lundi, 18 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


AL IZZA Direction Generale bell

La directrice générale Madame Siddo Taleb Oumarou d’Al IZZA TRANSFERT vient de remettre sa démission au conseil d’administration de la dite société qui a par la suite confirmée son départ.

Zeyna transfert argent bis

C’est la situation qui prévaut au sein de la direction du groupe qui a conduit la directrice générale à claquer la porte. Entres autres motifs invoqués, le manque de considération du PDG d’Al IZZA à l’égard des travailleurs et surtout de la directrice, ce qui a instauré un climat des plus malsains au sein de la société.

A titre d’exemple, depuis quelque temps, une structure parallèle « Africa Express » a été créée au sein d’Al Izza et dont le fonctionnement ainsi que la gestion sont des plus opaques tout comme les fonds qui servent à mettre en place ces différentes sociétés qui fleurissent dans tous les secteurs de l’économie nationale.

En outre, la directrice générale s’est indignée du « débauchage des cadres et agents » de ASUSU S.A par Al IZZA TRANSFERT, au mépris et en violation flagrante des textes et lois en vigueur ainsi que de l’éthique professionnelle.

C’est au regard de tous ces manquements dans la gouvernance de la société ainsi que l’absence totale de connaissance du système financier et bancaire par le PDG qui n’en fait qu’à sa tête, que la directrice générale a décidé de quitter son poste. C’est en effet la seule manière qu’elle estimé nécessaire, après presque un an de service, afin de sauver sa réputation au vue des pratiques pas du tout orthodoxes qui ont cours au sein de la société et du groupe. On se rappelle que dernièrement, un bus d’Al Izza Transport a été intercepté par les FDS avec des cargaisons illicites.

Cadre expérimenté du secteur bancaire national, qui lui a valu d’être recruté à Al Izza Transfert, madame Siddo Oumarou Taleb, a donc choisi de partir la tête haute afin notamment de ne pas être complices des pratiques qu’elle a vu notamment l’origine douteuse de certains fonds et surtout une gestion aléatoire de la société par le PDG.

A.K.M (Actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 BERNADIN Aboubacar 23-03-2018 21:00
Quand ça va pourrir ,ça va sentir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Boubacar Issa 23-03-2018 21:13
C'EST le début du commencement. :lol: :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Moussa Alhassane 23-03-2018 23:06
Ce n'est pas la vrai version
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 Hrez 23-03-2018 23:59
Al'izza ou les tamasheq là pour eux c'est l'argent qui compte peut importe les moyens pour parvenir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Labizé 24-03-2018 00:21
Citation en provenance du commentaire précédent de Hrez :
Al'izza ou les tamasheq là pour eux c'est l'argent qui compte peut importe les moyens pour parvenir

Citation en provenance du commentaire précédent de Hrez :
Al'izza ou les tamasheq là pour eux c'est l'argent qui compte peut importe les moyens pour parvenir

Je voulu te demander d'arrêter d mettre le nom de tout une ethnie dans ce genre des citations après j m suis rendu compte que tu est [mot censuré]d c pour sa tu permets d'insulter tout une ethnie même ton père [mot censuré]d cherche cette argent par n'importe quelle moyens
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 nana 24-03-2018 06:37
To Niger day ta gangara, Allah ya kamamana kurin
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Issaka Tanko 24-03-2018 07:40
Rien n'arrivera du moins jusqu'en fin de règne des renaissants. Sachez simplement que l'histoire est têtue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 mai koranga 24-03-2018 08:23
Madame bonne chance,que DIEU vous donne une autre place plus sure et bien digne de votre Nom.la vérité sera dehors un beau matin;madame patience.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 dan dawra 24-03-2018 10:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Hrez :
Al'izza ou les tamasheq là pour eux c'est l'argent qui compte peut importe les moyens pour parvenir

ce ne sont pas des tamacheq,ce sont des arabes mauritaniens nigeriens habillés en tamacheq
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Le tché 24-03-2018 11:55
Cette institution comme les autres est une référence de l'exploitation de l'homme par l'homme.Aucun respect du code de travail ni de la convention collective,que du bazars.Chapeau à la DG d’Al izza
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Moubarak 24-03-2018 12:02
Du courage AL IZZA se l'argent qui compte parce-que avec ton argent tout es possible et facile a avoir une chose
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Bengue Boy 24-03-2018 17:00
Elle n'a pas fait comme l'autre qui se croit intouchable et qui après avoir dilapidé les fonds des autres se met sur les médias pour raconter n'importe quoi et demander qu'on la soutienne. Un DAT doit être restitué arrivé à terme, sinon on démissionne pour mauvaise gestion.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Express 24-03-2018 19:17
Sincerement je trouve les raisons avancée un peu flou. On a l'impression que la directrice se met a la place de l'etat en plus ou est le soucis si Al-IZZA recrute un ancien foctionnaire de ASUUS-SA?
Manque de consideration, cela veux dire quoi?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Maihatchi ouda 24-03-2018 19:19
Que Dieu te protège, en vraiment dire ta raison de te retiré dans c réseau qui ne sait ni le droit de employé ni le code de travail
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Maihatchi ouda 24-03-2018 19:19
Que Dieu te protège, en vraiment dire ta raison de te retiré dans c réseau qui ne sait ni le droit de employé ni le code de travail
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Alfounti 24-03-2018 19:19
Apparement le Niger est maudis a jamais. A chaque fois qu'une societe ou groupe de societe commence a reuissir c'est tout un probleme......et le plus grand probleme c'est les employés meme qui en veulent a leur employeurs......je suis depace...franchement!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 عبد الباقي 25-03-2018 15:05
Citation en provenance du commentaire précédent de Hrez :
Al'izza ou les tamasheq là pour eux c'est l'argent qui compte peut importe les moyens pour parvenir

:oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 Tchimi 25-03-2018 16:21
Mais les tamacheks ou arabes ils ont raison vous aussi, ils ont vu que le Niger n'as de pilote, une fois tu as l'argent tu peux imposé pour les dirigeants, ils n'ont jamais du respect à n'importe qui, pour quoi au temps de kountché ils ne sont pas venus à Niamey faire leurs lois.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 shampikilo55 13-01-2019 19:43
que Dieu nous aid
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...

Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

4 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

Le premier ministre s’est rendu dimanche 3 janvier à Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la commune de Tondikiwindi, où une centaine de civils ont été massacrés par des présumés djihadistes le...

Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

3 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

Plus de 24 h après le raid meurtrier d’individus armés contre les villages de Tchombangou et de Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri et près de la frontière malienne, aucun...