samedi, 26 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

sonatrach niger

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a annoncé avoir découvert de nouveaux gisements d’hydrocarbures au Niger où il détient des permis d’exploitation. Pour le moment, il ne s’agit que «d’indices positifs», mais la découverte confirme le potentiel de la région et surtout du Niger qui se voit profiler de nouvelles opportunités pour le développement de ses ressources naturelles.

Avec une prudence mesurée, mais sur un ton optimiste, le PDG de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, vient de confirmer que des opérations d'exploration menées par le groupe pétrolier algérien ont abouti à la découverte de nouveaux gisements d'hydrocarbures au Niger. «On a foré et on a trouvé. Mais pour l'instant, ce n'est pas encore une découverte économique, parce qu'il faut toute une phase d'évolution et malgré cela, les prémices et les indices sont très positifs», a déclaré Ould Kaddour lors d'une conférence de presse, tenue le lundi 12 février dans la commune de Hassi Messaoud, près de la frontière nigérienne.

La Sonatrach explore depuis plusieurs années au Niger où elle a obtenu, depuis 2005, un permis de recherche à travers notamment sa filiale internationale SIPEX, activé sur le bloc de Kafra. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que les autorités du Niger et les responsables de la Sonatrach font cas «d'indices très prometteurs» sur ce périmètre mitoyen du bloc algérien de Tafassasset, détenu par le groupe pétrolier algérien.

La région transfrontalière est en effet assez riche en hydrocarbures et en 2015, les deux pays avaient même convenu de substituer le contrat de prospection et de recherche que détenait la Sipex, par un contrat de partage de production (CPP) avec le groupe public Sonatrach. Les recherches se poursuivent donc et devrait permettre de confirmer ou non le potentiel du gisement conformément aux engagements souscrits et qui devraient se traduire par un investissement de près de 30 millions de dollars destinés à mettre en valeur le sous-sol nigérien.

Des enjeux énormes pour la Sonatrach et surtout pour le Niger

L'annonce du PDG de la Sonatrach est loin d'être fortuite. Elle confirme les ambitions africaines de la plus grande compagnie pétrolière du Continent qui repense aujourd'hui sa stratégie pour faire face à ses difficultés internes. Le Niger fait partie en effet des cibles prioritaires du groupe algérien, d'autant que ses autres projets sur le Continent, notamment en Libye, ont connu un coup d'arrêt en raison de la situation sécuritaire que traverse le pays.

Les enjeux sont encore plus importants pour le Niger qui a commencé depuis 2011 à produire du pétrole à partir du bloc d'Agadem, exploité conjointement avec le groupe pétrolier chinois CNPC. Avec certes une production modeste ( 20 000 barils/jour), mais un potentiel qui se confirme d'année en année. Selon les estimations, le Niger pourrait produire entre 60 000 et 80 000 par jour actuellement, mais par manque de débouchés pour exporter l'or noir, la production est limitée à 20 000 barils par jour, ce qui correspond à la capacité de raffinage de l'unique raffinerie du pays, la SORAZ, détenu à 40% par l'Etat et à 60% par la CNPC.

Depuis plusieurs années, le pays fonde son espoir sur la construction d'un pipeline de raccordement avec celui reliant le Tchad au Cameroun, ce qui pourrait lui permettre de booster sa production brute. Bien que tous les accords nécessaires ont été signés, la construction du pipeline reste bloquée en raison du contexte sécuritaire qui prévaut dans la zone frontalière avec le Tchad, mais aussi avec le Cameroun. Ce qui n'a pas pour autant empêché le gouvernement nigérien de délivrer ces dernières années, plusieurs autres permis de recherche à d'autres acteurs pétroliers.

Avec cette annonce de la Sonatrach, de nouvelles opportunités s'ouvrent pour le pays. En plus d'attirer de nouveaux investisseurs qui ne manqueront pas d'être séduits par le potentiel de la zone frontalière avec les champs pétroliers de l'Algérie et de la Libye, la confirmation de la découverte pourrait se traduire par de nouveaux débouchés pour le Niger. C'est le cas notamment de l'ancien projet du pipeline gazier transsaharien, renvoyé aux calendes grecques, qui devrait relier le Nigeria à l'Algérie en passant par le Niger. A défaut, la proximité du champ de Kafra I avec les installations pétrolières du Sud algérien offrirait également une autre alternative pour le Niger d'exporter son pétrole et donc de doper sa production.

ABOUBACAR YACOUBA BARMA

La Tribune Afrique

Commentaires   

+3 #1 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 14-02-2018 01:07
Alhamdou lillah! Allah (swt) a promis de trouver une issue heureuse aux patients. Et, le Prophète Mohamed (rsaws) affirma: "Tout peuple ou nation dont les dirigeants sont honnêtes, verra des bienfaits d'Allah (swt) tomber comme la rosée matinale. Puis, ZAKHS KAB prétendit que le baromètre d'une nation bien guidée s'affirme par des bienfaits venus du ciel comme la manne aux gens de Moïse dans le désert du Sinaï quand les entrailles de la terre extérioriseront leurs abats pleins de richesses envoyées par l’Éternel Donneur Grand Donateur. L'intrépide DT de l'irremplaçable groupe Radio-TV Dounia (RTD), dis-je, Elh Mamane Barmou disait: "Allah (swt) n'est pas comme nos politiciens qui sortent leurs griffes, prêts à s'entredéchirer jusqu'à se croiser les sabres pour occuper son fauteuil". Depuis l'indépendance du Niger, notre peuple vivait dans la pauvreté et la misère jusqu'au jour où SEM le Pdt Issoufou Mahamadou arriva au pouvoir, non pas parce qu'il est le meilleur, mais de son honnêteté, Incha Allah (swt) d'autres honnêtes viendront avec la Renaissance Culturelle et Cultuelle du Ministre Asmana Mallam Issa pour donner l'espoir aux dignes enfants de notre Mère-patrie. Gloire à Dieu!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Abdoulaye Ben Roufas 14-02-2018 07:23
Les gens qui sont les plus raciste au monde est déteste la peaux noire ? Et qu'ils ne donne aucune opportunités au communauté africaine noirs ce eux que vous appelé pour exploité notre pétrole ? Si tu est noir en Algérie même si tu va resté 1000 ans ils ne te donne jamais nationalité ni la chance travailler.y'a aucun noir qui a construit un hôtel ,un restaurant ,une alimentation général ,un cafetaria ou une boutique de prêt apporté en Algérie même si tu travail manœuvré dans un chantier ils ne te laisse pas le faire alors j'appelle au gouvernement du niger de revoir ça. Si les algériens travail au niger il faut que les nigériens aussi travail en Algérie comme chez eux si l'Algérie profite du niger et place bien ses peuple au niger il faut que le niger aussi profite de l'Algérie et place bien aussi ses ressortissant vivant en Algérie. Tout comme l'Algérie le niger aussi appartient au nigériens je suis pas contre cette relations mais je veut la justice
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Sabiou Lawali 14-02-2018 07:59
Bientôt s'installeront d'autres bases militaires étrangères qui ne seront là que pour sucer leur pétrole.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Hassan Muhamed Kasud 14-02-2018 08:05
C est pour cela qu'il trop de base étrangers au nord
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 nana 14-02-2018 17:56
Qu'Allah le tous puissant assiste le Niger, à cause de cette merde de mane noire, y'aura sûrement l'installation de la base australienne dans ce pays et ça très bien tôt
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Tchuuusss 15-02-2018 11:55
Bandes de c.o.n.s au lieu de critiquer encore et encore , aller apprendre les maths , la physiques , les sciences et développer le Niger au lieu de parler que de la merde et de critiquer
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 ANNAS 16-02-2018 10:56
Felicitations à tous les nigeriens et tous les ingenieurs de Conception de Conception en Petrole de L'INPHB de yamoussoukro formés depuis 04 ans et eb attente des telles opportunités.Cela permettrait certe un relai dans ce domaine au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Front social : la société civile poursuit sa fronde contre le régime d’Issoufou Mahamadou (déclaration de presse)

26 mai 2018
Front social : la société civile poursuit sa fronde contre le régime d’Issoufou Mahamadou (déclaration de presse)

Depuis le 25 mars 2018, plus d’une vingtaine de personnes dont des responsables des organisations de la société civile, croupissent dans différentes maisons d’arrêts de la région de Tillabéry (Filingué,...

COUPE DU MONDE FIFA : Avec Canal +, vivez les moments forts de Russie 2018 depuis chez vous

24 mai 2018
COUPE DU MONDE FIFA : Avec Canal +, vivez les moments forts de Russie 2018 depuis chez vous

Du 14 juin au 15 juillet 2018 se déroulera en Russie, la Coupe du Monde FIFA 2018,  le plus grand événement footballistique international. Pour cette 21e édition, les 32 meilleures...

MÉMORANDUM DE LA PRESSE NIGÉRIENNE A PROPOS DE LA PUBLICATION ODIEUSE ET INFAMANTE DE MONDAFRIQUE

22 mai 2018
MÉMORANDUM DE LA PRESSE NIGÉRIENNE A PROPOS DE LA PUBLICATION ODIEUSE ET INFAMANTE DE MONDAFRIQUE

Réuni en Assemblée Générale le lundi 21 Mai à la Maison de la Presse, l’ensemble des professionnels de la presse publique et privée nigérienne, toutes tendances et sensibilités confondues, a...

Importante saisie de stupéfiants et de médicaments contrefaits par l'OCTRIS (DGPN)

22 mai 2018
Importante saisie de stupéfiants et de médicaments contrefaits par l'OCTRIS (DGPN)

Le Mercredi 16 Mai 2018, dans l’exercice de ses missions, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a, une fois de plus, saisi une importante quantité de produits...

Migration : 386 migrants laissés dans le désert secourus par l’OIM Niger

22 mai 2018
Migration : 386 migrants laissés dans le désert secourus par l’OIM Niger

Une mission de recherche et sauvetage de migrants a eu lieu la semaine dernière dans la région d’Agadez. Cette mission a parcouru 213 km dans le désert entre Arlit et...

Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

20 mai 2018
Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

17 morts et un blessé grave, c'est le bilan de la tuerie qui a eu lieu vendredi soir  à 2 km de la frontière malienne, en territoire nigérien.  L'attaque a...