mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Bosso reggion de Diffa

Résumé : Dans un sahel dont le destin est hanté par des terroristes, des narquotrafiquants, des rebelles, des milices, des groupes d’autodéfense ou même des intérêts géopolitiques des grandes puissances, le Niger semblait relativement maitriser sa situation sécuritaire, jusqu’à ce que, derechef, des événements récents se mettent au travers de cette constance. D’une part, la recrudescence des attaques de Boko Haram dans la région de Diffa conjuguée malencontreusement avec une attaque dans la région d’Agadez dirigée contre les Forces de défense et de sécurité alarme les autorités.

 

Zeyna transfert argent bis

 

Introduction

A l’instar de celle des autres pays sahéliens, la situation sécuritaire du Niger évolue de façon sinusoïdale. De nombreux enjeux sont en jeu qu’il faille prendre régulièrement en compte différents facteurs sociaux, politiques ou même économiques.  Cette analyse partant sur des données récoltées pendant ce mois de septembre 2017 tente de comprendre les contours de la stratégie d’attaque des groupes terroriste au Niger.

I. La recrudescence des incursions de Boko Haram à Diffa

I.1. Diffa ou le martyr de Boko Haram

En général, la région de Diffa vie encore sous la menace de Boko Haram. Apres l’enlèvement de 39 personnes composées largement jeunes filles mais aussi des femmes mariées et des jeunes garçons en début juillet 2017, le groupe terroriste Boko Haram a repris ses attaques répétitives dans ce mois de septembre 2017 qui compte à lui seul 3 attaques. Des sanglantes incursions de Boko Haram sont dirigés contre des villages et campement situés dans la communes de N’Guigmi notamment dans les nuits du 02 au 03, du 04 au 05 et du 05 au 06 septembre.

Tableau récapitulatif des attaques armées au Niger : Septembre 2017.

Tableau recapitulatif des attaques armees au Niger  Septembre 2017

1.2 Boko Haram ou « l’insomniaque démon »

Toutes les 3 attaques de Boko Haram dans la région de Diffa ont eu lieu pendant la nuit.  Les attaques nocturnes montrent la volonté du groupe à se dissimiler rapidement en mettant en avant la surprise pour éviter un affrontement direct et frontal avec les éléments de force de défense et de sécurité. En plus on remarque qu’à Diffa toutes les cibles des villages et des campements des éleveurs. Cela s’explique par une stratégie partant des petits moyens de bord pour espérer à un important résultat. En attaquant un campement d’éleveurs, Boko Haram risque moins qu’il ne gagne. L’objectif étant alors d’emporter des vivres, des animaux ou des enfants qui peuvent servir de bras valides et éviter la riposte de l’armée.

1.3 Apeurer pour régner

Comment Boko Haram adviendrait-il à cacher tout ce trésor de guerre, d’ailleurs composer de dromadaire très mobiles ? Boko Haram recours à l’intimidation de la population. Le fait d’égorger  parmi la population constitue plus un message qu’une simple volonté de tuer. Avec une telle fortune, Boko Haram doit s’assurer du silence de la population, leur meilleure arme est donc l’intimidation.

1.4 Comment s’y prendre

Face à cette insupportable situation pour les éleveurs, leur sédentarisation progressive  s’impose dans cette région et cela peut être une solution à long terme. Pour entreprendre cette lourde entreprise, cela peut passer par la restriction de l’appareillement des éleveurs dans la région qui constitue une difficulté pour les forces de défense à assurer un contrôle effectif sur le territoire. Les politiques d’aide aux éleveurs peuvent prendre en compte ce facteur. Ce qui est primordial, c’est surtout de regagner un endroit sécurisé après le pâturage, ne serait-ce avant le coucher du soleil, sachant que ce moment est le plus propice aux attaques Boko Haram.

III Agadez, une région victime de sa géographie

Le 23 septembre dernier, dans la région d’Agadez, des assaillants non identifiés à bord d’un 4*4 ont attaqué un poste de contrôle d’Assamaka dans le département d’Arlit vers frontière algérienne. Les Forces de défense et de sécurité ont enregistré 3 morts, et un véhicule de la police à été emporté.

La région d’Agadez à une position géographique qui lui est tantôt favorable tantôt défavorable. L’énorme étendue du territoire rend difficile tout contrôle total de la région par des groupes armés. Cependant, Agadez est aussi victime de sa propre géographie. L’immense région fait frontière avec le Nord malien dont l’Etat central peine à exercer sa souveraineté depuis qu’il est contrôlé par des rebelles et terroristes. Agadez fais aussi frontière avec l’Algérie mais surtout la Lybie ou pilule milices et groupes armés depuis la chute du régime de Kadafi. Outre cela, le désert offre un avantage stratégique de mobilité permettant aux assaillants de prendre la fuite dans un espace dont ils ont certainement la maitrise.

Dans la région de Diffa où les attaques nocturnes permettent aux terroristes d’échapper vite à une éventuelle poursuite de l’armée nigérienne,  alors que dans le désert c’est surtout la mobilité des voitures 4*4 qui donne l’avantage aux assaillants.

 

Souley BAKO Habibou

 

Actuniger.com

 

 

 

Commentaires  

+2 #1 Souleymane Albadé. 07-10-2017 01:38
Bonjour Mr Souley Bako Habibou. Concernant Agadez il faut bien vous renseignez avant de porté préjudice à toute une région. Il n'y a pas eu d'attaque sur aucun poste à Agadez. C'était un accrochage sur un territoire commun entre l'Algérie et le Niger. Et jusque-là rien n'indique que c'était des terroristes. Aucune revendication...aucun indice. Alors..svp! Vérifiez vos informations.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 gaskiya 07-10-2017 08:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Souleymane Albadé. :
Bonjour Mr Souley Bako Habibou. Concernant Agadez il faut bien vous renseignez avant de porté préjudice à toute une région. Il n'y a pas eu d'attaque sur aucun poste à Agadez. C'était un accrochage sur un territoire commun entre l'Algérie et le Niger. Et jusque-là rien n'indique que c'était des terroristes. Aucune revendication...aucun indice. Alors..svp! Vérifiez vos informations.

Terroristes ou non, on a tué
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Alice Mutasa 07-10-2017 08:49
[quote name="
Terroristes ou non, on a tué
Ceci n'est pas une réponse adéquate ! Si un journaliste se trompe sur une région entière dans un article, il faut le corriger. Le journalisme est basé sur les faits, pas sur l'imagination du journaliste.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Tahirou Ibrahim 07-10-2017 10:00
Plusieurs questions doivent être se posées sur ces perte les perte de vie enregistré pendant ces 2 mandat
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 lolna 07-10-2017 14:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Tahirou Ibrahim :
Plusieurs questions doivent être se posées sur ces perte les perte de vie enregistré pendant ces 2 mandat

Arrêtez vos idioties le terrorisme n'a pas besoin de mandats. Y en a marre d'expliquer à idiots qui se gourrent du mensonge jusqu'à la lie et venir casser le tympans de tout le monde.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Dan kasa 09-10-2017 09:28
Souleymane Albadé revois le Tableau d'incursion annuelle colonne assaillant et partie Agadez ,il a bien dit Non identifiés lourdement armé. Je penses l'auteur a été claire sauf on n'arrive pas a comprendre de ce que tu veux dire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Ibrahim Oumarou 13-10-2017 01:14
Certaines informations ne nécessitent pas d'être divulguer si on ne se rassure pas de leurs véracités.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

25 novembre 2020
Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes et des filles sous le thème ‘’Orangez le monde : financez,...

Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à rendre hommage au défunt président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre, et dont...

Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

24 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président Issoufou Mahamadou a décidé de reporter la visite qu’il devrait entamer dans la...

Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

24 novembre 2020
Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

Suite à la disparition de l’ancien Président de la République, Tandja Mamadou, le gouvernement a décrété un deuil national de trois (3) jours sur toute l’étendue du territoire national, selon...