mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Issoufou lors de la rencontre avec les maires

Le président du Niger Mahamadou Issoufou a demandé vendredi à des maires, dont certains sont écroués, de rembourser des fonds détournés de ventes de vivres destinés à des paysans vulnérables.

"Il y a beaucoup de maires qui doivent de l'argent à l'OPVN (Office des produits vivriers du Niger, public) et je les exhorte à prendre des dispositions pour payer cet argent", a lancé le président Issoufou devant plus de 200 maires du pays réunis dans la capitale Niamey.

"Une dizaine de maires" impliqués dans ces malversations "sont déjà sous les verrous", a de son côté confié à l'AFP une source gouvernementale, assurant que "ceux qui payeront seront remis en liberté".
Selon le président Issoufou, les fonds détournés sont tirés des "ventes à prix modérés" de céréales, une opération gouvernementale consistant à aider les paysans en leur cédant des sacs de céréales beaucoup moins cher que sur les marchés.

Les recettes sont destinées à acheter des stocks de céréales pour préparer d'autres opérations, a expliqué M. Issoufou.

Ces opérations sont habituellement menées, avec l'appui des partenaires étrangers, pendant la "soudure": la période qui sépare la fin de la consommation de la récolte de l'année précédente jusqu'aux prochaines récoltes.

Les ventes promotionnelles profitent également aux éleveurs dont le bétail souffre cette année de manque crucial de fourrage à cause de la sécheresse, selon le ministère de l'Agriculture.
Mais une fois les ventes terminées, "au lieu de reverser les recettes à l'OPVN", certains maires les ont "carrément empochées", a souligné la source gouvernementale.

Les montants des malversations se chiffrent à plusieurs millions de francs CFA.
Au Niger, pays très aride et souvent confronté à des sécheresses et à des crises alimentaires, la période de "soudure" s'étale généralement de juin à septembre. Mais, cette année, la soudure a été "très précoce et (est déjà) très difficile pour les populations", a déploré le président nigérien.

Issoufou lors de la rencontre avec les maires1

 

AFP

 

 

Commentaires   

+6 #1 la vérité 30-04-2017 06:15
nos 5000 Tonnes d'abord mr le president. J'espère il ya eu au moins un maire sein pour demander cela au président de la republique
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 seynos 30-04-2017 13:00
Pourquoi les maires aussi n'ont pas demandé au Président de dire à ses Ministres et autres proches qui ont détourné des biens publics de les restituer?
C'est juste parce que, aucun maire, à commencer par le président de leur association, n'aura le courage de le dire.
Pauvre Niger où on considère le président comme un super homme à qui il faut obéir seulement et ne jamais demander des comptes de sa gestion
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 A.Sideye Moussa 30-04-2017 15:12
trés bien dit mon président, tous celui ou celle qui detourne les fonts publics doit les remboursés
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Chic chic 30-04-2017 15:25
Rappelez vous qu'en 2008 SE Tandja aussi avait brandi devant les maires un rapport d'inspection mettant la majorité d'entre eux en cause et les avaient menacer de poursuite. Mais comme les maires savent que le systèmes de débourrements c'est comme une pluie qui arrosent jusqu'à Niamey en passant par les Gouverneurs, ils ont juste ri et applaudi le vieux Président. La parole du Président n'a jamais été suivi d'effet et les maires ont continué à siphonner les maigres ressources publiques. Beaucoup de ces maires sont encore dans cette salle avec SE Issoufou. En plus des certitudes qu'ils avaient en 2008, ils savent que si le Président veut vraiment assainir la gestion des biens publics, il doit d'abord nous dire ce qu'est devenu l'opération Mai Boulala ou demander à son Gouvernement de laisser la justice s'occuper de lUraniumgate. Donc cette année encore les maires peuvent rire et acclamer le Président car le message ne leur est pas destiné et ils le savent. Pauvre Niger !
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 gazobi 30-04-2017 18:21
du nimporte quoi. pourquoi issoufou bloque l'organisation des elections locales visant justement a donner la population la chance de se faire justice elle meme en degageant les indelicats. Issoufou se fout ds nigeriens. combien de voleurs ont ete sanctionnes depuis qu'il est devenu president, aucun. issoufou me fait vomir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Maiga One 01-05-2017 11:50
Le régime est à la base des indélicatesses que l'on pourrait observer de nos jours. La durée du mandat n'est pas fixée par hasard. Cela fait combien de temps leur mandat est dépassé mais on n'organise pas d'élections locales? Les raisons sont toutes simples: cela mettra à nu leur vol et la confiscation des suffrages des citoyens aux dernières élections présidentielles et législatives d'une part , d'autre part la capitale sera contrôlée par LOUMANA et donc une menace pour le régime. Mais Dieu ne dort pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 alassane kalla 02-05-2017 01:15
C'est très bien de faire rembourser tous ceux qui ont volé les maigres ressources de ce pays. Celui qui vole un oeuf vole un boeuf selon l'adage. Rembourser c'est bien mais c'es insuffisant. Notre peuple soufre beaucoup.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Gao 02-05-2017 04:38
Citation en provenance du commentaire précédent de alassane kalla :
C'est très bien de faire rembourser tous ceux qui ont volé les maigres ressources de ce pays. Celui qui vole un oeuf vole un boeuf selon l'adage. Rembourser c'est bien mais c'es insuffisant. Notre peuple soufre beaucoup.

Quelqu'un a adopté le pseudo de c[mot censuré] car selon lui nous sommes ici tous des lâches se cachant derrière actuniger pour aboyer. Mais même parmi les anonymes il y a plus lâches encore. Regardez ce que dit ce M. Alhassane ? Du non sens car même dans l'anonymat il ne peut affirmer une position clair. Un vrai caméléon !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 DARA 02-05-2017 13:21
Zakaï doit être tranquille car il a du constater que ces "zakaïries" ont fait des émules. Pif, critiquer quelqu'un et venir faire pire que lui !!! Cela est possible au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Moru 03-05-2017 06:24
Dites aux voleurs qui sont en prison de payer pour leur liberté aussi Mr le président. La maison d'un voleur c'est la prison un point.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 TOKAJI 05-05-2017 13:01
iSSOUFOU doit rembourser les 200 milliards volés et les immeubles nigeriens à l'etranger mis sous scellés dans l'affaire Africard, plus les 5000 tonnes de riz detournés toujours par ses proches.
Il FAUT balayer devant sa porte avant d'accuser les autres des mêmes tares que l'on vehicule mister presidente.
Vous ne vous rendez même plus compte à quel point vous avez deçu le Niger, son peuple et son avenir.Allah kiyayé gabaa...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

12 novembre 2018
SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

Depuis le fameux tweet d’Omar Ladan Tchana, ex ministre d’état nigérien des mines puis des transports, une polémique fait rage au Niger, bien plus intensément sur les réseaux sociaux, à...

CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

11 novembre 2018
CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

  Le vendredi 9 Novembre 2018, le Directeur Général Canal + Niger, M. Cheikh Sarr, le Directeur de la Chaine A +, filiale du Groupe Canal+, M. Damiano Malchiodi, Mme...

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

9 novembre 2018
RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

Le 5 novembre dernier, l’ONG française « Noé » était présent à Niamey au Niger, où elle a signé un accord de partenariat avec le gouvernement pour la délégation de la gestion...

FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

9 novembre 2018
FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

  Le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir, a animé un point de presse, ce jeudi 8 novembre 2018 à son cabinet. Ce point de...

FIN DE MISSION DE LA COORDONNATRICE DE PROGRAMMES ONU-FEMMES NIGER : le Président du REJEA lui rend un hommage mérité

9 novembre 2018
FIN DE MISSION DE LA COORDONNATRICE DE PROGRAMMES ONU-FEMMES NIGER : le Président du REJEA lui rend un hommage mérité

Le Réseau des Journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (REJEA) a organisé, ce vendredi 9 Novembre 2018, une cérémonie solennelle de remise de témoignage de satisfaction à la représentante Pays...

ZINDER : Le délibéré du procès en appel de l’activiste Yahaya Badamassi fixé au 5 décembre

7 novembre 2018
ZINDER : Le délibéré du procès en appel de l’activiste Yahaya Badamassi fixé au 5 décembre

C’est aujourd’hui, mercredi 7 novembre, que s’est tenu à Zinder, le procès en appel de l'acteur de la société civile,  Yahaya Badamassi. Après examen de l’affaire par la cour, le...