jeudi, 06 mai 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Bazoum a Abala

Au moins six soldats nigériens et trois soldats maliens ont été tués mercredi dans des attaques distinctes imputées à des groupes jihadistes au Niger et au Mali, a-t-on appris jeudi de sources militaires et de sécurité.

Zeyna transfert argent bis


Par ailleurs, plusieurs soldats français de l'opération antijihadiste Barkhane ont été blessés, dont un grièvement, par des tirs de mortier jeudi sur le camp de la force de l'ONU à Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, déjà frappé en mai par une série d'attaques, dont l'une a coûté la vie à un Casque bleu.
L'attaque au Niger, qui n'a pas été revendiquée, s'est produite à Abala à environ 200 km au nord de Niamey, près de la frontière malienne.
"Il y a six morts dans cette attaque terroriste", quatre membres de la Garde nationale et deux gendarmes, a affirmé à l'AFP une source de sécurité nigérienne.
"Peu après 19H00 locales (18H00 GMT), des hommes lourdement armés venus à bord de quatorze voitures tout-terrain" ont attaqué la position militaire dans cette zone.
La ville d'Abala, située dans la région nigérienne de Tillabéri et qui abrite un camp de réfugiés maliens, fait partie des zones que Niamey a placées en mars sous état d'urgence.
Entre février et mars, une vingtaine d'agents des forces de défense et de sécurité ont été tués dans deux attaques attribuées aux jihadistes dans cette région.
Peu avant cette attaque, dans le nord du Mali, près de la frontière mauritanienne, un convoi de ravitaillement de l'armée malienne était tombé mercredi dans une embuscade, a annoncé jeudi le ministère malien de la Défense.
"Un véhicule en tête de convoi de l'armée malienne a sauté sur une mine à une trentaine de km de Nampala. Les terroristes ont ensuite attaqué notre convoi", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère.
"Nous avons réagi. Il y a eu des victimes dans le camp de l'ennemi et nous avons perdu trois hommes. Trois autres ont été blessés", selon la même source.

- Alliance jihadiste -

Cette embuscade a été revendiquée dans un communiqué jeudi par le "Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans", nouvelle alliance entre jihadistes du Sahel liés à Al-Qaïda, dirigée par le chef islamiste touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Le groupe y affirme avoir tué neuf soldats maliens et avoir perdu deux de ses combattants.
Et jeudi matin à Tombouctou, des tirs d'obus de mortier ont touché le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

Un d'entre eux est tombé à proximité de l'emplacement des soldats de la force Barkhane", a indiqué le porte-parole de l'état-major des armées françaises, le colonel Patrik Steiger, faisant état de "plusieurs blessés français, dont un grave".

Ils ont été pris en charge par les structures médicales de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) et de la force française Barkhane, toutes deux stationnées à l'aéroport de Tombouctou.

De son côté, l'armée malienne a affirmé dans un communiqué que "selon le chef du détachement français de Tombouctou, aucun des 8 blessés français n'est en danger de mort".

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda à la faveur de la déroute de l'armée face à la rébellion à dominante touareg, d'abord alliée à ces groupes qui l'ont ensuite évincée.

Les jihadistes ont été en grande partie chassés de cette région par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France, et qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, régulièrement visées par des attaques meurtrières, malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix censé isoler définitivement les jihadistes.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du pays.et le phénomène déborde de plus en plus souvent sur les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

AFP

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+7 #1 gasqiya 02-06-2017 07:54
Lentement mais sûrement l'Azawad se dessine. On le voit venir. Nous n'oublions pas que Macron a consacré sa 2è sortie dans le monde à Gao en snobant Bamako, et que Kidal est toujours interdite d'entrée aux forces et autorités maliennes. Iyad Aghali reste toujours libre dans la zone et prétendument imprenable ! Tant que ces questions ne sont pas réglées franchement, des innocents vont encore mourir. La recolonisation nouvelle formule est en marche. Malheureusement, il faut être africain pour être giflé deux fois. Une 1ère fois, la colonisation, une 2è celle qui est en cours ! Bref, que les âmes de ces innocents reposent en paix
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 rien 02-06-2017 08:23
où est la France et les forces étrangères? Laissez le terrain à nos forces loyales et courageuses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Wawi wane 02-06-2017 09:42
Mahamadou Issoufou sera respoonsable devant Dieu et devant l'histoire de toutes ces attaques barbares au Niger. La pire erreur c'est d'avoir accepté l’implantation des bases étrangères. Ces forces étrangère n’ont aucun intérêt a ce que le sahel soit en paix. Trump vient de le monter en se retirant de l’accord de paris qu'il n a rien a foutre des pays pauvres. En fait Trump ne dit que tout haut ce que la majeur partie des blanc pense tout bas. Que les américains , les français et les allemands viennent investir au Niger oui mais transformer le Niger en une caserne non. Avec les déclaration de Mahamadou Issoufou on sent qu'il content d’être en guerre contre les djiihadistes. On ne t a pas élu pour ca. Un pays ne se developpe pas dans la guerre. Grace au déclaration de Mahamadou Issoufou sur le terroriste on est devenu la risé de tout le monde. La mort de nos soldats est devenu un non événement. Chaque jour des familles sont meurtris a cause de ta mauvaise communication Mahamadou.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #4 Dimo 02-06-2017 09:56
Si ces forces étrangères n'étaient pas stationnées au Niger, il y a longtemps que les hordes barbares auraient déferlé sur Niamey, comme elles ont menacé de le faire sur Bamako.
Koutoukalé est à un jet de pierre de Niamey; c'est dire l'extrême vulnérabilité de cette ville. L'appui des forces étrangères à notre armée en cas de riposte est essentiel pour contenir ces terroristes. Ils le savent et ça les retient, pour le moment.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 pays 02-06-2017 11:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Dimo :
Si ces forces étrangères n'étaient pas stationnées au Niger, il y a longtemps que les hordes barbares auraient déferlé sur Niamey, comme elles ont menacé de le faire sur Bamako.
Koutoukalé est à un jet de pierre de Niamey; c'est dire l'extrême vulnérabilité de cette ville. L'appui des forces étrangères à notre armée en cas de riposte est essentiel pour contenir ces terroristes. Ils le savent et ça les retient, pour le moment.

qui est la cause de ces terroristes?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Hautrepresentant 02-06-2017 12:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Dimo :
Si ces forces étrangères n'étaient pas stationnées au Niger, il y a longtemps que les hordes barbares auraient déferlé sur Niamey, comme elles ont menacé de le faire sur Bamako.
Koutoukalé est à un jet de pierre de Niamey; c'est dire l'extrême vulnérabilité de cette ville. L'appui des forces étrangères à notre armée en cas de riposte est essentiel pour contenir ces terroristes. Ils le savent et ça les retient, pour le moment.

Ces armees etrangeres ne defendront jamais le pays si il est attaque par cette horde sauvage equipee et meme renseignee par les memes. Comptons d´abord sur nos forces. Malheureusement, MI a detruit l´armee pour proteger son gombo et le resultat est connu. MI est entrain de derouler son plan qui consiste a provoquer le chaos partout pour justifier son maintien au pouvoir avec l´aide de ses copains francais qui sont convaincus que sans lui leur base militaire sera fermee. Donc, le premier ennemi a abattre c´est mahamdou issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Hum 02-06-2017 15:12
Tout le monde sait que c est Issoufou qui est derrière ses attaques ignobles pour avoir l argent du terrorisme chez les occidentaux mais il regrettera cela amèrement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 DANLADI 03-06-2017 06:11
t'as raison mon frère.La mort de nos soldats est devenue un non évenement.Surtout ce qui m'a choqué ce dernier temps,c'est le fait que le Président ISSOUFOU a rendu aussitot hommage au journaliste Franco-Sénégalais Jean Karim FALL décédé,alors qu'il ne l'a pas fait pour nos soldats tombés en défendant la patrie!Quelle insouciance!TRUMP a raison,''My Job is not to represent the world,my Job is to represent the USA''.Ce qui manque à nos dirigeants,hélas!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Dimo 04-06-2017 09:38
Chercher à im[mot censuré]r la responsabilité du terrorisme islamiste au Chef de l'Etat nigérien relève de la mauvaise foi pure et simple. Ce terrorisme frappe le monde entier ( Moyen-orient, zone pakistano-afghane, Indonésie, corne de l'Afrique, Maghreb et Sahel, divers pays occidentaux. Comment isoler le cas du Niger de tous ces champs? Pour ceux qui évoquent certaines déclarations du Président relatives à l'engagement contre le terrorisme, il y a lieu de leur dire que le fait de se taire face aux crimes terroristes pour se mettre à l'abri relève d'une attitude munichoise. Or, rappelons ce que disait, à la veille de la seconde guerre mondiale Winston Churchill aux dirigeants européens à propos de leur attitude munichoise (ceux qui s'applatissaient devant Hitler au nom de la recherche de la paix):"Certains, pour éviter la guerre font le choix de la honte. Ce qu'ils ignorent c'est qu'avec Hitler ils auront la guerre et la honte". Il parait en aller de même avec les djihadistes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Justicier 06-06-2017 19:30
Qu'Allah accueille dans son paradis tout nos frères qui sont tombés en défendant la patrie. Qu'Allah nous venge de tout ces frères qui sont de loin ou de près complices de ces bandits criminels Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Justicier 06-06-2017 19:30
Qu'Allah accueille dans son paradis tout nos frères qui sont tombés en défendant la patrie. Qu'Allah nous venge de tout ces frères qui sont de loin ou de près complices de ces bandits criminels Amine
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Banks Baraka

B4_WHH.jpg

WhatsApp_Image_20H21-04-21_at_16.49.08.jpeg

RAMADAN 2021 ACTU NIGER

Top de la semaine

Publier le 05/05/2021, 20:35
attaque-d-intoussan-banibangou-15-militaires-tues-et-4-autres-blesses-ministere-de-la-defense-nationale  Quinze (15) militaires ont été tués et quatre (4) autres blessés dans une nouvelle attaque armée...Lire plus...
Publier le 05/05/2021, 19:24
dialogue-social-le-president-bazoum-echange-avec-les-partenaires-sociaux Le chef de l’Etat a rencontré ce mercredi 05 mai 2021 à son cabinet pour une séance de travail, les...Lire plus...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...Lire plus...
Publier le 04/05/2021, 14:36
medias-et-migrations-au-niger-lancement-d-une-initiative-pour-une-information-de-qualite-dans-un-contexte-de-covid-19 Le lundi 03 mai 2021, jour de la célébration de la Journée mondiale de la Presse, s’est ouvert à...Lire plus...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...Lire plus...
Publier le 03/05/2021, 04:41
insecurite-16-soldats-tues-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-tillia-tahoua Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...
Publier le 30/04/2021, 18:10
le-president-bazoum-l-education-ne-doit-pas-etre-seulement-une-affaire-de-l-etat-et-des-enseignants-mais-de-toute-la-societe-discours Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative...
Publier le 01/05/2021, 07:34
education-la-therapie-de-choc-du-president-bazoum-pour-faire-renaitre-le-grand-corps-malade Le chef de l’Etat a présenté ce vendredi au Centre des conférences Mahatma Ghandi de Niamey, les...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...
Publier le 03/05/2021, 04:41
insecurite-16-soldats-tues-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-tillia-tahoua Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...
Publier le 01/05/2021, 07:34
education-la-therapie-de-choc-du-president-bazoum-pour-faire-renaitre-le-grand-corps-malade Le chef de l’Etat a présenté ce vendredi au Centre des conférences Mahatma Ghandi de Niamey, les...
Publier le 30/04/2021, 18:10
le-president-bazoum-l-education-ne-doit-pas-etre-seulement-une-affaire-de-l-etat-et-des-enseignants-mais-de-toute-la-societe-discours Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...

Dans la même Rubrique

Attaque d’Intoussan (Banibangou) : 15 militaires tués et 4 autres blessés (Ministère de la Défense nationale)

5 mai 2021
Attaque d’Intoussan (Banibangou) : 15 militaires tués et 4 autres blessés  (Ministère de la Défense nationale)

  Quinze (15) militaires ont été tués et quatre (4) autres blessés dans une nouvelle attaque armée contre une position de l’armée, le mardi 04 mai à Intoussan près de...

Insécurité : une vingtaine de soldats tués suite à une attaque vers Banibangou (Tillabéri)

5 mai 2021
Insécurité : une vingtaine de soldats tués suite à une attaque vers Banibangou (Tillabéri)

Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur position par des individus armés à Intoussan, à une vingtaine de kilomètres de Banibangou,...

Médias et migrations au Niger : lancement d’une initiative pour une information de qualité dans un contexte de Covid-19

4 mai 2021
Médias et migrations au Niger : lancement d’une initiative pour une information de qualité dans un contexte de Covid-19

Le lundi 03 mai 2021, jour de la célébration de la Journée mondiale de la Presse, s’est ouvert à Niamey, un Forum d’échanges entre les journalistes et responsables des médias...

Lutte contre le terrorisme : 24 présumés terroristes abattus lors d’une tentative d’évasion à Chinagoder (Tillabéri)

3 mai 2021
Lutte contre le terrorisme : 24 présumés terroristes abattus lors d’une tentative d’évasion à Chinagoder (Tillabéri)

  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes vendredi dernier à Chinagoder, dans la région de Tillabéri et pas très loin de...

Célébration de la 28e édition de La Journée Mondiale de la Liberté de la Presse : message de M. Zada Mahamadou, ministre de la Communication

3 mai 2021
Célébration de la 28e édition de La Journée Mondiale de la Liberté de la Presse : message de M. Zada Mahamadou, ministre de la Communication

Message du ministre de la Communication, chargé des relations avec les Institutions, M. Zada Mahamadou, à l’occasion de la célébration, ce lundi 3 mai 2021, de la 28e édition de...

Insécurité : 16 soldats tués dans une embuscade dans la zone de Tillia (Tahoua)

3 mai 2021
Insécurité : 16 soldats tués dans une embuscade dans la zone de Tillia (Tahoua)

Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une embuscade tendue par des individus armés vers Agando, dans le département de...