jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


marche 25 02 2018

La société civile indépendante a encore battu le pavé ce dimanche 25 février à Niamey et dans plusieurs villes du pays.

Dans la capitale, c’est une impressionnante foule qui a répondu présent à l’appel du Cadre de concertation de la société civile. De la place Toumo, lieu du rassemblement, à la Place de la Concertation où s’est tenu un gigantesque meeting, les manifestants ont scandés des slogans hostiles à « la loi des finances et à la mauvaise gouvernance du régime Issoufou Mahamadou ».

Zeyna transfert argent bis

Sur des pancartes, on pouvait lire « Dehors les forces étrangères », « A bas la loi des finances sataniques » ou encore « Honte aux députés et au gouvernement ». De plus en plus de citoyens ont appelé aussi le chef de l’Etat à « écouter pour une fois son peuple ».

La mobilisation va continuer selon les organisateurs qui donnent déjà rendez-vous pour le 15 mars prochain pour une cinquième Journée d’action citoyenne (JAC) afin de « contraindre les princes qui nous à satisfaire nos légitimes revendications et aspirations ».

Il convient de noter qu’en plus des organisations de la société civile, des partis politiques de l’opposition ainsi que des centrales syndicales se sont joint à la contestation populaire qui ne cesse de prendre de plus en plus de l’ampleur comme en témoigne l’impressionnante mobilisation de ce dimanche 25 février.

marche 25 02 2018 BIS1

Actuniger.com

--------------------------------------------   --------------------------------------------       --------------------------------------------     --------------------------------------------

Voici en intégralité, la déclaration lue lors du meeting qui a sanctionné la manifestation à Niamey.

CADRE DE CONCERTATION ET D’ACTIONS CITOYENNES DE LA SOCIETE CIVILE NIGERIENNE INDEPENDANTE

DISCOURS DU 25 FEVRIER 2018

Chers (es) Concitoyennes et Concitoyens

Chers Compatriotes,

En cette quatrième Journée d’Actions Citoyennes, nous voilà une fois de plus dans les rues de nos principales villes du pays, pour exprimer de vives voix notre protestation et notre opposition patriotique contre les pratiques de gouvernance actuellement en cours au Niger sous le régime dit de la renaissance, qui s’emploie à nous imposer depuis janvier des mesures antisociales et impopulaires contenues dans la loi scélérate des finances 2018.

Ce combat citoyen s’impose à nous tous comme une nécessité absolue du moment, face au mépris qu’affichent les princes, qui nous gouvernent sans égard à la Constitution et aux lois de la République, qui fondent pourtant, notre Etat de droit, qui est sensé garantir à tous l’égalité devant la loi et les services publics.

De plus en plus, tous les citoyens, même les plus optimistes et/ou les plus naïfs, découvrent chaque jour, un peu plus, le vrai visage de nos « samaritains » d’hier, aujourd’hui au pouvoir. Leurs actes trahissent grandeur nature leurs beaux discours d’hier auxquels, ils n’ont jamais cru en fait.

A la vérité, nos « amis », qui se présentaient hier seulement comme des démocrates, ne sont en réalité que des apprentis dictateurs, véritables valets locaux de l’impérialisme international, dont le seul projet consiste à s’enrichir sur le dos du peuple et à livrer le pays aux grandes puissances et aux compagnies étrangères. 
Leur volonté d’imposer aujourd’hui, envers et contre tout, une loi de finances aux conséquences négatives pour les populations déjà meurtries, relève de cette logique.

Aujourd’hui, ces apprentis dictateurs, valets locaux de l’impérialisme, sont désormais à visage découvert. La plupart d’entre eux sont rattrapés par leurs discours mensongers et trompeurs. Beaucoup de nos compatriotes, qui ont cru de bonne foi à leurs discours d’hier, sont aujourd’hui déçus et désabusés par la désinvolture et l’arrogance, doublée de la trahison et de la félonie, qui caractérisent leurs rapports aux citoyens.

C’est pourquoi, face au mépris affiché par les prétendus démocrates d’hier, devenus aujourd’hui des sinistres affairistes, nous avons la responsabilité historique de continuer la lutte actuelle jusqu’à la satisfaction de notre juste et légitime revendication de l’abrogation pure et simple de toutes les mesures antisociales et impopulaires contenues dans cette fameuse loi des finances 2018.

Car, il est proprement inadmissible et inacceptable qu’au moment où le gouvernement accorde des cadeaux fiscaux et des exonérations fantaisistes à des multinationales bien nanties, qu’on institue des impôts et taxes sur des produits (biens et services) de première nécessité et que les recettes collectées servent à financer des dépenses de prestige et des emplois fictifs au détriment des services sociaux de base comme la Santé et l’Education.

A l’heure où nous parlons, des contractuels de la santé et de l’éducation peinent à jouir de leurs pécules régulièrement. Ceux de la santé enregistrent aujourd’hui, six mois d’impayés pour des pécules de misère d’à peine 55000F par mois dans ce contexte de renchérissement tout azimut du coût de la vie.

Pendant ce temps, la clique au pouvoir profite de sa position pour amasser des rétro-commissions et orchestrer toute sorte de rackets pour se faire de l’argent illicite, comme il est loisible à chacun de le constater, au regard de son train de vie ostentatoire et hors du commun.

Ils ont bradé notre souveraineté, comme en témoignent les contrats léonins qu’ils signent les yeux ouverts avec des compagnies prédatrices et l’installation des bases militaires étrangères, qui ne sont ni plus ni moins que des forces d’occupation, dont ils attendent une certaine protection.

Aujourd’hui, en lieu et place de la considération qu’ils méritent, les Nigériens qui réclament justice n’ont droit qu’à la haine, au mépris et à l’humiliation quotidienne de la part certains caciques du Pouvoir, qui s’estiment en terre conquise et soumise.

En témoigne, leur déclaration rendue publique, le mercredi 14 février 2018, ainsi que leur décision d’organiser une marche de réplique, le 04 mars prochain au lieu de travailler à donner une réponse idoine à la préoccupation collective. Quelle outrecuidance ! Quelle arrogance ! Quel mépris !

Aussi, réitérons-nous notre appel à la continuation de la lutte citoyenne et patriotique en cours à travers les JAC avec plus d’engagement, de détermination et de combativité en amenant le maximum des citoyens nigériens à s’impliquer partout, dans toutes les communes Niger, pour contraindre les princes, qui nous régentent, à satisfaire nos légitimes revendications et aspirations

Rendez-vous est donc pris pour le 15 mars 2018.

Tous unis, nous vaincrons !

La lutte continue !

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-9 #1 Getteur 25-02-2018 14:41
"Gomnati bai kamata ba yana bara bara ba" disait N Arzika, c'est justement dans ce sens que cette loi de finance a été instituée pour faire face justement à l'indépendance économique. Ouii il le faut, et chacun doit contribuer mais le gouvernement a épargné le monde rural pour se focalisé uniquement aux plus nantis, quoi de normal et juste. Le jour où le nigerien met sa passion et son intérêt mesquin à côté au profit de l'intérêt général qu'est le développement de notre chère nation, le Niger se hissera aux rangs des pays fiers et souverains. Mais quand ? On sait pas, donc on attend pas ce jour, il faut bousculer les choses. C'est ce qu'a fait nos visionnaires dirigeants d' aujourd'hui, et ils ont nos ebranlables soutiens ! Rendez-vous tous le 04 mars pour le prouver.
Vive le Niger, vive son indépendance économique
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 BAMUSSON TCHUNKUSUMA 25-02-2018 15:13
Pauvre de toi, Elhadj Mahamadou Nouhou Arzika Pdt d'MPCR! Nous te croyons assez cultivé pour comprendre les grands phénomènes contemporains; hélas! Oublies-tu que tous les jours ne sont pas Dimanche? Si vous avez combattu pareil acte au temps du sage Président Baba Tandja Mamadou et avez réussi, c'est parce qu'au lieu d'un improbable coup d'état , l'h+ypocrite acoquinant PM était là aux aguets après vous avoir tous bien sucré du financement de votre combat pour prendre le pouvoir et le lui remettre. Le vieux sage vous ayant compris et comme pour faire mordre le doigt au champion des coups-bas, Tandja Mamadou revint sur sa décision et rétablit l'ordre. Les contextes sociopolitique et économique n'étant pas les mêmes, les hommes qui nous gouvernent étant de toute autre dimension intellectuelle; il serait mieux que tu débrayes de cette clique des haineux revanchards qui t'utilisent à travers la structure MPCR et profitent de ton fanion pour avoir ce qu'ils désirent. Si tu es aussi incapable de comprendre ça, comment vas-tu proposer quoi que ce soit à nos Honorables élus du peuple pour qu'ils te considèrent à valeur de personne ressources capables d'aider le Niger à avancer?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Baban Khalid 25-02-2018 16:26
Ça reste pour nous les nigériens parce-que nous n'avons pas l’esprit de faire ALKUNUTU. Nous crions Seulement.
Additionnons avec des prières;
Insha'allah nous verrons
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Issa Goni 26-02-2018 00:54
100% ils good société civile continue d lutte 99% l peuples nigérienne son dernier vs.dieu protège Nous contre l ennemi du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 nutrition 26-02-2018 08:44
Je suis content de voir cette initiative de marche de 2h toutes les deux semaines. cela aura en effet un benefisse sur la sante des individus participant et donc ameliorer les indocateur sanitaire du niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Didier 26-02-2018 10:03
Nous sommes de coeurs avec vous nous osons espéré que les revendications seront considéré car ces princes nne vont pas reculer il faut mener des actions fortes tous ensemble nous vaincrons
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Dan Kassa 26-02-2018 14:03
LAISSEZ PARLER LES GENS. NE VOUS LAISSEZ JAMAIS AFFECTER PAR L'ATTITUDE DES PERSONNES MALVEILLANTES.
S'évertuer à justifier tous vos actes, finira par vous avilir. Soyez bienveillants et laissez parler les gens!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Dan Kassa 26-02-2018 14:07
Laissez parler ce soit disant société civile en perte de vitesse car "Si vous voulez vous justifier ou répondre à tous ceux qui vous humilient, insultent, critiquent, par ceux qui répandent des rumeurs et des méchancetés sur vous, vous y passerez toute votre vie" la race des Nouhou, Ali Idrissa, Tchangari ne savent que faire ça. c'est leur gagne pain
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Dan Kassa 26-02-2018 14:08
Chaque jour qui naît, un nouvel ennemi naît. Des ennemis naissent quand Dieu vous bénit. Des ennemis naissent quand Dieu vous élève. Des ennemis naissent quand vous impactez des vies. Des ennemis naissent quand vous êtes heureux, quand vous avez un peu d'argent, un bon travail, une belle maison, quand vous vous habillez bien...
La vie de certains n'a de sens que lorsqu'ils ils racontent des méchancetés sur les autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #10 Dan Kassa 26-02-2018 14:12
La race des Nouhou Arzika, Ali Idrissa, Tchangari a choisi de jouer en chair le rôle de Satan. Vouloir les convaincre que vous n'êtes pas ce qu'ils pensent c'est comme essayer de prier pour que Satan devienne croyant.
Alors Monsieur le Président de la République continuez d'avancer. Ne vous laissez pas affecter par les méchancetés! C'est la fin qui compte."
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #11 pif 26-02-2018 14:12
Si on est en démocratie un régime desavoue par le peuple n'est plus légitime c est juste une question de temps la vérité fini toujours par rattraper l usurpateur
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 Na YahSadiss Gaskya da Yadar Allah 27-02-2018 22:50
Tu n'es qu'un des pires idiots qui soient! Prépare ta conscience à comprendre ceci, si vous aimez la démocratie autant que vous la scandez:Citation en provenance du commentaire précédent de pif :
En démocratie, un régime n'est plus légitime s'il est désavoué par le peuple...
En combien de temps, ton papa a pu construire la maison où tu habites s'il ne la loue? N'as-tu pas vu qu'elle s'écroule au seul coup d'un bulldozer manipulé par le seul conducteur? En combien de temps as-tu économisé l'argent nécessaire pour t'acheter une moto ou voiture qu'un simple court-circuit électrique enflamme et en un rien de temps, tout est consumé? Combien de temps ton papa a pu réunir l'argent nécessaire pour épouser celle qui t'a mis au monde, l'entretenir jusque te mettre au monde. Il suffit qu'un semblable à l'H+ypocrite l'aborde et l'alite dans une chambre d'hôtel; et, quand l'époux les surprend, PIF! Ce toit conjugal s'écroule. "LES DIGNES ET SINCÈRES FILLES ET FILS DU NIGER, NE DOIVENT EN AUCUN CAS, LAISSER LES SABOTEURS TROUER LA COQUE DU PAQUEBOT QUE DIRIGE NOTRE AMIRAL COMMANDANT DE BORDS, SEM LE PDT ISSOUFOU MAHAMADOU DU NIGER ASSISTEE DE SE LE PM BRIGI RAFINI. Il ne s'agit pas de se dire citoyen, c'est d'être patriote.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Alheri 28-02-2018 07:29
C'est vrai, marcher 2h ou 3h est bénéfique pour la santé. Au moins l'espérance de vie des aigris va peut être l’allongée. Car un adage dit "que Dieu donne longue vie à mes ennemis pour qu'ils voient le bonheur que Dieu va m'accorder".
Leurs innombrables marches est un signe de la démocratie.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

19 octobre 2020
Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre 2020, l’Atelier régional d'analyse et de réflexion pour la contribution à...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...