de chancelleries occidentales?
Tenez vous bien, les choses ne marchent pas comme ça. l'État de droit veut dire que ta liberté s'arrête là où celle d'un autre commence, elle ne veut en aucun cas dire le laisser-aller ou le libertinage. Un État de droit, c'est le respect de la légalité.
Nul n'étant au dessus de la loi , quiconque transgresse les prescriptions légales et l'ordre de la loi doit répondre de ses actes. Les organisateurs de l'insurrection populaire ont sciemment refusé de se conformer aux principes régissant leur activité tout simplement parcequ'ils ont une pensée préétablie : la subversion et l'atteinte à la sûreté de l'État.
Si pour Moussa Aksar, contraindre un justiciable à faire face à ses responsabilités découle de la dicta, alors on n'a pas la même notion de ce vocable.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Issaka Tanko 29-03-2018 10:18
C'est juste une question de temps. Hassoumi et ses acolytes n'auront d'autre choix que de revenir à la raison. Car les Nigeriens avertis ne cederon rien en de leurs
souveraineté. La lutte ne fais que commencer. Ils sortiront par la petite porte ces fossoyeurs de la démocratie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Maimouna 29-03-2018 10:21
Je suis parfaitement d'accord avec toi mon frère Jafar mato.mais tu a oublié que aksar est un animateur et non un journaliste comme il prétend l'être.au non d'une liberté d'expression,on se croit tout permis dans ce pays.reprimer celui qui viole la loi est désormais une dictature wala? Moussa aksar tu te ridiculises car tu viens de nous démontrer les limites de tes capacités mentales et intellectuelles.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Maimouna 29-03-2018 10:27
Tanko tu parles de quelle lutte? Laisse moi te dire que c'est une cause perdue.ces soi disant acteurs,pour ne pas dire Doublure d'opposants,sont sans âme et cherchent à tout faire pour ternir l'image du pays.aujourd'hui ils doivent répondre de leurs actes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 gamou 29-03-2018 15:19
Citation en provenance du commentaire précédent de Maimouna :
Tanko tu parles de quelle lutte? Laisse moi te dire que c'est une cause perdue.ces soi disant acteurs,pour ne pas dire Doublure d'opposants,sont sans âme et cherchent à tout faire pour ternir l'image du pays.aujourd'hui ils doivent répondre de leurs actes.


Ces gens dont tu parles avec autant de mepris sont plus nigeriens que Bazoum, Massaoudou et surtout que Mahamdou Issoufou dont la nigeriennete est plus douteuse que son amour pour le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 XYZ 30-03-2018 04:44
Patientons, Glorifions Allah et cherchons son Pardons et vous verez le résultat.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Dan Kassa 30-03-2018 10:52
Loi de finances 2018 un faux débat posé par des individus exprimant leur mal être.
À côté de ce faux débat couve un agenda insurrectionnel longtemps ruminé par cette catégorie d'individus connus pour la plus part par leurs replis identitaires .
Le Niger reste et demeure une république indivisible régie par des lois et règlements tenus d'être respectés par tous les citoyens.
Ainsi toute question qui exige l'avis du peuple , la représentation nationale est là pour s'en charger par conséquent aucun individu ou groupe d'individus ne peut prétendre substituer ces élus nationaux .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Abarchi 30-03-2018 13:35
Chers citoyens wallah crayons Allah SWT et laissons derrière nous les mensonges et les propos mensongers,
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Bareykoye Maiga 30-03-2018 18:51
CCOSC, ne vous laisser pas distraire par ceux qui manquent de constance, car leur loi est " la marmite "
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 nouhou 01-04-2018 16:35
à l'allure où vont les choses, nous sommes en droit de nous demander si le Niger n'est pas au bord du fleuve pour être complètement noyé dans le fleuve et le repêcher sera en ce temps l'affaire de tous les nigériens, qu'ils soient du pouvoir, de la société civile ou de l'opposition. Si non, il disparaîtra une fis de bon au fond du fleuve. il nous appartient donc dès à,présent d'empêcher ce naufrage en cultivant le dialogue constructif et le patriotisme. Mais il nous faut avant tout des sages nigériens pour conduire ce dialogue que nous voudrons sincère.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...Lire plus...
Publier le 18/10/2020, 05:56
appel-de-save-the-children-une-rentree-scolaire-securisee-pour-tous-les-enfants-au-niger Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale...Lire plus...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...

Dans la même Rubrique

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...

Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

14 octobre 2020
Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

A quelques mois de la fin du projet « La voix des jeunes du Sahel », les représentants de la jeunesse nigérienne se sont engagés à poursuivre et maintenir la dynamique pour...

Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

14 octobre 2020
Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14 octobre 2020, la cérémonie officielle de lancement des travaux de construction du Mémorial des...