jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Reki Djermakoye Hassoumi Massaoudou min

On attendait la réaction du ministre des Finances Hassoumi Massaoudou depuis le début de l’affaire dite « ASUSU », qui défraie depuis quelques temps la chronique et dans laquelle il a été personnellement mis en cause. Elle est enfin venu à travers le point de presse qu’il a animé ce lundi 26 mars et au cours duquel il s’est pour la première fois prononcé sur cette affaire à multiples rebondissements. Sauf que pour Hassoumi Massaoudou, il ne s’agit que d’un problème simple et à en croire ses explications,  le moins que l’on puisse dire, c’est que le sort de l’actuelle directrice générale Réki Djermakoye est déjà scellé.

 

Zeyna transfert argent bis

« Quand on voit ses comptes, ASUSU est virtuellement une société en faillite et nous ne voulons pas perdre de l’argent public» a explicitement laissé entendre le ministre Massaoudou en s’appuyant sur les fonds logés par les sociétés étatiques à ASUSU. Il va falloir donc sauver la société mais pour le ministre, ce sauvetage ne pourra se faire avec la direction responsable de cette situation. En clair donc, la directrice générale en poste doit démissionner ou être débarquée de son poste afin de permettre un sauvetage de la société. « Ce n’est pas la direction qui a amené la société à la faillite qui va la redresser » a poursuivi le ministre des Finances soulignant que c’est pour cette raison qu’il a confirmé avoir demandé à son Conseil d’administration, de lui désigner une nouvelle direction. Le ministre dit encore attendre la réponse du Conseil d’administration ainsi qu’un plan chiffré avec une échéance afin de voir comment redresser la société.

Problème de gouvernance

Selon Hassoumi Massaoudou, « le problème au niveau d’ASUSU est un problème de gouvernance». Des fonds importants qui s’élèvent à plus de 10 milliards de FCFA sont logés par plusieurs entreprises publiques au sein de la société a confirmé le ministre. « En tant que ministre des finances, je suis responsable de garantir la bonne utilisation de l’argent public  et compte tenu des problèmes qui ont commencé à apparaitre au niveau de la société après le passage de la Commission bancaire de la BCEAO, j’ai souhaité un plan qui garantisse la protection des ressources publiques qui sont engagés là-bas » a poursuivi le ministre Massaoudou. En plus de la question de la protection des fonds publics, le ministre des Finances a par ailleurs ajouté qu’en sa qualité de ministère des Finances, c’est aussi « son devoir de protéger les dépôts des clients et de préserver le système financier ». Pour Hassoumi Massaoudou donc, cette affaire d’ASUSU est «une question simple et une question de gestion courante ».  Ce n’est d’ailleurs pas la première a-t-il ajouté qu’un ministre des finances intervienne à chaque fois qu’il s’est agit d’argent public. « Le reste n’est que spéculation » a enfin conclut Massaoudou pour qui, « il y a aucune interférence politique ni chasse à la sorcière, et qu’il ne fera pas de commentaires sur ce qui se dit».

Et maintenant ?

La sortie du ministre confirme pour l’essentiel les arguments avancés jusque-là par les différentes sociétés publiques notamment la SOPAMIN dans cette affaire. Il confirme également les propos de Réki Djermakoye lorsqu’elle affirmait subir des pressions de la part de la tutelle pour « la faire démissionner de son poste ». Massaoudou reconnait également avoir ordonné le retrait des fonds des sociétés d’Etat logés au sein d’ASUSU.

Depuis d’ailleurs, les choses ont quelque peu évolué dans le sens d’une amplification de la crise que traverse ASUSU. Après la SOPAMIN, c’est désormais  la SONIDEP a demandé par voie judiciaire, la saisie des comptes ainsi que des biens de la société pour défaut de remboursement de leurs fonds. Les comptes de la société sont actuellement saisis par action judiciaire de ses créanciers et tout laisse à croire que les autres sociétés d’Etat suivront bientôt. Malgré cette situation qui est de nature à impacter les activités de la société, le mercredi dernier, le Conseil d’administration d’ASUSU s’est réunit en session extraordinaire à l’issue duquel il a décidé de renouveler sa confiance à la directrice Réki Djermakoye. Ce qui sonne comme une fin de non recevoir à la tutelle qui dispose néanmoins d’autres alternatives pour parvenir à ses fins. Plus que jamais donc, ASUSU est en zone de turbulences en dépit de l’impact certain que cela induira dans l’économie du pays surtout au regard de la place qu’a prise cette institution dans le système financier nigérien dans son ensemble et le résultat de ses activités dans la promotion de l’inclusion financière surtout dans le monde rural et au profit des PME.

A.Y.B (Actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+10 #1 weezy 26-03-2018 23:29
tu n'a même pas honte il faut ramener nos 200Milliards d'abord,espèce de voleur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 Seini Moussa 26-03-2018 23:58
Mais qui croit à ce gros menteur national? Pour exemple quel mensonge n'a t-il pas dit dans l'affaire des 200 milliards,et en plus il dit que lui il est là pour la protection des fonds publics de l'état c'est faux monsieur le menteur national ! Si tel est le cas pourquoi ces nombreux bradages de l'argent du contribuable nigérien par ces autorités illégitimes ? Donc ne viens pas raconter des baubards. Personne ne va te prendre au sérieux car tu ne l'es pas !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Naba Kantchari 27-03-2018 01:00
Oulàlà....Dites-moi donc que c'est Hassoumi qui a mis ASUSU en faillite.

LISEZ CE TEXTE

En 1988 (si j'ai bonne souvenance en mars), l'intendant militaire Beidari Mamadou, alors Ministre des Finances était allé à la BDRN (la 1ère banque du Niger) pour une visite (disons-le sans importance - juste pour les images télé) où il avait reçu des explications sur la situation de trésorerie de la banque qui n'était très reluisante. À sa sortie de l'immeuble, Beidari Mamadou avait ouvert sa grande bouche, avec toute sa bêtise et son ignorance, pour dévoiler sur la place publique, le secret professionnel et les informations confidentielles.
La suite ressemble à ce que ASUSU vit aujoud'hui: les opérateurs ont commencé par retiré leurs dépôts et épargnes et refusent de placer leurs argents à la BDRN. Conséquence, la BDRN a fermé ses portes et une nouvelle banque, la SONIBAnK est née.
30 ANS plus tard, Hassoumi répète la même stupide erreur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Naba Kantchari 27-03-2018 01:07
Ce qui me poignarde le coeur : ces [mot censuré]s pensent qu'ils savent tout alors que même le gros sens il ne l'ont pas à fortiori prétendre connaître quelquechose.

Qu'on aime ou qu'on déteste Raki-Fadima, elle ne mérite pas ce qui lui arrive. On devrait plutôt lui reconnaître le mérite de son chef-d'œuvre : ASUSU.

Hassoumi a agi par purs calculs politiques: Avec la base de données (adresses; numéros de cellulaire; informations contacts) de ses 650,000 clients, Raki-Fadima représente une force politique majeure. Sur Youtube, on peut la voir en train de remettre des prix de 1 million à Diffa. Hassoumi est bien conscient que Raki-Fadima représente une force politique sur le terrain et une arme redoutable à affronter. Elle a bâti cette force avec le temps.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Naba Kantchari 27-03-2018 01:09
MESSAGE À RAKI-FADIMA :

Va vite cacher tes serveurs et surtout les informations contact de tes clients. C'est ça le nœud du casse-tête.

Donald Trump s'est appuyé sur Facebook pour arracher le pouvoir, si tu t'appuies sur ton réseau de 650,000 clients tu vas t'imposer sur l'échiquier politique nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Dandaji-Kantchari 27-03-2018 02:08
AVIS À TOUS LES BANQUIERS:

NE DÉVOILEZ PAS VOS VÉRITABLES ÉTATS FINANCIERS À TOUS CES APPRENTIS POLITICIENS QUI IGNORENT LE FONCTIONNEMENT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 Bagague 27-03-2018 05:25
Et quand elle avait parlait,elle avait déformé les choses à son avantage
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #8 Haha 27-03-2018 06:14
Il a pris 370 millions de cfa pour achète un terrain au plateau vous avez quel salaire pour faire ca . Vous garantissez les bien public pour le bien de vos poches oui. Bande de voleur kit ici
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #9 dogo 27-03-2018 07:35
Hassoumi est correcte, honnête. il ne ment pas et n'est pas peureux. c'est un lionceau qui fait peur à ceux qui st malhonnêtes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 jade 27-03-2018 07:44
Qui tape le [mot censuré] vise le maitre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 Ali69 27-03-2018 07:52
Au delà des commentaires sur Assusu sa DG et Hassoumi, qu'elle est la voie de sortie pour cette institution aujourd'hui? Assusu était-elle capable de s'en sortir seule sans l'Etat, de sécuriser les dépôts des uns et des autres? le Conseil d'administration avait-il cette certitude en renouvelant sa confiance à la DG? si tel est le cas, c'est tant mieux, à la DG alors de clouer le bec à Hassoumi. mais si quelque part ils savent (DG et CA) que Assusu ne pourra pas se redresser dans les conditions actuelles, alors de grâce créer les conditions avant qu'il ne soit trop tard, au sauvetage de cette institution
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 Tchiwaké 27-03-2018 09:03
la fin justifie les moyens.
Ils sont prêts à sacrifier n'importe qui et n'importe quoi pour arriver à leur fin.
- Violer la souveraineté du pays avec l'installation des bases militaires étrangères
- Atteindre Hama Amadou en détruisant beaucoup des couples et en violant le doit au bien-être des enfants innocents en les emprisonnant dans des orphelinats
- Aujourd'hui la machine est marche pour détruire Ibrahim Yacouba à travers sa femme
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 DIYANFO 27-03-2018 09:17
Au Niger après le régime de kounché quand on t'accuse de détournement ce qu'on a fini avec toi. IBRAHIM doit prendre son courage à deux mains ou convaincre sa femme mais dans tous les cas ça ne change rien au plan mis en oeuvre. IBRAHIM est un ami du prédisent et celui-ci est en fin de mandat. je ne pense pas que le cercle de 13 (C13) aura confiance à lui pour un soutien ultérieur avec tout ce qui s'est passé entre eux. Ce qui intéresse le cercle maintenant s'est les cinq députés du MPN. Donc pour ne pas être accusé d'avoir trahi un ami, on préfère commencer par attaquer les proches comme ça il va partir de lui-même. Les alliés doivent toujours retenir la phrase prononcée par Massaoud "soit tu es avec nous, soit tu es contre nous". Autrement dit au PNDS un allié doit être docile, obéissant et sans ambition sinon gare à toi. On récupère tes députés et on te met au chômage. Aujourd'hui il y a aucun allié qui a une assurance parfaite de la fidélité de ses députés à part le LUMANA qui a montré la preuve. Ce que je suggère aux alliés du moment où ils n'ont aucune ambition présidentielle comme d'autres ont eu à le dire qu'ils fusionnent leurs partis au PNDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #14 DIYANFO 27-03-2018 09:17
Au Niger après le régime de kounché quand on t'accuse de détournement ce qu'on a fini avec toi. IBRAHIM doit prendre son courage à deux mains ou convaincre sa femme mais dans tous les cas ça ne change rien au plan mis en oeuvre. IBRAHIM est un ami du prédisent et celui-ci est en fin de mandat. je ne pense pas que le cercle de 13 (C13) aura confiance à lui pour un soutien ultérieur avec tout ce qui s'est passé entre eux. Ce qui intéresse le cercle maintenant s'est les cinq députés du MPN. Donc pour ne pas être accusé d'avoir trahi un ami, on préfère commencer par attaquer les proches comme ça il va partir de lui-même. Les alliés doivent toujours retenir la phrase prononcée par Massaoud "soit tu es avec nous, soit tu es contre nous". Autrement dit au PNDS un allié doit être docile, obéissant et sans ambition sinon gare à toi. On récupère tes députés et on te met au chômage. Aujourd'hui il y a aucun allié qui a une assurance parfaite de la fidélité de ses députés à part le LUMANA qui a montré la preuve. Ce que je suggère aux alliés du moment où ils n'ont aucune ambition présidentielle comme d'autres ont eu à le dire qu'ils fusionnent leurs partis au PNDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 tocaji 27-03-2018 09:25
C'est à la BCEAO de recommander la nomination d'un administrateur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 Hibib Hamza 27-03-2018 09:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Naba Kantchari :
Oulàlà....
La suite ressemble à ce que ASUSU vit aujoud'hui: les opérateurs ont commencé par retiré leurs dépôts et épargnes et refusent de placer leurs argents à la BDRN. Conséquence, la BDRN a fermé ses portes et une nouvelle banque, la SONIBAnK est née.
30 ANS plus tard, Hassoumi répète la même stupide erreur.


Ce n'est pas une erreur. C'est fait sciemment. On dit aux operateurs de retirer leur argent. Apres cela, que reste-t-il? Evidemment pas grand-chose. Apres on dit que ASUSU a fait faillite alors qu'on a soi-meme cree la faillite. Ces gens sont cyniques. Ils sont nes sans moralite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #17 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 27-03-2018 09:59
En intellectuel averti des NTICs pour s'éviter vos allégations à lui, collées, Massaoudou Hassoumi savait qu'avec la technologie avancée, aucun simple SMS ne peut parvenir d'1 usager de téléphone ou ordinateur "A" à son correspondant "B" sans être enregistré par la Bête/Serveur universel en ses adresses IP, Code jusqu'à l'image grâce à la caméra à infrarouge incorporée. Toutes ces informations enregistrées, resteront éternellement accessibles par ceux qui tiennent l’Épée de Damoclès sur la tête des tenants du pouvoir dans le monde; d'où, il est plus honnête à quiconque de SERVIR LA PATRIE QUE DE SE SERVIR. De nos jours, les mouvements financiers laissent partout, leur traçabilité sur la planète Pluton, soit-elle. Donc, tout le monde ne peut ressembler à l'H+ypocrite fuyard qui crut avoir réussi à sécuriser ses moult biens mal acquis dans des banques hawaïennes et occidentales. S'il est encore à son lieu de réfuge, c'est qu'il est utilisé en attendant d'être dénoncé jusqu'au slip, une fois pressé comme du citron et jeté comme la charogne aux carnassiers. Avec 7 modèles du MF Massaoudou Hassoumi dans le Gvt du Ninja Blanc de l'Aïr, SE le PM Brigi Rafini; le Niger se dira "SAUVÉ".
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Hum 27-03-2018 10:43
Vivement pour que Djamila Pressing devienne DG Asusu et on retourne nos 200 milliards à Asusu Pressing pour préparer le hold up electoral en 2021.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #19 Gorzo 27-03-2018 11:37
L'enfant prodige a parlé et a cloué les becs aux loups boyou. Du courage Hassoumi massaoudou. Elle gère mal la boite et maintenant on dit que c'est la politique. même Yacoubia ne cautionne pas la mauvaise, sinon c'est la fin de ses ambitions. Yacoubia est très propre pour être mélangé son nom dans cette sale entreprise de son "épouse". De grace, laissez hassoumi et yacoubia tranquille et dites à réki de justifier comment cette banqueroute est arrivée et proposer un plan de sortie de crise
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #20 KIMI 27-03-2018 11:37
HUM TU AS BIEN VU CAR CEUX LA SONT PRETS A TOUT CA CASSE OU CA BRISE ILS VONT TOUT FAIRE POUR GAGNER LES ELECTINS PROCHAINES SINON.......
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Tchiwaké 27-03-2018 12:55
KIMI, tout dépendra de la volonté d'Allah et non d'un être humain. Si tel est sa volonté, chose faite et dans le cas échéant vous allez dire quoi ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #22 halid 27-03-2018 13:01
La mauvaise foi des intervenants est patente et significative de la déchéance morale et religieuse de beaucoup de nos concitoyens.On ferme les yeux sur la vérité la plus évidente pour suivre son penchant subjectif et verser dans la politique politicienne.mais,quoi qu'on fasse,le jugement de Dieu omniprésent et omniscient reste sera implacablement au rendez-vous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #23 Nassara 27-03-2018 15:27
A ces deux derniers energumenes qui ont intervenu avant moi, sachez que Allah ne fait ni de la politique et encore moin qu´il ne gere quoique ce soit. Si les nigeriens baissent l´echine et croisent les bras, la bande a bazoum que Dieu n´a jamais voulu pour ce pays, va les niquer. C´est la seule certitude loin des extrapolations religieuses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 Nasser 28-03-2018 10:19
On s'en fou de leurs problèmes ,tout est politique . je m'en fou de tout ces politiciens égoïste qui ne pensent qu'à eux. Tout est politisé dans ce pays
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Peuple 29-03-2018 18:47
Citation en provenance du commentaire précédent de dogo :
Hassoumi est correcte, honnête. il ne ment pas et n'est pas peureux. c'est un lionceau qui fait peur à ceux qui st malhonnêtes.

Ironie ko
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Peuple 29-03-2018 18:47
Citation en provenance du commentaire précédent de dogo :
Hassoumi est correcte, honnête. il ne ment pas et n'est pas peureux. c'est un lionceau qui fait peur à ceux qui st malhonnêtes.

Ironie ko
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #27 Peuple 29-03-2018 18:47
Citation en provenance du commentaire précédent de dogo :
Hassoumi est correcte, honnête. il ne ment pas et n'est pas peureux. c'est un lionceau qui fait peur à ceux qui st malhonnêtes.

Ironie ko
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 Kossey 09-04-2018 15:03
La pauvre elle n a qu à s enprendre a elle mm massaoudou à bien agi
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 Kossey 09-04-2018 15:03
La pauvre elle n a qu à s enprendre a elle mm massaoudou à bien agi
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 AABDOULAZIZ MAMANE 13-07-2019 14:58
Matameye Niamey bjr c cmt Zinder
+227 96390825
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...