samedi, 27 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


marche protestation loi finance 1018 Bis1 min

« L’action citoyenne » de ce jeudi 21 décembre lancée par une coalition d’association de la société civile a connu diverses fortunes à Niamey et à l’intérieur du pays. Le mot d’ordre de « ville morte » a été peu suivi notamment dans la capitale mais les marches pacifiques suivies de meetings ont mobilisé des foules à Zinder et à Tillabéry. Le mouvement de la société civile  de ce jeudi n’a pourtant pas de quoi vraiment remettre en cause l’adoption depuis le 26 novembre du projet de loi de finances 2018 adopté presque l’unanimité des députés de la majorité (MRN) sans pour autant altérer la légitimité des revendications d’une partie d’une partie des nigériens, tant de la majorité que de l’opposition, sur l’évolution du contexte sociopolitique et économique du pays.

Zeyna transfert argent bis

Le mouvement social a été initié par trois associations de la société civile, le MPCR, Alternative Espaces Citoyens et Croisade,  auxquels se sont greffés plusieurs autres associations, syndicats professionnels et partis de l’opposition. Ils entendent par « cette action citoyenne » protester contre « la mauvaise gouvernance », « le contenu antisocial  de la loi de finances 2018 », « l’enrichissement illicite », « les violations répétées de la constitution » ou le « bradage des ressources naturelles et de la souveraineté du pays ».

Comme il fallait s’y attendre, sur les réseaux sociaux, c’est la guerre des images entre pro et anti régime. Les médias aussi, publics et privés, chacun à sa manière ont rapporté « leurs faits », chacun en fonction de son positionnement. Pour notre part, nous avons estimé nécessaire de faire un tour d’horizon avec nos correspondants et les témoignages de nos sources et témoins sur place.

Niamey : La capitale n’a pas été « morte »

niamey 21dec

niamey 21dec bis

PHOTOS : Grand marché de Niamey

 

La capitale n’a pas été vraiment impactée par l’action citoyenne de la société civile. Il est vrai que les autorités municipales ont décidé d’interdire la marche suivie de meetings qui étaient prévus initialement mais même le mot d’ordre de « ville morte » n’a pas été vraiment suivi. L’ambiance dans la ville depuis la matinée a été des plus normales même si certaines échoppes, notamment dans certains marchés, ont baissé leurs rideaux. De manière générale, aucune impression d’une ville vraiment « morte » n’a été ressentie. Les administrations publiques tout comme les banques et autres établissements publics ou privés ont fonctionné normalement tout comme les transports en communs. Comme en 2016 à l’occasion d’une autre « ville morte » initiée par la société civile qui n’a pas eu aucun grand effet sur la vie quotidienne des habitants de la capitale. En attendant la manif du samedi prochain ou la société civile compte mieux montrer ses muscles avec la marche suivie de meeting qui ont été reportés pour ce jour, et interdits aussi pour le moment, Niamey n’a connu que les « habitudes » de ces derniers jours, c'est-à-dire au rythme des grèves et débrayages des scolaires ou étudiants qui eux étaient déjà en fronde pour d’autres raisons. Cependant, malgré l’interdiction, la société civile compte manifester le samedi prochain alors que le président français Emmanuel Macron sera en visite au Niger auprès des soldats de la force Barkhane et rencontrera paralèllement les autorités dont une audience avec Issoufou ce vendredi.

Zinder : la palme d’or de la mobilisation

zinder 21dec

PHOTO : Manifestation de Zinder

 

A Zinder, c’est tout ou presque le contraire de Niamey. La marche suivie de meeting a mobilisé une foule assez impressionnante comme en témoignent les images qui ont été largement relayées sur les réseaux sociaux. Il faut dire que dans la deuxième ville du pays, en plus de la campagne de sensibilisation des principaux acteurs locaux de la manifestation, un consensus a été trouvé entre la société civile et les autorités. Du coup, aucune des manifestations programmées pour cette journée n’a été interdite et les responsables de la marche ont tenu à faire respecter le mot d’ordre « pacifique » de la manifestation. Résultat, en dépit d’une forte présence des Forces de sécurité, la population a largement convergé au centre ville avant de se diriger vers le siège du gouvernorat pour rendre public son mémorandum sur les principales raisons de la manifestation et les revendications de la société civile. Cependant, les marchés n’ont pas fermées, ce qui n’a entaché en rien l’ampleur de la mobilisation.

Tillabéry : La société civile a répondu présente !

tillzbery 21decembre

PHOTO : Manifestation de Tillabéry

 

Tillabéry, à quelques kilomètres de la capitale a aussi répondu à l’appel de la société civile. Pas de ville morte vraiment importante à signaler mais la marche suivie de meeting a mobilisé pas mal de personnes. La manifestation aurait pourtant pu ne pas se tenir comme à Niamey car les autorités avaient aussi interdit le mouvement mais le juge des référés qui a été saisi à cet effet  a annulé la décision administrative d’interdiction. Le meeting s’est donc bien déroulé et la mobilisation a été au rendez-vous grâce aussi aux actions de sensibilisation qui ont précédé la journée et l’action citoyenne.

Agadez, Mardi et Dosso : Opération « ville morte » mitigée

dosso 21dec

PHOTO : Ville morte à Dosso

 

A Dosso, c’est plus le mot d’ordre ville morte qui a été un peu observé par les adhérents au mot d’ordre de la société civile avec toutefois un succès mitigé pour ne pas dire circonscrit à certains sites commerciaux tout comme à Maradi, la capitale économique ou à Agadez. Les activités quotidiennes n’ont pas été vraiment perturbé mais la fermeture de certaines commerces ou officines dont certains plus par peur des dérapages qu’autre chose, a permis de sentir que la journée n’était pas vraiment ordinaire. Sans plus.

A.Y.B (Actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+1 #1 Blackmarket 22-12-2017 09:15
Comment pouvez-vous espérer une importante mobilisation lorsque vous avez affaire a une population passive et insouciante d'elle-même?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Aboubacar Mahaman Mansir 22-12-2017 10:16
La lutte continue
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Tawaye Baba 22-12-2017 10:18
Niamey ne bougera jamais. Tout le monde se croit bourgeois, laissez les comme si ils ne seront pas les premiers à sentir leur douleur à travers cette loi de finances satanique de Massaoudou Hassoumi le soûlard de la république !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Abdoul Aziz Hassane 22-12-2017 10:20
Ils ont fini de volé tout notre argent pour le déposé dans le banks or du Niger tout sa ne suffit pas, maintenant ils veulent bouffer l'héritages de gens
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 mato 22-12-2017 11:54
le mensonge a beau courir, la vérité le rattrape en peu de temps.on sent la malveillance et la malhonnêteté de la société civile dans l'interprétation des textes.heureusement elle en a pris pour son compte hier malgré l'appui mensonger de actuniger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 17:42
troubles-post-electoraux-la-cndh-condamne-les-actes-de-violence-et-appelle-les-fds-a-faire-preuve-de-professionnalisme-dans-le-maintien-de-l-ordre Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:52
coupure-d-internet-et-tensions-post-electorales-au-niger-que-mijote-le-regime-sortant-par-africtivistes Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article,...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...

Dans la même Rubrique

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.

Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

26 février 2021
Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article, la Ligue des Blogueurs et Cyber-Activistes Africains pour la Démocratie (Africtivistes) appelle au calme...

Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

26 février 2021
Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de matinée et en compagnie de deux (2) ses avocats, dans les locaux de la Police...

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...