samedi, 25 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

BABA ALPHA 1

Par la grâce d’ALLAH (SWT), le couperet est tombé : je suis condamné à deux (2) ans d’emprisonnement ferme. Pire, je me vois dépouiller de tous mes droits de « vie » sans ménagement. En démocrate sincère, je ne saurais porter un jugement particulier sur cette décision du Tribunal de grande instance Hors classe de Niamey. Je veux bien croire de l’intime conviction de la juge qui a présidé mon procès.

Cependant, je me réserve le droit de faire appel de ce verdict afin de refuser la destruction de ma vie et de ma famille. Avant de poursuivre mes écrits, je tiens à exprimer ma gratitude à l’ensemble des nigériens de bonne foi, mes parents, ma famille, mes confrères du Niger et de l’extérieur, mes amis et mes avocats qui depuis le 30 mars 2017, jour de mon arrestation n’ont jamais cesse de me témoigner leur solidarité, leur prière et leur compassion. Soyez en remercié et qu’Allah vous le rende au centuple. Vous avez également la reconnaissance de mon père avec qui je reste aussi deux ans loin de ma mère, de mes frères et de ses petites filles.
A cet instant précis où j’écris ces lignes, mes pensées se dirigent particulièrement vers quatre personnes : d’abord ma mère dont je saurais imaginer le choc, ensuite ma femme Rachida dont l’émotion de peine sera sans nul doute intenable et enfin mes deux filles Fatoumata et Azahara qui vont devoir vivre deux années sans bénéficier de l’affection paternelle. Malgré tout je reste fort, je garde ma foi en Dieu car lui est juste et c’est lui qui veillera sur elles. Je l’en prie en tous cas.
En attendant le jour de la grande vérité, je marque ma surprise de constater qu’ un homme âgé de 70 ans, ayant vécu au Niger pendant plus de 45 ans, inconnu des services de police et de la justice, « délinquant primaire » soit condamné pour usage de faux sans préjudice à deux ans de prison ferme. En ce qui me concerne, mon étonnement réside dans le fait que je suis né au Niger, un mercredi 10 janvier 1984 a 9heures 33 minutes à la maternité Issaka Gazobi (centrale à l’époque).
Je suis marié à une nigérienne et père de deux filles. Je ne dispose d’aucune autre nationalité en dehors de celle de mon pays le Niger. Que tout cela soit royalement ignoré, je ne peux alors que dire à mon père courage et patience, son fils que je suis est fier de lui, fier d’avoir grandi entre ses mains et le connaitre comme mon père, fier d’avoir reçu son éducation en terre nigérienne, fier d’avoir bénéficier de son affection de père mais surtout trop fier de porter son nom Alpha Mahamane une chance que certains ne peuvent pas s’en prévaloir.
Je ne peux aussi à ce niveau manquer l’occasion de répondre au président en sursis du PNDS TARAYYA en lui notifiant que contrairement à son frère et ami libyen Bachir Salah, moi je suis né au Niger, ce pays est ma mère patrie, qui m’a vu naitre, qui m’a soigné ,qui m’a enseigner et m’a éduqué autour des valeurs sociales culturelles, cultuelles et spirituelles que je ne saurais nier, trahir ou travestir au prix de n’importe quel sacrifice.
Ceux qui m’en veulent, peuvent, à présent qu’ils pensent atteindre leur sournois objectif, aller déterrer mon placenta enterrer sous l’immeuble qui abrite actuellement l’agence orange du 2eme arrondissement. Je resterai nigérien dans mon âme, mon cœur et mon esprit pour toujours. Oui, on peut me priver de tout sauf de l’amour que j’ai pour mon pays le Niger que j’ai fièrement défendu et représenté dans plusieurs pays à l’occasion de certaines rencontres sportives et intellectuelles contrairement à des grands patriotes devant l’eternel qui ont pillé et spolié le pays.
Enfin, je renouvèle mes remerciements à toutes et à tous : JAZZA KOUMOU ALLAH KHAIRANE WA BARAK ALLAH MIN KOUM!
Sachez que mon combat pour un Niger débarrassé de la corruption, de l’impunité, du népotisme, du trafic d’influence, de l’injustice, de la pensée unique etc……..restera incorrigible face à toutes les vicissitudes de ce bas monde et de la haine des mortels.
BABA ALPHA, journaliste nigérien au groupe de presse BONFEREY

 

Commentaires   

-6 #1 ColonNoir 19-07-2017 23:16
"En ce qui me concerne, mon étonnement réside dans le fait que je suis né au Niger, un mercredi 10 janvier 1984 ......
".... l’occasion de répondre au président en sursis du PNDS TARAYYA en lui notifiant que contrairement à son frère et ami libyen Bachir Salah, moi je suis né au Niger, "
Mais Alpha, tu te condamnes dans tes ecrits. Je suis né au Niger ne veut pas dire je suis Nigérien. Personne ne conteste que tu es né au Niger. Les autorités, eux t'accusent d'avoir falsifié des documnts pour etre Nigerien. Dis nous seulement si c'est vrai ou faux. C'est tout ce que nous voulons savoir. Certes 2 ans c'est court mais ca peut etre tres long et penible dans une prison.
Tu parles de croire a l'intime conviction de la juge qui a presidé ton proces, fais nous croire aussi a l'intime conviction que tu es Nigerien. C'est tres beau et pathetique ce que tu as ecrit, mais rien de convaincant sur ta Nigerieneté. Tu nous laisses croire qu'ils ont raison. Salam
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 Maiga 20-07-2017 08:03
Mr le malien,
[...une chance que certains ne peuvent pas s’en prévaloir;
Vous faites de faute de français: on dit... une chance dont certains... et non que certains....
...ce pays est ma mère patrie, qui m’a vu naitre, qui m’a soigné ,qui m’a enseigner (enseigné).
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Moussa Kalla 20-07-2017 08:30
La constitution nigerienne dit koi?? Si tu es ne sur le territoire nigerien, es-tu nigerien ou pas??? Juste une question
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Tchimi 20-07-2017 09:08
Du courage Baba Alpha, nous savons tous pourquoi vous avez ete arrete. Au moins toi on connait ton Papa et ta famille, personne ne connait le papa de issoufou mahamadou et tout le monde sait que son nom en dit plus.
J aimerai attirer votre attention sur votre date de naissance, le 10/01 /1984 est un Mardi aulieu de Mercredi.
Du courage et Bonne chance, apres la souffrance viendra le bonheur Incha Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #5 zomo 20-07-2017 09:16
Il faut reconnaitre que Baba Alfa est trop politique pourquoi e pas faire uniquement du journalisme sans parti pris. ni avec le pouvoir , ni contre le pouvoir juste informer.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 PourLeNiger 20-07-2017 10:36
"Sachez que mon combat pour un Niger débarrassé de la corruption, de l’impunité, du népotisme, du trafic d’influence, de l’injustice, de la pensée unique etc……..restera incorrigible face à toutes les vicissitudes de ce bas monde et de la haine des mortels."

JE SUIS BABA ALPHA!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Tchimi 20-07-2017 10:50
Ce ne pas qu il est politique, ce que le regime ne fait pas bien le boulot et il les critiquait. Si le pouvoir est malsaint ce n est de sa faute.
Dire la verite ne veux pas dire etre politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Rios 20-07-2017 13:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Maiga :
Mr le malien,
[...une chance que certains ne peuvent pas s’en prévaloir;
Vous faites de faute de français: on dit... une chance dont certains... et non que certains....
...ce pays est ma mère patrie, qui m’a vu naitre, qui m’a soigné ,qui m’a enseigner (enseigné).

Tu n'en as peut-être relevé que celles-là, mais les coquilles, il y en a plein d'autres, mon frère!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 Yampabou 20-07-2017 16:13
Alpha!!!! Il y a des gens qui ont pire que toi. Comme l'a dit Tchimi, allez vérifier ce qui est marqué sur le CEPE de... certains
Mais où est celui qui t'a aidé à "falsifier" ces documents? Qu'on nous le présente et qu'il soit frappé du même bâton.
Aussi, je t'appuie dans tes dires. A l'endroit de qui de droit. Tout celui qui fait quelque de mauvais ou de bon à autrui, quelqu'un d'autre te le rendra ou à un des tiens.
Prenons garde. La roue de l'histoire tourne, et elle tourne inexorablement que personne ne peut l'arrêter. Aujourd'hui, c'est vous, demain ce sera d'autres.
Attention!!! Notre religion veut qu'on pardonne. Mais sachez qu'en pardonnant, on ne peut pas oublier. Donc, si certains actes sont commis après pardon, comprenez. A ceux qui nous gouvernent aujourd'hui. Sachez faire le moins de mal possible. Votre tour à la bastonnade n'est loin.

Merci!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 ColonNoir 20-07-2017 17:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Moussa Kalla :
La constitution nigerienne dit koi?? Si tu es ne sur le territoire nigerien, es-tu nigerien ou pas??? Juste une question

Moussa refere toi au code de la nationalité Nigerienne STP. Tout est dit la dans. Salam.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Harinta hanabéri 20-07-2017 17:48
Les politiciens t'ont pressé comme un citron, au lieu de t'aider à avoir la nationalité nigérienne et ils continuent à t'utiliser en te faisant endosser des propos va t en guerre. La justice a prononcé un verdict, et il ne sert à rien de s'en prendre à la juge. Pour un malien, tu aurais du refléchir avant de t'ingérer dans la politique du pays étranger. Peut on imaginer un nigérien se comporter de la sorte au Mali ? Impensable. Il reste maintenant aux sbires de Lumana de proferer des insultes, c'est leur argument préféré. Il traitent les nigériens de cekanda et veulent ériger un malien en nigérien. C'est triste pour le vieux de 70 ans et le Président doit le gracier, pour son age uniquement
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 bramini 21-07-2017 16:51
tu es la enième victime de lumana chékandiste après les max,bana, ali téra,ali le journaliste-lumana,etc.les patrons du parti vous galvanisent en caressant votre ego pour vous faire croire que vous êtes les porte-étendards de la lutte pour une cause innommable afin de maintenir l'espoir des esprits simples désorientés par la enième fuite de leur mentor.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 João Enrico 10-09-2017 01:09
adorei o post . Já salvei no bookmark .


Meu local ; rivotram classe: https://www.acabarcomainsonia.club/politica-de-privacidade/
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

24 mai 2019
Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

Dans le cadre du dialogue politique national sur la promotion de l’éducation préscolaire, s’est tenue une conférence nationale sur la promotion de l’enseignement préscolaire, les 15 et 16 mai 2019...

Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

24 mai 2019
Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 22 mai 2019 à Abidjan, une aide financière de 128,8 millions de dollars américains soit 75, 8...

Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

23 mai 2019
Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

Le gouvernement à travers le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) et le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), ont signé ce...

Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

23 mai 2019
Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

La décision de maintien en détention arbitraire de Sadat Illiya Dan Malam après appel du procureur est une nouvelle injustice pour cet activiste emprisonné depuis plus d’un an, ont déclaré aujourd’hui, Amnesty...

Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

22 mai 2019
Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera commémorée au siège des Nations Unies, à New-York, le 24 Mai 2019. A cette occasion, 111 Casques Bleus dont un du...

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...