lundi, 22 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Ambali Salou Souleymane min

Neuf militaires et un civil ont été condamnés vendredi par un tribunal militaire nigérien de cinq à quinze ans de prison pour avoir tenté de renverser le régime en 2015, a constaté un journaliste de l'AFP.

Trois officiers, dont le général Souleymane Salou, ancien chef d'état-major et ex-membre de la junte - auteur du coup d'Etat de 2010 - et le lieutenant Ousmane Awal Hambaly - qui avait bénéficié d'un non-lieu en 2012 pour un autre putsch présumé contre le président Mahamadou Issoufou - ont écopé de 15 ans de prison.

Le ministère public avait requis 20 ans à leur encontre.

Trois autres militaires sont condamnés à dix ans de prison, tandis que deux autres militaires et un civil, Niandou « Papus » Salou, le fils du général Salou, écopent de cinq ans. L'accusation avait requis 20 ans contre ce dernier.

Le tribunal les a jugés "coupables d'avoir fomenté entre novembre et décembre 2015 un complot ayant pour but d'attenter à l'autorité ou à la sûreté de l'Etat", selon le délibéré.

Enfin, trois autres militaires ont été acquittés.

Les condamnés disposent de cinq jours pour se pourvoir en cassation.

"Le glaive est tombé (...) ce n'est pas ce que nous attendions", a réagi Me Nabara Yacouba, un des avocats du général Souleymane Salou et du lieutenant Ousmane Awal Hambaly, après l'annonce du verdict. "Il n'y a que la voix de cassation qui est ouverte (...), ils ont été jugés et condamnés sans appel".

La défense du général Salou avait plaidé la "relaxe pure et simple" du général et son fils, en estimant que l'accusation n'apportait "aucune preuve" de leur implication et même de "l'existence d'un complot".

Selon le parquet, le plan du putsch prévoyait "l'arrestation du président Issoufou et du chef du corps de la garde présidentielle", le 18 décembre 2015, à son retour de Maradi (centre) où ils participaient aux festivités de l'anniversaire de la république du Niger. Le plan prévoyait "leur exécution s'ils s'opposaient à leur arrestation".

Le 17 décembre 2015, le président Issoufou, qui briguait un second mandat, avait affirmé qu'une tentative de coup d'Etat avait été déjouée, justifiant l'arrestation de douze militaires, de trois douaniers et d'une dizaine de civils.

A l'époque des arrestations, l'opposition politique s'était montrée sceptique quant à la réalité de la tentative de coup d'Etat.

Actuniger.com Avec AFP

Commentaires   

0 #1 razack 26-01-2018 23:57
Quels étaient les éléments de preuves?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Hajia Hawa Kindo 27-01-2018 01:15
Honte si ya pas eu coup d'État Issoufou ne sera jamais président du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Moi 27-01-2018 04:07
Cela fera réfléchir les traîtres qui fomentent des putschs pour s'enrichir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Dan niger 27-01-2018 06:25
C'est tres bien tout militaire qui tenterai de fomenter un coup.cela permettra de de courager demain ceux qui oserons de le faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Chacun a son tour chez le coiffeur 27-01-2018 06:40
Chacun à son tour chez le coiffeur
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Chacun a son tour chez le coiffeur 27-01-2018 06:40
:sigh: :sigh: :roll:
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Civil 27-01-2018 07:08
Çà ne dissuade personne. Le coup d état ne finira pas au Niger tant que la mauvaise gouvernance existe.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Alheri 27-01-2018 08:00
Des réactions trop épidermiques même après le verdict. IM est déjà président du Niger, mais Souleymane Salou et le biri national ne le seront jamais à la tête de ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 MDRRR 27-01-2018 08:15
Chers soldats le président issoufou vous a vraiment eu, vous avez fait le coup d'état pour lui passer le pouvoir après il vous mets en prison comme quoi vous voulez lui arrachez son pouvoir . :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #10 Wane mutune 27-01-2018 08:20
Quand l'histoire rattrape. En 2011, il fallait tout faire pour que le MNSD ne revienne pas au pouvoir pour se mettre à l'abri des règlements de compte. Oui mon Général vous aviez beaucoup fait pour ce régime selon vous mais au détriment de qui ? Si vous aviez venir cette sentence, probablement que vous auriez réfléchi mille fois avant de détourner les voix du peuple. Même dans la jungle un baobab ne semble pas plus redoutable qu'un lion. Dieu est Puissant est sage. Que Dieu vous préserve des griffes d'un lion qui n'agit que par instinct ! Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Kadri 27-01-2018 09:42
Le general a ecope de quelle peine? 5 15 20 ans ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Danjuma 27-01-2018 11:11
Avez vous oublie les coup de tanza.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Wassididen Alhad Alhassan 27-01-2018 15:19
San le coup d.etat les autres ne serons jamain aau pouvoire !!! comme les XxxX es autres!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Abdoulaye La Liberté 27-01-2018 15:35
Ils sont des militaires et savent très bien les conséquences de cela si c'était au temps de kountché ils seront tout simplement fusillé comme le cas de Moussa Bayero et Sani Sounna Siddo
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Ben Chérif Ben Cherif 27-01-2018 15:37
Oh pauvres militaires après les sacrifices suprêmes sur les différents fronts vous voila enfin derrière les bareaux c'est ainsi la démocratie courage vaillants soldats Allah est juge suprême !!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Ben Chérif Ben Cherif 27-01-2018 15:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Hajia Hawa Kindo :
Honte si ya pas eu coup d'État Issoufou ne sera jamais président du Niger.

Cela n'est pas une raison de refaire un coup d'État. Ça met le pays en retard
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Que Dieu ns ptège 27-01-2018 16:56
Civil
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 KOINI 29-01-2018 16:59
Moi je crois pas à ce mensonge.Ce sont des gens qui ne plaisent pas à ce régime,et il faut les anéantir par tous les moyens.

Pauvre HAMBALI!!!! J'espère qu'un jour la vérité triomphera et vous serez tes camarades et toi ,tous libres.
AMEN
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 kaam 30-01-2018 13:16
Dieu va juger
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FONAF 2018

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le chef de l’état assiste à la levée du corps de son chef de sécurité, capitaine Maman Lawali Robert

21 octobre 2018
Le chef de l’état assiste à la levée du corps de son chef de sécurité, capitaine Maman Lawali Robert

Le président de la république Issoufou Mahamadou a assisté dimanche 21 octobre à la levée du corps de son chef de sécurité le capitaine Maman Lawali Robert . Après la...

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA RÉVISION DE LA LOI ANTITABAC

21 octobre 2018
CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA RÉVISION DE LA LOI ANTITABAC

Mesdames et Messieurs Chers amis de la presse  Comme vous le savez, SOS Tabagisme-Niger est la première  organisation de la société civile Nigérienne active en matière de lutte contre le...

Le directeur général de l’agence UA Niger 2019 sur les chantiers des hôtels BRAVIA et NOOM de Niamey

18 octobre 2018
Le directeur général de l’agence UA Niger 2019 sur les chantiers des hôtels BRAVIA et NOOM de Niamey

  Le Ministre Conseiller spécial du Président de la République et Directeur général de l’Agence UA Niger 2019 Monsieur Mohamed Saïdil Moctar, accompagné d’une délégation du ministère du tourisme et...

439 villages agricoles à risque dans la région de Zinder selon la direction régionale de l’agriculture

17 octobre 2018
439 villages agricoles à risque dans la région de Zinder selon la direction régionale de l’agriculture

La deuxième évaluation   par la direction Régionale de l’Agriculture de Zinder  fait ressortir 439 villages agricoles à risque pour la campagne 2018 renfermant  pour une population de 388.333 personnes contre...

FRONT SOCIAL : les centrales syndicales haussent le ton et menacent !

17 octobre 2018
FRONT SOCIAL : les centrales syndicales haussent le ton et menacent !

  L’Intersyndicale des travailleurs du Niger (ITN) s’est réunie en session extraordinaire, ce mercredi 17 octobre à Niamey, à l’effet d’examiner son partenariat avec le gouvernement. Dans la déclaration qui...

UA NIGER 2019 : le ministre de l’équipement et celui en charge de l’organisation sur le chantier de la voie express

17 octobre 2018
UA NIGER 2019 : le ministre de l’équipement et celui en charge de l’organisation sur le chantier de la voie express

L’Agence UA Niger 2019 en collaboration avec le ministère de l’équipement  a organisé  ce mardi 16 octobre 2018 une visite sur le chantier de la voie express reliant l’Aéroport international...