samedi, 27 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


cicp min

COMMUNIQUE DE PRESSE DU CADRE INDEPENDANT DE CONCERTATION POUR LA PRESSE (CICP)

Sept (7) journaux indépendants du Niger dont un (1) journal en ligne (voir liste à la fin du communiqué), réunis autour d’une structure dénommée Cadre Indépendant de Concertation pour la Presse (CICP), ont animé une conférence de presse ce lundi 19 mars 2018 au siège du journal l’Evénement.

Zeyna transfert argent bis

La question des contrôles généraux fiscaux diligentés au sein de tous les organes indépendants, particulièrement au niveau des journaux, et le processus ayant abouti à la désignation des représentants de la presse au sein du prochain Conseil Supérieur de la Communication, principal organe de régulation du secteur des médias au Niger, ont constitué le menu de cette deuxième sortie médiatique de certains patrons de la presse écrite, après celle du mois de février dernier relativement au même sujet de contrôle de fiscalité.

En prenant la parole le premier, M. Soumana Maïga, Directeur de Publication du quotidien « l’Enquêteur » a de prime abord précisé qu’une telle opération est légale d’un point de vue de la loi et lie toutes les entreprises de presse qui disposent d’un numéro d’identification fiscale. C’est dans l’ordre normal des choses, a-t-il insisté.

Toutefois, ce dernier s’est beaucoup interrogé sur la légitimité d’une telle opération à l’instar de plusieurs patrons de la presse qui y voient tous des manœuvres du pouvoir pour sévir contre les journaux très critiques vis-à-vis du régime de Mahamadou Issoufou afin de les empêcher de mettre à nu les pratiques corruptives qui mettent en cause les dignitaires de ce régime.

Pour M. Aksar Moussa Directeur de Publication du bihebdomadaire « L’Evénement », le régime peut continuer à initier des multitudes de contrôles fiscaux et même recourir à bien d’autres menaces, il ne réussira jamais à faire taire les journaux indépendants très déterminés à défendre la liberté de la presse et leurs entreprises autour du Cadre Indépendant pour la Concertation de la Presse (CICP). Ce dernier a saisi cette occasion pour rassurer l’opinion qu’un certain nombre des journaux travaillent activement avec leurs confrères sur le plan international, autour de nombreux scandales politicofinanciers, tels que l’affaire « urnaiumgate », « Mukourigate », pour ne citer que ces quelques cas.

L’opinion nationale et internationale saura qui a fait quoi au Niger au gré d’un véritable travail d’investigation qui est en train d’être fait à l’international, a-t-il martelé. Notons qu’au bout de trois à quatre semaines, ces contrôles sont quasiment terminés, certains organes de la presse écrite, notamment les journaux qui accablent le régime de critiques, ont d’ores et déjà reçu des notifications de la part des services des impôts.

C’est le cas de l’Hebdomadaire « Le Courrier » qui a été imposé à près de 10 millions de francs CFA sur la base des suppositions et non pas sur des pièces comptables, a déclaré M. Ali Soumana, Directeur de Publication de l’Hebdomadaire « Le Courrier » qui prenait également part à cette conférence de presse.  Le second point de cette conférence de presse a porté sur ce que le CICP a qualifié de simulacre de désignation des représentants de la presse au sein du prochain Conseil Supérieur de la Communication.

Notons que ces désignations ont été faites dans des conditions pas très démocratiques, car l’organe chargé de faire ces désignations n’a pas concerté tous les éditeurs de la presse indépendante et s’est plutôt arrangé de concert avec certains responsables de la Maison de la Presse, pour recruter des journalistes acquis à la cause du pouvoir. Le CICP a mis à profit sa conférence de presse pour annoncer les couleurs du prochain CSC qui selon lui sera au service exclusif du pouvoir et non pour la bonne cause de la régulation du secteur des médias tout entier.

Enfin, le Cadre Indépendant de Concertation pour la Presse a annoncé à l’opinion nationale et internationale la publication dans les tous prochains jours de son livre blanc dont le tome 1 est intitulé « Assassinat programmé de la presse indépendante au Niger ».

Quotidien l’Enquêteur, Bihebdomadaire l’Evénement, Hebdomadaire Le Courrier, Hebdomadaire le Canard en Furie, Hebdomadaire le Monde d’Aujourd’hui, Hebdomadaire l’Eclosion, Site d’information Niger Dépêches.

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+3 #1 TARANA BAMARADATCHÉ & HADI ELGAGAWA 21-03-2018 10:47
Dès que le nigérien monte un escalier de classe sociale; là, commence orgueilleusement sa métamorphose. Hier seulement, le DP du journal l’Évènement, commençait à connaitre la notoriété avec l'affaire des Bébés importés du couple HH+, alors qu'il était la risée de LUMANA qui le malmenait dans son origine d'agent de la Nigelec licencié suite à des forfaitures. Comme un faux ou sous diplômé en chômage s'engageant au contrat de l'enseignement qu'intrépidement défait le MEBA Daouda Mallam Marthé; ce DP de l'Évènement" mit ses clignotants vers le journalisme; métier au droit de se croire au dessus de la loi où il peut tout se permettre sans être inquiété. Bien qu'il fut courageux d'avoir attaqué la clique de vampires qui achetaient des enfants issus du confiscatoire des femmes enlevées par Bokoharam dont les enfants nés d'exactions charnelles, étaient enterrés vivants par ces sans foi ni loi, comme au temps de l'obscurantisme "Jahiliya" d'avant l'avènement de l'Islam. Les hommes d'Abubacar Chékau trouvèrent l'idée de les emmener dans une clinique écran qui les dépose dans une boutique d'enfants à vendre (prétendus à l'adoption mais en vérité, ne sont sauvés que ceux qui ont échappés...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 TARANA BAMARADATCHÉ & HADI ELGAGAWA 21-03-2018 10:58
...aux sacrifices humains par des hommes politiques accrocs du pouvoir). Mais, ne pas admettre des contrôles généraux fiscaux diligentés par l’État au sein de tous les organes indépendants pour emmener le Cadre de Concertation pour la Presse (CICP) afin d'alerter sur ce qu'ils appellent «l’assassinat programmé de la presse au Niger »; C'EST DÉPASSER LES BORNES DE LA SENSIBILITÉ DU PEUPLE relativement au civisme et à la citoyenneté, surtout que ce combat est mené en étroite ligne de conduite avec des individus comme ce prête nom de DG/RTL Labari dit Ali Idrissa conçu, moulé et formé comme une sauce fétide à la cause de soldat-désintégrateur de tissus social, l'H+ypocrite fuyard ex-PM, ex-PAN supposé père d'enfants Ibos. Manifestement, les incisives et canines ne déchirent plus parmi les dents du Collectif des SC conduit par le même Ali Idrissa et le célibataire endurci sans enfant Mahamadou Nouhou Arzika. Cette fois-ci, s'engage le Collectif des journaux indépendants: l’Enquêteur, l’Événement, Le Courrier, le Canard en Furie, le Monde d’Aujourd’hui, l’Éclosion, Site d’information Niger Dépêches. Ne voit-on pas la boite d'allumettes entre les mains de l'H+ypocrite fuyard? Prudence!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Goro Ba Dicko. 21-03-2018 15:56
sacré Hama Amadou ! Même son cercueil fera fuir certaines personnes au Niger. Le jour où il y aura un tremblement de terre au Niger (que Dieu nous en préserve), ils diront, dans leur hantise maladive, qu'il y a une main de Hama Amadou. Avec cette canicule de 45° et même l'installation tardive de la saison pluvieuse, il ne manqueront de regarder du côté de ce Monsieur qui trouble leur sommeil. On comprend pourquoi ce Monsieur est "empêché" de séjourner dans son propre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 17:42
troubles-post-electoraux-la-cndh-condamne-les-actes-de-violence-et-appelle-les-fds-a-faire-preuve-de-professionnalisme-dans-le-maintien-de-l-ordre Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:52
coupure-d-internet-et-tensions-post-electorales-au-niger-que-mijote-le-regime-sortant-par-africtivistes Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article,...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...

Dans la même Rubrique

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.

Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

26 février 2021
Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article, la Ligue des Blogueurs et Cyber-Activistes Africains pour la Démocratie (Africtivistes) appelle au calme...

Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

26 février 2021
Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de matinée et en compagnie de deux (2) ses avocats, dans les locaux de la Police...

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...