samedi, 26 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

imouraren plaque de signalisation

Le groupe nucléaire français Areva pourrait être prochainement visé par une nouvelle enquête préliminaire, au sujet de la valorisation du site d'Imouraren dans ses comptes 2016, a révélé le Journal du dimanche, dimanche 25 juin.

Dans sa dernière édition du dimanche 25 juin, le Journal du dimanche (JDD) rapporte que la brigade financière aurait réceptionné, mi-mai, une étude remettant en cause la valorisation du site d’Imouraren dans les comptes 2016 d’Areva. Selon le journal, les enquêteurs auraient déjà procédé à des auditions. Et le groupe nucléaire, déjà visé par deux instructions judiciaires au sujet de ses comptes et du rachat d’Uramin, pourrait voir s’ouvrir une nouvelle enquête préliminaire à son encontre.

En 2009, Areva, alors dirigé par Anne Lauvergeon, avait acquis le permis d’exploitation du site d’Imouraren, au Niger. À l’époque, le groupe avait présenté le site comme un « gisement de classe mondiale », abritant 275 000 tonnes de minerais et sur lequel on pourrait produire 500 tonnes d’uranium par an pendant 35 ans.

Gel des travaux sur le site

Areva a investi près de 900 millions d’euros dans la mise en exploitation du site. Mais, en mai 2014, le groupe a dû stopper les travaux, arguant que les conditions de marché n’étaient plus favorables. La majorité du personnel nigérien a été licenciée, et une partie des équipements a été vendue.

Depuis, le groupe affirmait que la mise en exploitation était retardée mais toujours prévue. Il n’a, en 2014, pas intégré de provision pour déprécier sa participation dans le projet. Ses actifs immobilisés y étaient alors évalués à 865 millions d’euros. En 2015, le groupe a déprécié ces actifs de 194 millions d’euros. Idem en 2016, avec une dépréciation de 316 millions d’euros. La valeur des actifs du site n’est plus que de 348 millions d’euros.

Des réserves d’uranium surévaluées

Le JDD, qui a interrogé des géologues ayant étudié le site, s’étonne que la valorisation d’Imouraren n’ait pas été totalement dépréciée en 2014. Déjà en 2012, un géologue s’inquiétait de la surévaluation des réserves d’uranium récupérables, selon le journal qui a aussi recueilli un témoignage dénonçant la légèreté des analyses sur lesquelles se serait basé Areva pour estimer le gisement.

Areva se serait pourtant appuyé sur ces estimations pour proposer à EDF, en 2012, une participation de 19% dans le projet. Selon le journal, l’augmentation de capital du groupe, début 2017, poserait également problème, puisqu’elle se serait appuyée sur la valorisation du site d’Imouraren dans les comptes 2016.

Encore lourdement endetté, et toujours en perte – 665 millions d’euros en 2016 –, le groupe nucléaire essaie de se remettre d’une décennie calamiteuse. Des pérégrinations d’Areva sur le continent de 2005 à 2011 sous la direction d’« Atomic Anne », il ne reste que les mines nigériennes qui étaient déjà en exploitation à cette époque. Toutes les nouvelles opérations lancées à cette période ont été suspendues ou abandonnées.

 

Jeune Afrique  

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Front social : la société civile poursuit sa fronde contre le régime d’Issoufou Mahamadou (déclaration de presse)

26 mai 2018
Front social : la société civile poursuit sa fronde contre le régime d’Issoufou Mahamadou (déclaration de presse)

Depuis le 25 mars 2018, plus d’une vingtaine de personnes dont des responsables des organisations de la société civile, croupissent dans différentes maisons d’arrêts de la région de Tillabéry (Filingué,...

COUPE DU MONDE FIFA : Avec Canal +, vivez les moments forts de Russie 2018 depuis chez vous

24 mai 2018
COUPE DU MONDE FIFA : Avec Canal +, vivez les moments forts de Russie 2018 depuis chez vous

Du 14 juin au 15 juillet 2018 se déroulera en Russie, la Coupe du Monde FIFA 2018,  le plus grand événement footballistique international. Pour cette 21e édition, les 32 meilleures...

MÉMORANDUM DE LA PRESSE NIGÉRIENNE A PROPOS DE LA PUBLICATION ODIEUSE ET INFAMANTE DE MONDAFRIQUE

22 mai 2018
MÉMORANDUM DE LA PRESSE NIGÉRIENNE A PROPOS DE LA PUBLICATION ODIEUSE ET INFAMANTE DE MONDAFRIQUE

Réuni en Assemblée Générale le lundi 21 Mai à la Maison de la Presse, l’ensemble des professionnels de la presse publique et privée nigérienne, toutes tendances et sensibilités confondues, a...

Importante saisie de stupéfiants et de médicaments contrefaits par l'OCTRIS (DGPN)

22 mai 2018
Importante saisie de stupéfiants et de médicaments contrefaits par l'OCTRIS (DGPN)

Le Mercredi 16 Mai 2018, dans l’exercice de ses missions, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a, une fois de plus, saisi une importante quantité de produits...

Migration : 386 migrants laissés dans le désert secourus par l’OIM Niger

22 mai 2018
Migration : 386 migrants laissés dans le désert secourus par l’OIM Niger

Une mission de recherche et sauvetage de migrants a eu lieu la semaine dernière dans la région d’Agadez. Cette mission a parcouru 213 km dans le désert entre Arlit et...

Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

20 mai 2018
Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

17 morts et un blessé grave, c'est le bilan de la tuerie qui a eu lieu vendredi soir  à 2 km de la frontière malienne, en territoire nigérien.  L'attaque a...