mercredi, 22 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Dialogue entre jeune et institution a Niamey

Du 20 au 21 juillet dernier s’est tenu dans la salle de conférence du palais du 29 juillet une table ronde autour de la thématique du dialogue entre jeunes et institutions au sahel. 

Cet atelier est organisé dans le cadre du projet « dialogue entre jeunes et institution au sahel ». Un projet piloté par le centre pour le dialogue humanitaire (Centre HD). Environ 70 jeunes issues de plusieurs structures de jeunesses venus de l’intérieur du pays ainsi que de la diaspora prenaient part à ces travaux. On note également la présence des autorités en charge des questions de jeunesse à travers le ministère de la jeunesse et des sports, du ministère de l’entreprenariat des jeunes, du ministère de l’emploi du travail et de la sécurité sociale, du ministère de l’intérieur et de la présidence de la république.

Cette initiative du Centre pour le Dialogue Humanitaire s’inscrit dans un programme sous-régional qui concerne le Mali, le Niger, le Burkina, la Mauritanie et le Tchad.

En effet, la rencontre de Niamey, la troisième du genre organisée par le HD après celle de Bamako tenue les 13 et 14 juillet et celle de Ouagadougou les 17 et 18 juillet 2017 dernier vise à échanger sur un certain nombre de préoccupations entre les jeunes et les autorités.

Dialogue entre jeune et institution a Niamey1

Dialogue entre jeune et institution a Niamey2

Elles s’inscrivent toutes dans le cadre du dialogue entre les jeunes et les autorités, structurer un dialogue entre la jeunesse du Sahel et leurs autorités, y compris au niveau régional, afin de favoriser l’implication effective de la jeunesse dans les processus de décision politique, économique et social.

Au cours de ces travaux les participants ont échangé sur la politique nationale de jeunesse, les mécanismes de sa mise en œuvre et son appropriation par les jeunes. Véritable fer de lance du développement, la jeunesse africaine se trouve aujourd’hui prise au piège sans perspectives claires, vulnérables devant les sirènes de l’extrémisme violent, de l’aventure vers l’inconnu, bien des fois sans retour. Conscient de ces dangers, les Etats se sont mobilisés sur tous les fronts pour sécuriser la zone du sahel. C’est bien dans ce contexte qu’a vu le jour l’idée de l’élaboration d’une politique régional de jeunesse appuyé par le centre pour le dialogue humanitaire (Centre HD)  à travers ce projet.

Fondée en 1999, le centre pour le dialogue humanitaire est impliqué dans une quarantaine d’initiatives de dialogue dans plus de 25 pays (RCA, Mali, Sénégal, Burkina, Niger, Kenya, Somalie, Tunisie, Libye, Myanmar, Philippines, Indonésie…). Il intervient dans le domaine du Dialogue, de la Médiation, de la Négociation, de la Prévention, de la Gestion de Conflits et du Pastoralisme avec comme partenaires financiers : la Norvège, le Danemark, l’UE, la Suisse, la Suède, le PNUD et le UK.

Dialogue entre jeune et institution a Niamey4

Dialogue entre jeune et institution a Niamey5

Dialogue entre jeune et institution a Niamey6

HAMZA MOUNKAILA

Actuniger.com

Dialogue entre jeune et institution a Niamey7

Dialogue entre jeune et institution a Niamey8

Dialogue entre jeune et institution a Niamey9

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...

Attaque terroriste à Tillaberi : l'Ambassade des États-Unis condamne l'attaque du 14 mai

21 mai 2019
Attaque terroriste à Tillaberi : l'Ambassade des États-Unis condamne l'attaque du 14 mai

COMMUNIQUÉ DE PRESSE L’Ambassade des États-Unis à Niamey a fermement condamné l’attaque terroriste du 14 mai à Tillaberi, qui a coûté la vie à 28 soldats Nigériens. Nous présentons nos...

« La Nation n’oubliera jamais ses fils », assure le Chef de l’Etat aux veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

21 mai 2019
« La Nation n’oubliera jamais ses fils », assure le Chef de l’Etat aux veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a offert le lundi 20 mai 2019,  l'iftar aux veuves et orphelins des soldats tombés sur le champ  d'honneur en présence du Ministre...

Les parents des soldats tués dans l’attaque près de Tongo Tongo reçus par Issoufou Mahamadou

20 mai 2019
Les parents des soldats tués dans l’attaque près de Tongo Tongo reçus par Issoufou Mahamadou

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience les parents des soldats nigériens  tués dans une attaque terroriste le 14 mai dernier dans la région de Tillabery,...

Agadez : le Groupe scolaire Akomili honore ses talents

19 mai 2019
Agadez : le Groupe scolaire Akomili honore ses talents

Le fondateur et président directeur général du Groupe scolaire Akomili, Mohamed Akomili, multiplie les initiatives pour faire rayonner l’institution et surtout agrémenter les conditions d’études des étudiants et élèves des...

Insécurité : enlèvement par des individus armés du chef du groupement peul de Didiga (Tillabéri)

19 mai 2019
Insécurité : enlèvement par des individus armés du chef du groupement peul de Didiga (Tillabéri)

Le chef de groupement peul du village de Didiga, dans le département d’Abala (région de Tillabéri), a été enlevé par des individus armés, aux premières heures de cette journée du...