lundi, 19 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Dr Elisabeth SHERIF devant le rectorat

Tout d’abord je tiens à vous remercier de présence parmi nous, ce matin. Comme vous le constatez, je suis devant le Rectorat, pour protester contre l’exclusion discriminatoire dont j’ai fait l’objet en 2012.

Zeyna transfert argent bis

En effet, après la soutenance d’une thèse en Science politique, avec la mention très honorable et les félicitations du Jury, à l’Ecole Doctorale de Science Politique de Bordeaux, j’ai été recrutée à l’Université en 2009, et notamment à la FSEJ, en tant qu’enseignante-chercheuse, contractuelle.

En 2012, l’université a rejeté ma 4ème demande de renouvellement de contrat, au motif d’une part qu’il n’y aurait pas de besoin d’enseignants-chercheurs de mon profil et d’autre part de ce qui a été qualifié de mon refus d’obéir à l’injonction de la présence effective au Département.

Je ne m’attarderai pas sur l’argument du manque de besoin d’enseignants avancé. En revanche, pour ce qui est de l’obligation de résider à Niamey, il faudrait savoir qu’on avait diagnostiqué une affection cancéreuse à mon enfant, qui a nécessité son évacuation sur Paris, car ne pouvant pas être soignée ici. Cependant, malgré la situation, j’ai pu m’acquitter de mes obligations contractuelles vis-à-vis de l’Université, mon employeur.

Mon exclusion, n’était donc pas liée à un quelconque manquement à mes devoirs professionnels. Elle ne reposait pas non plus sur le respect des textes des universités publiques et des dispositions du code de travail nigérien.

C’est le lieu de rappeler, que selon les dispositions communes à toutes les catégories d’enseignants-chercheurs, et notamment aux termes de l’article 29, l’université pouvait me proposer, en lieu et place de l’exclusion, une disponibilité de 3 ans, renouvelable 3 fois, pour les soins de mon enfant.

D’autre part, selon la législation nigérienne du travail, et notamment les articles 53 et 56, un employeur, n’a pas le droit de faire signer à un employé, plus de 2 contrats à durée déterminée. Et qu’au-delà de 2 contrats à durée déterminée signés, le 3ème est réputé être à durée indéterminée. Alors, ayant signé 3 contrats à durée déterminée avec l’Université, aux yeux de la loi nigérienne du travail, je fais encore partie du corps des enseignants-chercheurs de cette Université.

Au regard de tout cela, l’action que j’engage, vise à dénoncer le refus incompréhensible de l’Université de me réintégrer au corps enseignant, en dépit de toutes les démarches nécessaires que j’ai effectuées pour réaffirmer ma disponibilité ainsi que mon engagement à servir mon pays, en partageant, avec mes compatriotes, les connaissances que les contribuables nigériens m’ont, par la grâce de Dieu, aidée à acquérir, au prix de leurs immenses labeurs.

Notre action, fustige également, la prétention et la tendance de l’Université, du fait de son statut autonome, à s’ériger, dans un état de droit, en une sorte de zone de non droit, où des individus pourraient user et abuser de leurs pouvoirs, suivant leurs intérêts et leurs humeurs.

Enfin, nous condamnons aussi le traitement humainement et moralement insoutenable qui m’a été infligé, tout en exprimant notre souhait de ne plus voir une mère, dans un pays comme le nôtre, perdre son travail, à cause de la gravité de l’état de santé de son enfant.

Je vous remercie

 

Commentaires  

+4 #1 Wawi wane 06-06-2017 12:33
Courage Madame. Le vrai problème de l'enseignement au Niger c'est bien cette université pourrie où des individus se croit tout permis. Certains enseignants se croient représentant de Dieu sur terre alors qu'ils n'offrent aucune formation de qualité aux étudiants. L'était doit sévir pour ne pas être complice d'une telle forfaiture. Les chercheurs nigériens ne savent que réclamer les primes alors qu'ils ne produisent rien. L'état doit mettre un terme à cela. Il suffit de regarder les résultats des concours d’agrégation pour se rendre compte que nos chercheurs sont la honte de l'éducation au Niger. L'état doit mettre des critères pour bénéficier de la prime de recherche. Des gens sont payés à ne rien faire. La gestion des universités doit être transparente ainsi que le recrutement des enseignants de haut niveau. La purge au Niger doit commencer dans l'enseignement supérieure. Des enseignants sans aucun niveau font la pluie et le beau temps en sacrifiant des générations.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 Abrahams 06-06-2017 12:59
L'affaire est plutôt politique selon mon avis....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Verdatre 06-06-2017 14:13
J'espère que maintenant ils trouvent... en faisant leurs recherches.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 lolna 06-06-2017 15:57
J'ai pas compris ce que Madame Dr. Sheriff veut nous dire. Elle a signé 3 contrats entre 2009 et 2012. Est-ce à dire que c'est des contrats annuels ? Si elle estime qu'on lui refusé un quatrième contrat en 2012 pourquoi c'est 5 ans après qu'elle réclame ses droits ? Selon sa logique elle devrait se sentir comme membre du personnel et réclamer ses arriérés de 5 ans même si je présume elle n'a rien fait pour son employeur pendant ce temps. De toute façon elle n'est pas la seule, il y en a plein comme ça dans le système. Elle n'a du tout pas à demander un 4. contrat.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Celsuis 06-06-2017 16:11
Mme fait foi en Dieu et va chercher du travail ailleurs!! actuellement des gens mangent et vivent sans diplôme même. De toutes les façons tout le monde sait que le recrutement à l'UAM c'est du PAC "Parents-Amis et Connaissances" et certains leurs copines et beaux frères mais pas le mérite d'où la situation chaotique du niveau des étudiants et ce qu'on dit c'est vérifiable. Patience alors Mme comme tu ne fait pas partie de cette catégorie. courage
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Modibo 06-06-2017 16:16
Cette brave dame mérite plus qu'un poste d'enseignant chercheur. Elle a de la valeur et de la qualité, le Niger ne doit pas laisser les cerveaux qui reviennent pour servir la patrie en déshérence alors que la plupart des enseignants sont nommés à des postes politiques et n’interviennent que pendant leur temps libre à l'Université. Autrement, il faut l'envoyer à l'université de Zinder, la bas les étudiants ont besoins de ses connaissances.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 DANLADI 06-06-2017 16:17
Madame ,vous etes la seule courageuse à avoir dénoncer cette méchanceté et orgueil de l'Université ABDOU MOUMOUNI.A chaque fois qu'un nouveau docteur vient de d’Europe ou de l'Amérique vient chercher un contrat,ces vieilles têtes brulées dont les mises à jour remontent à une trentaine d'années lui bloque le chemin,juste parce qu'ils ont en eux l’orgueil,pensant que l'intéressé serait venu prendre places.Un jour la mort sonnera à vos portes respectives,sachez le,vous quitterai cet endroit,tot ou tard.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 isso 07-06-2017 09:42
son discours n'est pas convainquant, et pourquoi elle est la seule à avoir se problème? et pourquoi ne pas porter plaintes aux juridictions compétentes. ce petit problème peut facilement se résoudre à l'inspection de travail.
c'est sa de fois l'incompétence de nos soit disant enseignants chercheurs, ils savent même pas la ou il faut porter plainte, au lieu de faire le scandale à l'université. Depuis quant un enseignant crie comme un scolaire et à dire qu'on dispose d'une mention très honorable!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Alpha 07-06-2017 18:54
Citation en provenance du commentaire précédent de isso :
son discours n'est pas convainquant, scolaire et à dire qu'on dispose d'une mention très honorable!
.
Mr. c'est la meme le probleme. Vous avez une vision plutot sclerosee de ce que c'est l'enseignement superieur. Les enseignants sont des humains tout comme les scolaires. L'universite Abdou Moumouni est comme une mafia, Dr Sherif a eu le courage de denoncer ce qui se passe, et croyez moi, elle n'est pas la seule. Il est temps des les choses changent pour le meilleur dans cette boite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 duperie 08-06-2017 10:17
L'Université de Niamey, c'est une vraie mafia. Les enseignants en ont toujours fait une chasse gardée en bloquant leurs frères qui cherchent à poursuivre des études doctorales et d'autre part en refusant le recrutement de jeunes enseignants. La [mot censuré]lit s'est installée et la qualité de l'enseignement a pris un vrai coup. En ce moment il y a plusieurs universités au Niger, l'Etat devrait pouvoir absorber pas mal de diplômés, ça devrait être moins critique non? Ou alors politique s'en mêle encore?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Alhéri 09-06-2017 08:30
Je comprends les réactions des uns et des autres et aussi la revendication de madame. Mais, madame où étiez vous depuis tout ce temps?
Les gens ne doivent pas avoir une vision figée de l'UAM, les choses sont en train de changer. Les recrutements se font sur la base des appels à candidature où n'importe quel nigérien qualifié peut déposer sa candidature. S'il y a une manipulation dans le traitement des dossiers, les candidats peuvent porter plainte.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...Lire plus...
Publier le 18/10/2020, 05:56
appel-de-save-the-children-une-rentree-scolaire-securisee-pour-tous-les-enfants-au-niger Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale...Lire plus...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...

Dans la même Rubrique

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...

Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

14 octobre 2020
Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

A quelques mois de la fin du projet « La voix des jeunes du Sahel », les représentants de la jeunesse nigérienne se sont engagés à poursuivre et maintenir la dynamique pour...

Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

14 octobre 2020
Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14 octobre 2020, la cérémonie officielle de lancement des travaux de construction du Mémorial des...