samedi, 27 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Reki Djermakoye Yacoubou

La directrice générale de ASUSU S.A a finalement décidé de sortir de son mutisme et de relater sa version des faits à propos de l’affaire qui fait actuellement la une de l’actualité nationale. Il s’agit de l’affaire ASUSU S.A avec les différentes informations sur les risques de déstabilisation voire de liquidation de l’institution de micro-finance la plus importante du pays. Dans un point de presse qu’elle a animé, dimanche 18 mars, Madame Yacoubou Réki Djermakoye s’est largement épanché sur le sujet et est revenu sur «les menaces et chantages » qu’elle affirme subir et partant l’institution qu’elle dirige, afin de la « démissionner de son poste ».

Zeyna transfert argent bis

Le point de presse intervient deux jours après la sortie officielle de ASUSU S.A sur le contentieux qui oppose la société à la SOPAMIN S.A et qui défraie également la chronique. Contrairement au communiqué officiel du vendredi dernier, dans son point de presse du dimanche, la directrice de ASUSU a bel et bien confirmée l’existence de tensions avec son autorité de tutelle [le ministre des finances, NDLR]. Il s’agit notamment des pressions pour qu’elle quitte la direction de la société qu’elle a pourtant créée il y a une quinzaine d’années. « Notre autorité de tutelle m’a demandé d’aller prendre conseil auprès de mon mari et de ma famille en vue de mon départ de ASUSU » a confirmée Réki Djermakoye qui a ajouté qu’au terme de ses concertations, elle a décidé de garder son poste de DG ASUSU. « Je reste et demeure la directrice générale de cette fierté nationale qui a commencé ses premiers pas dans un garage et voilà plus de 15 ans que nous sommes aux cotés des populations vulnérables pour une lutte sans relâche contre la pauvreté au Niger et Incha Allah avec l’aide de tous les nigériens et nos partenaires techniques et financiers, nous continuons notre mission » a poursuivi la DG d’ASUSU S.A.

CHANTAGE ET MENACE

« Je ne vais céder à aucun chantage et aucune menace » a clairement réitéré, dans son point de presse, Mme Yacoubou Réki Djermakoye qui a souligné avoir pris cette décision malgré « sa bonne foi pour trouver une solution heureuse à cette situation sans fondements juridiques ». Elle a profité de l’occasion pour battre en brèche certains arguments mis en avant par la tutelle et qui seraient selon ses explications, le prétexte trouvé pour la forcer à démissionner. Il s’agit d’un rapport de la Commission bancaire (COBAC, régulateur sous-régional), qui aurait relevé certains manquements et irrégularités dans sa gestion. Selon Réki Djermakoye, le rapport lui serait pourtant favorable. La preuve, l’institution est en train d’atteindre tous ses objectifs malgré la conjoncture actuelle et certains facteurs exogènes mais aussi internes qui ont fragilisé ASUSU mais dont elle est en train de se relever.

Par ailleurs, Réki Djermakoye a aussi évoqué les contentieux entre ASUSU et certaines sociétés publiques notamment avec SOPAMIN, l’affaire qui fait aussi polémique, et à ce sujet elle est allée plus loin que le communiqué officiel qui fait cas juste d’un « contentieux normal entre deux partenaires commerciaux ». Selon la DG de ASUSU, des entreprises publiques ont bel et bien été sommées de retirer leurs fonds déposés au niveau de son institution alors que la société n’est pas concernée par le Compte unique du Trésor mais aussi que certains dépôts ne sont pas arrivés à terme conformément aux contrats signés entre les deux parties.  Elle a reconnu certes certains retards dans des paiements, que justifie la conjoncture, mais affirme que ASUSU a proposé un calendrier de remboursements pour respecter ses engagements avec ses partenaires. Des pratiques sommes toutes courantes dans le secteur comme l’a souligné Réki Djermakoye.

Aussi, la DG de ASUSU a confirmé le débauchage des dizaines de cadres de sa société au profit d’une autre institution concurrente, ce qui ferait parti des manœuvres pour liquider l’institution même si elle l’a pas explicitement dit.

CONTRE-OFFENSIVE

Avec cette sortie médiatique, « l’affaire ASUSU » est donc loin d’avoir tirée son épilogue. Il va sans dire que dans les prochains jours, la tutelle qui a été particulièrement indexée dans cette affaire va riposter. La polémique a assez enflée dans cette affaire qui commence déjà à soulever des interrogations au sein de l’opinion sur les réelles intentions de ceux qui cherchent visiblement noise à la directrice générale de Asusu. Certains observateurs ont vite fait d’établir un lien entre cette sorte de cabale qui vise Réki Djermakoye et sa proximité avec certains leaders politiques bien en vue du moment. C’est notamment le cas de son époux qui n’est autre que l’actuel chef de la diplomatie et président du MPN Kishin Kassa mais aussi d’autres personnalités qui font partie, directement ou indirectement, de l’actionnariat de l’institution de micro finance. Des accusations qui ne restent pour le moment que des allégations mais comme on dit, il n y a pas de fumée sans feu et au regard du contexte actuel, rien ne peut empêcher à l’affaire de subir les interférences politiques de coutume.

En tout cas pour l’heure, tout ce qu’il convient de retenir de cette crise qui ne fait que commencer et qui met à rude épreuve un des fleurons de l’économie nationale, c’est que la directrice Réki Djermakoye est décidé à se battre jusqu’au bout. Après les concessions qu’elle annonce avoir faite, la DG de ASUSU contre attaque et semble partir à l’offensive. Sans mettre de coté son ambition pour son institution comme en témoigne l’appel qu’elle a lancé à la fin de son point de presse  « pour que les nigériens continuent à nous faire confiance ». Ce lundi  d’ailleurs, ASUSU lance une vaste campagne d’ouverture de compte sans frais de tenue de compte sur toute l’étendue du territoire nationale. Comme quoi et malgré tout, il n y a encore aucun impact de l’affaire sur les activités de l’institution.

asusu communique officiel

asusu communique officiel bis

A.Y.B (Actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+7 #1 SIDWAYA 19-03-2018 10:58
Laissons nos différends égoïstes de côté et œuvrons pour le bien être de nos populations déjà meurtries par toutes sortes de maux socio-politiques.
Madame, bon courage. Vous faites la fierté des femmes battantes pour l'émergence.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 seynos 19-03-2018 11:39
ASSUSU n'est pas né dans un garage mais plutôt de la ligne de crédit du Projet de Réduction de la Pauvreté (PRP) financé sur ressources BAD
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Nabangui 19-03-2018 11:43
Bon courage madame reki, tout ira bien par la grace de Dieu. Bien faire et laisser dire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 ok 19-03-2018 11:53
Bjr
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 BAOBAB 19-03-2018 12:19
encouragements Madame.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Adamou Hamani 19-03-2018 13:33
Battante que vous etes vous vous en sortirez grandie insha allah. Patience seulement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 GÉORGIENNE DE TBLISSI 19-03-2018 14:56
Voilà une rare parmi les rares filles du pays qui savent ce qu'elles font et font ce qu'elles savent. Tel qu'elle l'a affirmé: «Je reste et demeure la directrice générale malgré les chantages et menaces». En effet; la DG de ASUSU S.A, Mme Réki Djermakoye, est une combattante intrépide du sillage de l'Honorable Rabiou Abdou pour qui, les questions bancaires ne posent aucun souci d'éclaircissement. Le chanteur Abdou Katchakatcha disait: "Dadjin Ténéré saï Maza da mangnan Mata". Des faux diplômés, tel un Ali Gazagaza ne peuvent que patauger sur ces détails. D'ailleurs, il faut que Mme Réki Djermakoye renforce la garde car, rien n'exclut un complot contre Asusu SA dont les malveillants individus cherchent à couler dans ces genres d'opérations. Nous avions étudié (en différents domaines d'étude) avec un très jeune nigérien (Finances, Banque et monnaie) en France à la Sorbonne/Paris qui est sorti majeur d'entre tous; avant de se spécialiser dans un autre domaine bancaire peu enseigné en Afrique subsaharienne. Aujourd'hui, il sert une grande Multinationale française quelque part en Afrique et peut vous défaire tous les nœuds de votre Banque, Mme. Que Dieu te protège des malveillants!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 ABDOULAZIZ MOUSSA 19-03-2018 15:19
Courage raki incha allah tu sortiras victorieuse
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Yampabou 19-03-2018 16:37
Bonjour Madame
Dites à vos détracteurs, quoi qu'ils fassent, quoi qu'ils disent, vous êtes nées à la première heure. Et de famille noble.
Que le [mot censuré] peut aboyer en longueur de journée, la caravane va continuer son chemin.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Hajia Rabi Valentin 19-03-2018 16:58
Mon pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Tawey 19-03-2018 17:20
'ils n'ont pas d'amis(es), ils n'ont que des intérêts et sont prêts à tout"
Bon courage
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #12 GASKIYA VRAI 20-03-2018 06:03
C'est bien beau de compatir, mais allez voir qui est réellement cette dame et ensuite vous pourrez mieux la défendre.
Juste quelques précisions, cette femme n'est pas aussi douce que vous l’imaginez, c'est un serpent, une bagarreuse dans le vrai sens du terme.
Elle en est à son 3 eme époux, vous pouvez dors et déjà imaginé le type de femme...Je préfère m’arrêter ici.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Mairiga 20-03-2018 07:36
Citation en provenance du commentaire précédent de GASKIYA VRAI :
C'est bien beau de compatir, mais allez voir qui est réellement cette dame et ensuite vous pourrez mieux la défendre.
Juste quelques précisions, cette femme n'est pas aussi douce que vous l’imaginez, c'est un serpent, une bagarreuse dans le vrai sens du terme.
Elle en est à son 3 eme époux, vous pouvez dors et déjà imaginé le type de femme...Je préfère m’arrêter ici.

Sa vie privee ne nous interesse pas, c´est sa capacite a innover et a produire qui prime. Issoufou a appele a des coups d´etat au niger, il a demande aux partenaires du niger de couper l´aide aux nigeriens, il a fait liberer de force des prisonniers, bref que n´a t´il pas fait de mal a ce pays en tant qu´opposant et en tant que president et pourtant vous ne dites rien. Cette dame a eu le merite de creer une entreprise qui cree des richesses et des emplois, mais apparemment dans ce pays qui marche a l´envers, ce sont les etres nuisibles qui sont celebres et les plus utiles sont combattus avec rage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Boubacar Issa 20-03-2018 15:41
Courage, soutien à 100/100
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 agali same same 20-03-2018 16:08
mais M Zada il faut savoir raison garder que demander le remboursement d'un milliard d'un coup à une structure de micro finance c'est faire preuve d'insouciance face à l'intérêt général .C'est vrai vous avez parlez d'échéance que la structure a proposé mais qu'elle n'arrive pas à honorer .Mais en matière commerciale il y a toujours des aléas pour contrer les ambitions .Autre chose d'incompréhensible avez vous mesuré le risque en déposant vos fonds dans une structure de micro finance même si vous parlez aujourd'hui de relations commerciales ? A Mon entendement c'est juste aidé une structure qui fait un service public sinon votre responsabilité est
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 17:42
troubles-post-electoraux-la-cndh-condamne-les-actes-de-violence-et-appelle-les-fds-a-faire-preuve-de-professionnalisme-dans-le-maintien-de-l-ordre Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:52
coupure-d-internet-et-tensions-post-electorales-au-niger-que-mijote-le-regime-sortant-par-africtivistes Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article,...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...

Dans la même Rubrique

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.

Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

26 février 2021
Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article, la Ligue des Blogueurs et Cyber-Activistes Africains pour la Démocratie (Africtivistes) appelle au calme...

Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

26 février 2021
Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de matinée et en compagnie de deux (2) ses avocats, dans les locaux de la Police...

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...