jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ArzikaetTchangari

 

 

Depuis la transmission du projet de lois des finances 2018 à l’Assemblée nationale par le gouvernement, les organisations de la société civile nigérienne sont montées au créneau pour dénoncer avec virulence certaines dispositions de ladite loi. Ces structures de la société civile estiment que le budget programme 2018, à travers ses nouvelles mesures fiscales et autres taxes, est contraignant voire lourd à supporter par les populations nigériennes déjà meurtries du fait de la paupérisation. Autrement expliqué, la loi des finances sur le budget programme 2018 a été présentée au parlement dans un contexte où le Niger fait face à une situation économique et financière particulièrement difficile, résultant en grande partie de la mauvaise gestion et de la corruption.

Zeyna transfert argent bis

 A comprendre les acteurs de la société civile, cette nouvelle politique fiscale susceptible de renchérir davantage le coût de la vie. Qualifiant ces mesures d’antisociales, les organisations de la société civile s’activent à mobiliser les populations nigériennes en les édifiant sur les vrais enjeux de cette loi. Le plaidoyer en cours sur le front social vise à amener les populations nigériennes à s’opposer au budget programme en instance d’adoption par l’assemblée nationale avant 2018.

Du lobbying de la majorité au pouvoir

Selon Nouhou Mahamadou Arzika, déjà le weekend dernier, l’actuel ministre des finances M. Hassoumi Massoudou a entrepris des rencontres ‘’informelles’’ avec les personnes influentes de son parti le PNDS-Taraya (députés, ministres, operateurs économiques) en vue de soutenir le gouvernement et obtenir l’adoption de cette loi. Mais pour Nouhou Arzika, rien ni personne ne les arrêtera dans leur lutte contre cette « loi satanique ». Et cela n’en déplaise même à une certaine société civile proche du régime en place. Il s’est dit égalent indigné que des députés nationaux, représentants du Peuple, reçoivent des instructions ou des injonctions des partis politiques et autres dignitaires du régime tendant à les détourner des intérêts du peuple. Ne dit-on pas que tout mandat impératif est nul ?

De la position des Ulémas sur la question de l’héritage

 Un autre point sensible du projet de loi des finances 2018 a porté sur la question de l’héritage. Les Ulémas de la place ont exprimé leur surprise et indignation que des cadres intellectuels nigériens, dans ce pays en majorité musulmane, se permettent d’appliquer des taxes sur l’héritage des orphelins alors même que la loi de Dieu prescrite dans le Saint Coran a déjà tranché la question de l’héritage.

Des intimidations et interpellation des acteurs de la société

Les principaux acteurs de la société civile engagée dans cette lutte contre l’adoption du projet de loi des finances 2018 savent et sont conscients que depuis quelque temps ils sont dans le point de mire des services des renseignements, de police et de la gendarmerie. En effet, les structures de Nouhou Mahamadou Arzika et de Moussa Tchangari projettent d’organiser des manifestations populaires les 29 Octobre et 11 Novembre prochains. D’ici là, ces deux principales structures auxquelles est venue s’ajouter le mouvement pour l’émergence des jeunes au Niger (MOJEN) présidé par M. Sirajo Issa, multiplient les actions citoyennes (conférences, débats, rencontres avec les médias) afin d’édifier l’opinion publique nationale et internationale sur les enjeux de ce projet de loi. Ce qui est certain la société civile nigérienne qui bénéficie du soutien de l’opposition politique est visiblement déterminée à aller au bout de cette lutte.

ActuNiger

Zeyna transfert argent bis

 

 

 

 

Commentaires  

+1 #1 la revolu 26-10-2017 16:54
Qu'Allah vient en aide au peuple Nigerien opprimé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Chaibou Abdoulaye 26-10-2017 20:55
Kai .vous êtes tous complices de cette lois.vous essayé de tromper les gens vous faite semblant.vous êtes ou nouhou vous êtes ou lorsque l.ecole ogmenter de l'.argent année .vous êtes ou lorsque les maisons de location chaque mois.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Mourtala Abdou 26-10-2017 20:59
Il est temps que le peuple se lève trop c trop !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Maro Loutia Kossoram 26-10-2017 21:09
Seule la lutte paie !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Abdoulhassan 26-10-2017 22:05
I'm very sorry for niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 maito 27-10-2017 09:31
la mauvaise foi est manifeste ici.ces politicards démasqués doivent livrer des informations propres au peuple et non se livrer à des intoxications les unes plus saugrenues que les autres.En déclarants vos intentions de vous porter candidats aux, présidentielles prochaines et l'état abject de votre mauvaise foi dans l'interprétation de cette des finances vous n'êtes plus dignes de confiance
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 HALIROU AMADOU 27-10-2017 09:42
Il est temps de ne plus ecouter ces ignards trompeur du peuple par la voie de la societe civile.
allez vous faire foutre vous nous aviez assez trompes
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 OU EST JAKOU 27-10-2017 10:39
JAKOU qui se dit Mallam on attend votre réaction Mr STJ
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Albora 27-10-2017 14:04
Que Dieu vs protege! Et que Allah sauve le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Maidamissa 27-10-2017 15:25
Citation en provenance du commentaire précédent de OU EST JAKOU :
JAKOU qui se dit Mallam on attend votre réaction Mr STJ

Même les Ulémas prennent une taxe sur l'héritage qu'ils ne viennent pas ici nous parler des orphelins.
Bien sûr j'ai pas dit que je soutiens la nouvelle loi des finances qui certaines sera difficile à apppliquer dans un pays comme le Niger où on sait même pas les propriétaires des biens. Je suis totalement d'accord avec la taxe sur l'électricité car il faut que les riches contribuent c'est juste une question de solidarité entre les riches et les moins riches.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Bintaw 27-10-2017 16:17
C'est à dire que pour mieux combattre quelqu'un il faut être aux côtés de cette personne il faut faire la même chose ce qui permet de saisir les informations et les intentions des gens pour préparer une éventuelle contre attaque il faut que les gens sachent que la plupart des gens de la société civile sont des mercenaire et des agents secrets walay.à bon entendeur salut!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 xxxx 27-10-2017 16:38
Qu'est ce qu'il y a à heriter pour l'imposé?????
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 axxx 28-10-2017 01:14
il faudra qu on jeune contre celui qui creer cette loi, juste le jeune suffit pour que Allah rétabli la situation ( jeune commun tout les nigériens et nigériennes) partageons en masse ce message sur les réseau sociaux et prévenir les grands imam pour encourager la population et fixer une ou des dates commune.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Beaute du coeur 26-11-2017 22:25
As salamou alaikoum qu Allah nous fasse misericorde
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 C est maintenant que le peuple nigé 18-01-2018 15:34
C est maintenant que le peuple ont commencé a ressententir les conséquence de cette loi de finance
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

19 octobre 2020
Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre 2020, l’Atelier régional d'analyse et de réflexion pour la contribution à...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...