mardi, 18 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

BANNER1 Prodec cpa min

Dialogue entre jeune et institution a Niamey

Du 20 au 21 juillet dernier s’est tenu dans la salle de conférence du palais du 29 juillet une table ronde autour de la thématique du dialogue entre jeunes et institutions au sahel. 

Cet atelier est organisé dans le cadre du projet « dialogue entre jeunes et institution au sahel ». Un projet piloté par le centre pour le dialogue humanitaire (Centre HD). Environ 70 jeunes issues de plusieurs structures de jeunesses venus de l’intérieur du pays ainsi que de la diaspora prenaient part à ces travaux. On note également la présence des autorités en charge des questions de jeunesse à travers le ministère de la jeunesse et des sports, du ministère de l’entreprenariat des jeunes, du ministère de l’emploi du travail et de la sécurité sociale, du ministère de l’intérieur et de la présidence de la république.

Cette initiative du Centre pour le Dialogue Humanitaire s’inscrit dans un programme sous-régional qui concerne le Mali, le Niger, le Burkina, la Mauritanie et le Tchad.

En effet, la rencontre de Niamey, la troisième du genre organisée par le HD après celle de Bamako tenue les 13 et 14 juillet et celle de Ouagadougou les 17 et 18 juillet 2017 dernier vise à échanger sur un certain nombre de préoccupations entre les jeunes et les autorités.

Dialogue entre jeune et institution a Niamey1

Dialogue entre jeune et institution a Niamey2

Elles s’inscrivent toutes dans le cadre du dialogue entre les jeunes et les autorités, structurer un dialogue entre la jeunesse du Sahel et leurs autorités, y compris au niveau régional, afin de favoriser l’implication effective de la jeunesse dans les processus de décision politique, économique et social.

Au cours de ces travaux les participants ont échangé sur la politique nationale de jeunesse, les mécanismes de sa mise en œuvre et son appropriation par les jeunes. Véritable fer de lance du développement, la jeunesse africaine se trouve aujourd’hui prise au piège sans perspectives claires, vulnérables devant les sirènes de l’extrémisme violent, de l’aventure vers l’inconnu, bien des fois sans retour. Conscient de ces dangers, les Etats se sont mobilisés sur tous les fronts pour sécuriser la zone du sahel. C’est bien dans ce contexte qu’a vu le jour l’idée de l’élaboration d’une politique régional de jeunesse appuyé par le centre pour le dialogue humanitaire (Centre HD)  à travers ce projet.

Fondée en 1999, le centre pour le dialogue humanitaire est impliqué dans une quarantaine d’initiatives de dialogue dans plus de 25 pays (RCA, Mali, Sénégal, Burkina, Niger, Kenya, Somalie, Tunisie, Libye, Myanmar, Philippines, Indonésie…). Il intervient dans le domaine du Dialogue, de la Médiation, de la Négociation, de la Prévention, de la Gestion de Conflits et du Pastoralisme avec comme partenaires financiers : la Norvège, le Danemark, l’UE, la Suisse, la Suède, le PNUD et le UK.

Dialogue entre jeune et institution a Niamey4

Dialogue entre jeune et institution a Niamey5

Dialogue entre jeune et institution a Niamey6

HAMZA MOUNKAILA

Actuniger.com

Dialogue entre jeune et institution a Niamey7

Dialogue entre jeune et institution a Niamey8

Dialogue entre jeune et institution a Niamey9

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Frontière Burkina Faso - Niger : quatre terroristes tués et un autre capturé lors d'un raid de l'armée nigérienne

17 décembre 2018
Frontière Burkina Faso - Niger : quatre terroristes tués et un autre capturé lors d'un raid de l'armée nigérienne

Au moins quatre terroristes ont été tués et un autre capturé dimanche par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans une opération engagée suite à l'enlèvement d'un chef...

Nouvelle affaire de complot contre l’Etat : les officiers Soumana Zanguina et Morou Himou, gardés depuis vendredi à la gendarmerie

17 décembre 2018
Nouvelle affaire de complot contre l’Etat : les officiers Soumana Zanguina et Morou Himou, gardés depuis vendredi à la gendarmerie

La nouvelle affaire de soupçons de complot contre l’Etat dans les rangs de l’Armée, que nous avions dévoilé au courant du weekend, commence à livrer quelques petits secrets. Officiellement, rien...

Diffa : la société civile s’indigne de la persistance de l’insécurité et de l’état d’urgence (Déclaration)

16 décembre 2018
Diffa : la société civile s’indigne de la persistance de l’insécurité et de l’état d’urgence (Déclaration)

La coalition des organisations de défense des droits de l’homme de la région de Diffa réuni ce jour dimanche 16 décembre 2018 à l’effet d’examiner la situation socio-économique, humanitaire et...

Nation : de nouveaux soupçons de complot dans la grande muette

16 décembre 2018
Nation : de nouveaux soupçons de complot dans la grande muette

L’information est des plus sensibles mais comme nous l’avions rapporté hier dans une brève, des officiers supérieurs de l’armée seraient actuellement en train d’être entendus sur une affaire de complot...

Tillabéry : la société civile s’inquiète de la dégradation de la situation sécuritaire (Déclaration)

15 décembre 2018
Tillabéry : la société civile s’inquiète de la dégradation de la situation sécuritaire (Déclaration)

Nous, population de Tillabéri, regroupée au sein du cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile nigérienne indépendante de Tillabéri, réunies ce samedi 15 décembre 2018 à l’effet...

Finances : la Banque de l’Habitat du Niger (BHN) officiellement inaugurée

15 décembre 2018
Finances : la Banque de l’Habitat du Niger (BHN) officiellement inaugurée

Les activités de la Banque de l’Habitat du Niger (BHN) ont été officiellement lancées, vendredi 14 décembre, à l’occasion d’une cérémonie riche en couleurs, à laquelle avait assisté le président...