vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


document alerte attaque terroriste

Depuis quelques jours, circule sur les réseaux sociaux, un message attribué au commandement de la gendarmerie nationale et qui fait cas d’une alerte adressée aux différents corps sur la présence de terroristes à Niamey. Le message qui est datée du 15 mars a tout l’air  d’une « alerte terroriste » sauf qu’en l’espèce il s’agit, au cas où il est authentique, d’un document qui de toute évidence relève des questions de « sureté nationale ».

Zeyna transfert argent bis

On ne sait par quelle manière et pour quel objectif, il s’est retrouvé sur les réseaux sociaux et partagés tout le long du weekend entre des proches puis des groupes de discussions surtout sur Whats’up. De quoi provoquer une certaine psychose dans la capitale bien que, ce n’est un secret de polichinelle, Niamey comme les autres capitales de la sous-région, constitue une cible pour les groupes terroristes dont on connait désormais la capacité de nuisance comme l’atteste le dernier attentat de Ouagadougou. De l’avis de beaucoup d’analystes, la capitale nigérienne est même « une cible de premier choix » pour ces groupes terroristes qui ont déjà attaqués à plusieurs reprises notre pays, parfois à quelques encablures de Niamey.

C’est donc tout à fait normal que les services de renseignements et les forces de défense et de sécurité soient en permanence sur leur grade et que soit relevé le niveau de sécurité surtout lors des grands évènements comme c’était le cas dernièrement avec la réunion des ministres de l’intérieur du Sahel et des pays de l’UE sur la migration.

Le contexte sécuritaire actuel impose d’ailleurs même que l’Etat soit plus proactif dans l’anticipation et la gestion des risques en rappelant à la population le risque ambiant ainsi que les mesures à adopter en pareille circonstance. En somme, de vraies alertes officielles comme dans d’autres pays afin de pousser la population à la prudence et à la vigilance et surtout à collaborer en signalant tout comportement suspect.

C’est à notre avis une nécessité dans le contexte actuelle d’autant que la publication de tel document est de nature à provoquer une vraie psychose au sein de la population et même de l’amalgame. Certains n’ont pas, par exemple, hésité à faire le parallèle entre cette « présumée présence de terroristes qui se préparent à mener des attentats à Niamey » et « la forte présence constatée ces derniers temps dans la capitale, des déplacés en provenance de pays voisins notamment du Mali ». D’autres pensent plutôt que c’est une manœuvre du régime pour interdire désormais les manifestations publiques notamment de l’opposition et de la société civile dont l’ampleur a de quoi ébranler le gouvernement.

Tout cela alors qu’il n y a pas d’alerte officielle d’attentat et contactée par acutniger pour en savoir davantage, une source sécuritaire nous a confié, et sans s’attarder sur le dit document, que « Niamey la plupart des capitales de la sous-région sont en état d’alerte permanente ». Selon notre source, plusieurs menaces ont d’ailleurs été déjà « traités » et des « attentats déjoués à temps » dans notre pays. Recoupement pour recoupement, une autre source sécuritaire aussi et bien placé a remis en cause l’authenticité dudit document malgré son « semblant d’officiel ». Mais quoiqu’il en soit, a ajouté notre interlocuteur, « Nous sommes en état d’alerte permanente ».

A quoi ça sert alors d’amplifier cette psychose qui risque de provoquer l’effet  contraire, c'est-à-dire d’une nation qui fait bloc contre des risques d’agression extérieure ? C’est là tout l’enjeu et à notre avis, il est nécessaire que les autorités pensent à changer de stratégie de communication en anticipant sur toutes les menaces et en étant proactif sur la sensibilisation de la population. La guerre aujourd’hui, c’est aussi et surtout une guerre de communication, et à notre avis, en parvenant à imposer une sorte de psychose permanente ou divers interprétations dont certaines tendancieuses, les terroristes  auront alors déjà gagner une manche.

A.Y.B (Actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+4 #1 Pour la justice et la democratie 19-03-2018 11:52
D accord si c est uniquement pour des raisons securitaire..mais si c est une campagne d intoxication dont le but est uniquement d interdire la marche du 25 mars..alors nous dirons tout simplement de rester vigilant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Question 19-03-2018 13:55
Cmt un document aussi important a été enlevé d'un classeur et photografié. On est certe au temps du numérique mais restons professionnel.
Exple:- décision du conseil de ministre dans la rue avant la fin de celle ci
- Passport donnée à des dignitaires par tactic ds l'interet de nos affaires, dans la rue
- etc etc
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 16:10
troubles-post-electoraux-2-morts-et-pres-de-500-arrestations-depuis-mardi-niamey-toujours-sous-haute-tension Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 14:36
ibrahim-moussa-redacteur-en-chef-du-journal-nigerien-la-roue-de-l-histoire-analyse-pour-apa-les-principaux-chantiers-de-mohamed-bazoum Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...

Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

25 février 2021
Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de quelques irrégularités, notamment la saisie de faux bulletins de vote à Dogondoutchi (Sud-Ouest) par la Commission...

Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

25 février 2021
Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité...

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...