mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Ben Omar Bassira

Mohamed Ben Omar n'est plus ministre de l'enseignement supérieur; mais, il reste au sein du gouvernement pour s'occuper désormais de l'emploi. C'est finalement la solution que le Président Issoufou a trouvé pour satisfaire à l'une des exigences formulées par l'USN pour la poursuite du dialogue avec le gouvernement au lendemain des événements tragiques survenus sur le campus de l'Université Abdou Moumouni.

Zeyna transfert argent bis


Sur les réseaux sociaux, plusieurs voix se sont élevées pour saluer le départ de Ben Omar de ce ministère très sensible; et parmi ces voix, on peut noter celle du Secrétaire général de l'USN, qui estime que c'est un obstacle de moins pour la reprise du dialogue. Le responsable de l'USN considère qu'il ne reste plus que la mise en place d'une commission d'enquête sur les événements du 10 avril 2017 pour que le comité mis en place au lendemain de sa rencontre avec le Président Issoufou se penche enfin sur les revendications des scolaires.
Après une petite semaine d'angoisse, le ministre Mohamed Ben Omar peut donc dormir tranquillement, et pourquoi pas même narguer demain ceux qui ont pensé que les carottes sont cuites pour lui; car, quitter un ministère comme celui de l'enseignement supérieur et se retrouver avec le portefeuille de l'emploi, c'est plutôt un grand soulagement pour celui qui a été le premier à dérouler la litanie des mensonges sur les événements du 10 avril 2017. 
Bien sûr, il gardera toujours à l'esprit qu'il a eu dans cette triste affaire moins de chances que d'autres, notamment son homologue de la défense assurant l'intérim du Ministre de l'intérieur et les responsables des forces de l'ordre; car, ces derniers, bien que moralement responsables de la mort de l'étudiant Malah Bagalé aux yeux d'une certaine opinion, n'ont jamais figuré sur la liste noire du mouvement scolaire. Le ministre Ben Omar, qui se définit lui-même comme un animal politique, ne se plaindra certainement pas de cette sélection; il sait qu'une tête comme la sienne est plus facile à mettre à prix que celles d'autres ministres plus proches du Président Issoufou.
Quoi qu'il en soit, deux (2) enseignements méritent d'être retenus dans cette triste affaire. Le premier, c'est le Président Issoufou est vraiment un homme de parole, presque au sens franc-maçonnique du terme, qui ne lâche jamais ses proches pour une faute qui n'est pas dirigée contre sa propre personne. C'est le genre de Chefs de l'État qu'on ne peut jamais regretter de servir, qui peut manquer à son serment devant dieu et devant le peuple, mais jamais à la parole donnée à un allié ou un proche. Certains diront que c'est un défaut, mais les faits montrent que c'est aussi là que réside le secret de son succès politique. En un quart de siècle de parcours, il a souvent été trahi par des alliés, mais il n'a jamais été lâché par un de ses proches.
Le second enseignement à retenir, c'est que beaucoup de Nigériens, y compris parmi les jeunes, sont déroutés par l'audace de leurs dirigeants; à tel point que le moindre petit geste allant dans le sens qu'ils souhaitent apparait à leurs yeux comme une victoire majeure. La force du régime en place réside dans le fait que ses principaux thuriféraires ont bien compris que le mépris donne parfois de la valeur au petit sourire occasionnel; surtout lorsque, à force d'être méprisées, les victimes ont perdu tout espoir d'arracher ce petit sourire. 
Ce n'est donc pas surprenant de voir tant et tant de personnes se réjouir de voir le chef de l'État recevoir des responsables syndicaux scolaires, muter un ministre en faute pour autre un poste ministériel, la police sanctionner quelques brebis galeuses, la justice libérer des personnes qu'elle n'aurait jamais dû envoyer en prison. La vie de notre frère et camarade Malah Bagalé, ce jeune militant panafricaniste et révolutionnaire, vaut bien plus que ça; son lâche assassinat, ainsi que l'arrogance avec laquelle s'adressent à nous ceux qui en portent la responsabilité morale, devrait au moins rappeler que demain encore le fils de n'importe qui pourrait perdre la vie dans les mêmes circonstances.

Moussa A Tchangari (Alternative Espaces Citoyens)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+5 #1 seynos 19-04-2017 15:10
Mais ce n'est pas fini, il faut attendre les conclusions de la commission d'enquête; si elles indiquent que Ben Omar fait partie des responsables de la tuerie de l'étudiant, il répondra de son acte.
J'ai écouté le Premier Ministre parler de destin, d'accord, mais l'Islam précise clairement que celui qui a tué volontairement soit tué et celui qui le fait involontairement rembourse "la dia"
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Gaya gaskiya 19-04-2017 15:23
Quant on est zélé, il faut s'attendre à tout. Ces gens là qui refusent les revendications des étudiants et scolaires, qu'est ce que le Niger n'a pas fait pour eux? je n'en connais pas. Si l'Etat n'a pas pris sa scolarité et sa bourse en charge, qui sait peut être que Ben Omar serait berger à conduire les chameaux (...si ses parents en possèdent...) dans la brousse de Gouré. Si Tu as eu ta chance de devenir quelqu'un aujourd'hui, pourquoi cette méchanceté de faire blocage à l'autre d'en saisir la sienne. Ben Omar, n'oublie surtout pas ton passé!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Sayize 19-04-2017 16:48
Qu´est ce que les travailleurs nigeriens ont fait a mahamdou issoufou pour meriter un tel chatiment?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Maïgani 19-04-2017 17:46
c'est une promotion ou une punition?? Apres les études on ira chercher du travail! Pour moi s'il faut punir un ministre, le changement de poste ne suffit pas. il devrait quitter le gouvernement. il ya beaucoup de personnes capables de mieux gerer les postes ministeriels. Les choisir ne nous fera pas de mal!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Alheri 19-04-2017 19:55
Tcha'gari pensait profiter du martyr pour assurer son ascension politique. Malheuresment pour lui Dieu en a decide autrement et Dieu merci le peuple nigerien esu aussi dupe qu'il le pense. Tchangari comme un [mot censuré] aux aboies s'attaque a celui a qui Dieu a confie la gestion du pays. Aussi, Tchangari tu n'est pas un exemple en matiere du respect des principes de l'islam. De grace il faut apprendre a etre honete car tes petits freres te lisent aussi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Pitié 19-04-2017 21:09
Non mon frère. Il faut voir la réalité en face. Issoufou devrait faire plus que cela. Moi je pense que les acteurs de l'école doivent reprendre les cours et sauver le sauvable. Ce sont les fils des pauvres qui en paix le prix. Ayez pitié l'USN, ayez pitié, les enseignants, il faut assumer Brigi.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Gorko 19-04-2017 22:34
Ah c'est pénible de lire Tchangari ! Il s'exprime mieux quand il parle. Mais quand il écrit ses idées sont confuses et on ne voit pas le fil conducteur. Des digressions, quelques repères historique mal placés et un peu de hors sujet. Est ce par ce qu'il craint d'être taxé d'être politique ? Est ce qu'il confond encore les fameuse dissertations scolaires de thèse et antithèse à un commentaire nuancé ? Bon en tout cas moi je préfère l'écouter que de le lire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 aamar 20-04-2017 07:53
sil ya année blanche TCHAGARI doit supporter que des milliers d'etudiants 23.000 rien qu à Niamey puissent redoubler et perdre une année sur toute leur vie car une année de perdu ne se rattrape jamais
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 toto 20-04-2017 07:57
Monsieur Tchangari tu es lâche il faut choisir entre la société civile et la politique. hier c'était Boko Haram que tu dépendais ceux la qui tuent froidement tes parents innocentes. on ne peut la société civile partisane
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Verdatre 20-04-2017 12:38
Citation en provenance du commentaire précédent de seynos :
Mais ce n'est pas fini, il faut attendre les conclusions de la commission d'enquête; si elles indiquent que Ben Omar fait partie des responsables de la tuerie de l'étudiant, il répondra de son acte.
J'ai écouté le Premier Ministre parler de destin, d'accord, mais l'Islam précise clairement que celui qui a tué volontairement soit tué et celui qui le fait involontairement rembourse "la dia"

Soutien mon frère. Effectivement c'est par ce que les gens ne sont pas contraints à payer la DIYA (prix du sang) qu'on observe certains comportement indignes. A défaut l'Etat prend tout en charge, ce jeune homme espoir d'une famille, d'une communauté et du peuple tout entier.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Kaba 20-04-2017 14:44
Kay! Kou tahi zouwa karatou kounji KO? Vos principales revendications ont été tenues.dans chacunes de vos prières,faites lui koul houa lahu ahad c est mieux pour lui au lieu de suivre les politiciens. Ont a fait a notre époque 3 années blanches en 6 ans (90-96) et on le regrette encore.,pendant k leurs fils étudiaient a l extérieur. Finissez vos études et aider vos parents ,vos petites soeurs ,vos petits frères...au lieu de faire de la politique. Prier bcoup pour la bonne marche de l école nigérienne. C est tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Kaba 20-04-2017 14:51
Erratum: on a fait. Donc Zetud! ZEtud! Le père de la nation vous a reçu. Un peu de respect a son égard quand même !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Kaba 20-04-2017 14:51
Erratum: on a fait. Donc Zetud! ZEtud! Le père de la nation vous a reçu. Un peu de respect a son égard quand même !!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...