lundi, 28 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


armee nigerienne et ministre justice marou

Depuis hier mardi, l’affaire dite des « bébés importés » s’est de nouveau invitée au devant de l’actualité nationale. Et pour cause, les personnes condamnées à l’issue du procès de la Cour d’appel de Niamey du lundi 13 mars dernier, ont été tour à tour interpellées par des éléments de la gendarmerie afin de purger leurs peines ou ce qu’il en reste. Ils ont ainsi été placés en détention dans différents centres de détention du pays, principalement à Kollo et à Say.

Zeyna transfert argent bis

Selon les informations recueillies auprès de certains des proches des condamnés déjà en prison, pour l’essentiel les hommes ont été conduits à Say alors que les femmes ont été dirigées vers Kollo, un peu plus proche de Niamey.

C’est ainsi que l’ancien ministre et président de la CDS Rahama, un parti de la majorité, est désormais détenu à Say alors que Hadiza Amadou, épouse de l’opposant Hama Amadou, lui aussi condamné à un an de prison dans l’affaire, s’est retrouvée à Kollo. Comme pour le procès, Hama Amadou qui poursuit son exil français, ne va certainement pas se laisser incarcéré lui qui a de tout temps qualifié cette affaire de manœuvres politiques du régime visant à l’écarter de la course à la présidentielle et au passage de saborder les ambitions d’un adversaire politique de taille pour le PNDS Tarayya, le parti du président Issoufou Mahamadou.

Aussi surprenante que soit cette décision intervenue en plein mois de ramadan alors que depuis la fin du procès beaucoup se demandait sur la suite de l’affaire, il fallait s’y attendre. La justice ayant prononcé son verdict et certains des mis en cause ayant décidé de pourvoir en cassation, ce n’était qu’une question de temps avant que les condamnés soient appelés à purger leurs peines.

Il convient de noter que pour la plupart des condamnés, le restant des jours à passer en prison tourne autour de six mois. Pour l’essentiel en effet, ils ont été condamnés à un an de prison et la plupart d’entre-deux ont déjà passé près ou plus de la moitié de la peine qui leur a été infligée lors de la détention préventive ayant précédée le procès.

On s’approche donc presque de la fin de cette affaire qui, depuis presque deux ans maintenant,  fait couler beaucoup d’encre dans le pays et dans laquelle une vingtaine de personne a été impliquée dont des personnalités politiques, administratives et même militaires de premier plan. Après un long feuilleton judiciaire ponctué de multiples rebondissements, la Cour d’appel de Niamey a rendu son verdict à la suite d’une audience «éclair » et a prononcé des peines allant de six mois à un an de prison pour les mis en cause. Ainsi, les accusés de suppositions et de recels d’enfants ont écopés d’un an de prison ferme, les agents de l’État civil poursuivis pour faux en écriture et usage de faux de cinq années d’emprisonnement et la relax pour certains complices ayant témoignés au procès alors que d’autres ont été condamnés à six mois de détention.

Il reste que du fait que le sort de Hama Amadou, condamné à un an de prison et ayant déjà passé près de quatre mois en détention préventive, ne soit pas encore scellé, laisse entrevoir qu’on est loin d’avoir fini avec cette scabreuse affaire aux relents politico-judiciaire et des ses conséquences politiques pour bien des personnalités politiques dont la condamnation semble n’avoir pas encore refroidit les ambitions. Ce qui est sûr et certains, on en reparlera encore de l’affaire des « bébés importés », pendant longtemps encore…

Actuniger.com

 

Commentaires  

+2 #1 hey there 31-05-2017 19:56
Une honte pour ce pouvoir, on condamme des hommes et femmes pour une affaire fictive alors qu'autres qui ont detournes des milliards restent en liberte et meme en fonction c'est le cas de Bazoum et le Milliard dans le compte de sa fille au pays de ceux qui pillent leur ressources, c'est le cas de milliards sasiss a l'aeroport de Niamey, c'est le cas de uranuim les 200 milliards
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Takol kol 01-06-2017 05:43
Franchement la justice est devenue trop tolérante. 1 an de prison seulement pour des traficants de bb. Où sommes nous ? Heureusement que la vraie justice, celle de l'autre monde est infaillible. Ceux qui ne la craignent pas....sont les plus grands perdants.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 isso 01-06-2017 08:22
comment la justice a été si clémente, Hama en temps que législateur doit subir la prison à perpétuité, normalement la justice doit l’empêcher de voir grandir les enfants Ibos,
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Kataki 01-06-2017 08:34
Quel sera le sort de ces innossants bébés ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 duperie 01-06-2017 08:37
Pourquoi chaque fois que le régime se sent mal et qu'on a ras le bal, on se retourne vers Hama pour réchauffer les sentiments de haines. Bref, ce dossier est un non évènement, par contre les grosses affaires sont classées sans suite. Pauvres juges du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Verdatre 01-06-2017 08:47
Le sort des bébés reste la grande inconnue. Si le Nigéria ne les réclame pas, c'est l'Etat qui doit s'en charger, ou bien toute personne désireuse peut faire une demande de tutorat.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Objectivité 01-06-2017 08:52
Et dans tout ça quelle sera le sort des enfants! J'espère qu'on les retournera de là où ils viennent. Ils sont un autre danger pour le Niger à l'image de nos gouvernants actuels qui sont pour la plus part non nigériens de souche; et on voit les résultats: Aucun patriotisme entre autres.
Par ailleurs ce t'article est tellement mal écrit ou peut être que c'est à dessein. Exemples: Pourquoi citer le non de l'épouse de Hama+ et ne pas rappeler celui de Abdou Labo (le journaleux écrit tout simplement ancien ministre et président de la CDS); On aurait préférer aussi avoir un rappel des noms et peines de tous les condamnés; etc.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 diversion 01-06-2017 09:09
Nous nigériens sans coloration, nous avons marre de cette maniere de faire. Hama est nigerien comme tout les nigeriens qui commettent des delires. arretez de faire de cette affaire un probleme nationale. le nigerien a des problemes beaucoup plus serieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 abc 01-06-2017 10:26
le grand inconnue sera le sera le sor ds BB, le Nigeria ne le réclament pas, il n'y pas d’orphelinat au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Takol kol 01-06-2017 11:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Objectivité :
Et dans tout ça quelle sera le sort des enfants! J'espère qu'on les retournera de là où ils viennent. Ils sont un autre danger pour le Niger à l'image de nos gouvernants actuels qui sont pour la plus part non nigériens de souche; et on voit les résultats: Aucun patriotisme entre autres.
Par ailleurs ce t'article est tellement mal écrit ou peut être que c'est à dessein. Exemples: Pourquoi citer le non de l'épouse de Hama+ et ne pas rappeler celui de Abdou Labo (le journaleux écrit tout simplement ancien ministre et président de la CDS); On aurait préférer aussi avoir un rappel des noms et peines de tous les condamnés; etc.

Nigérien de souche ? Vous voulez dire cekanda ? Vous perdez votre énergie et votre temps, en voulant catégoriser et opposer les nigériens. La haine n'a jamais été une alternative. Trouvez autre chose svp. Puisse Allah swt vous aider en ce mois béni d'évacuer la haine à l'égard de certains nigériens. Amine.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 bellaye 01-06-2017 13:40
Citation en provenance du commentaire précédent de isso :
comment la justice a été si clémente, Hama en temps que législateur doit subir la prison à perpétuité, normalement la justice doit l’empêcher de voir grandir les enfants Ibos,

ce n'est pas ce que vous voulez que Dieu va suivre allez doucement votre haine viscérale contre Hama vous rend aveugle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 bellaye 01-06-2017 13:44
Citation en provenance du commentaire précédent de diversion :
Nous nigériens sans coloration, nous avons marre de cette maniere de faire. Hama est nigerien comme tout les nigeriens qui commettent des delires. arretez de faire de cette affaire un probleme nationale. le nigerien a des problemes beaucoup plus serieux.

Hama subit une injustice criarde jamais égalée dans ce pays. Mais Dieu est là
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Objectivité 01-06-2017 14:16
Nigérien de souche ? Vous voulez dire cekanda ? Vous perdez votre énergie et votre temps, en voulant catégoriser et opposer les nigériens. La haine n'a jamais été une alternative. Trouvez autre chose svp. Puisse Allah swt vous aider en ce mois béni d'évacuer la haine à l'égard de certains nigériens. Amine.

Pour votre information, je fais parti de ceux que comme vous les appelé "fanatique de lumana" appellent les cekanda! Donc je ne suis pas de l'ouest. Juste un nigérien déçu! Mais je vous présente mes excuses si mes propos vous ont heurté!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #14 Takol kol 01-06-2017 14:18
Citation en provenance du commentaire précédent de bellaye :
Citation en provenance du commentaire précédent de diversion :
Nous nigériens sans coloration, nous avons marre de cette maniere de faire. Hama est nigerien comme tout les nle nigerien a des problemes beaucoup plus serieux.

Hama subit une injustice criarde jamais égalée dans ce pays. Mais Dieu est là

Ah bon? Et empêche à lui ou à sa femme de faire test adn , au lieu de fuir ? Pourquoi fuyez vous la vérité. Puisse Allah vous aider à mieux cerner la vérité. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Rios 01-06-2017 15:28
Citation en provenance du commentaire précédent de Verdatre :
Le sort des bébés reste la grande inconnue. Si le Nigéria ne les réclame pas, c'est l'Etat qui doit s'en charger, ou bien toute personne désireuse peut faire une demande de tutorat.

Mais est-ce qu'ils ont été retirés à leurs acheteurs de parents, d'abord?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 Rios 01-06-2017 15:32
Citation en provenance du commentaire précédent de bellaye :
Citation en provenance du commentaire précédent de diversion :
Nous nigériens sans coloration, nous avons marre de cette maniere de faire. Hama est nigerien comme tout les nigeriens qui commettent des delires. arretez de faire de cette affaire un probleme nationale. le nigerien a des problemes beaucoup plus serieux.

Hama subit une injustice criarde jamais égalée dans ce pays. Mais Dieu est là

Ah! Pcq Dieu a oublié ce que Hama a infligé à d'autres nigériens, peut-être?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 Celsuis 01-06-2017 15:52
ouf, et le test ADN est où dans tout çà?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 nord sud 01-06-2017 23:59
les auteurs de l’attaque d'ablak sont des peuls en majorité de la région de Tilaberi que Allah nous protège contre des chaitans amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 nord sud 02-06-2017 00:01
Hama et victime des BB acheter par sa femme
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 bramini 02-06-2017 09:03
Citation en provenance du commentaire précédent de nord sud :
Hama et victime des BB acheter par sa femme

Parce que vous pensez qu'il est innocent avec tous les taureaux et moutons abattus le jour du baptême.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 Dan yaro 03-06-2017 06:24
TOUT LE CLAN ÉCHAPPE ! Charlie EN tête ! INSHA ALLAH ILS SONT PERDANTS.!CAR LA FIN DE LA COURSE CE DEVANT ALLAH SWT.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 mahau 04-06-2017 10:19
Hama a eu tout le temps pour prouver son innocence
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 barka dadi 06-06-2017 14:42
le régime doit continuer sa diversion pour masquer leur incapacité à gerer ce pays
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...